Le monde de la construction est dans une phase de transformation grâce aux nouvelles technologies innovantes pour le secteur du bâtiment  telles que la réalité augmentée, le BIM, les drones, les technologies portables et les nouveaux matériaux. Voici les 10 nouveautés qui marqueront l’année 2019 ! ( 1 partie)

En 2019, la transformation du bâtiment trouvera un nouvel élan grâce à l’application réelle et pratique de technologies innovantes pour le secteur du bâtiment.

Certaines technologies, déjà développées, s’imposent rapidement sur le marché, grâce aussi à la réduction des coûts : pensez à l’utilisation de drones, de scanners laser pour l’arpentage et la maintenance des bâtiments.

D’autres ont au contraire passé avec succès la phase « expérimentale » et sont aujourd’hui prêts à être utilisés par les entreprises, simplifiant et innovant le secteur du bâtiment tout en améliorant la productivité et la sécurité.

Voici 10 technologies innovantes qui se préparent à transformer l’industrie de la construction en 2019 :

  1. technologies mettables ou portables 
  2. réalité augmentée dans la phase de conception
  3. asphalte vert et durable
  4. drone et scanners laser pour le relevé
  5. béton armé innovant auto-régénérant
  6. robotique et automatisation du bâtiment
  7. plateformes BIM
  8. aluminium transparent
  9. nouvelles figures professionnelles spécialisées
  10. imprimante 3D pour le bâtiment

Parmi les technologies innovantes, dans ce premier article, nous nous consacrerons aux technologies portables, à la réalité augmentée et à l’asphalte vert asphalte vert à développement durable ; les autres technologies feront l’objet dans les prochains articles.

Technologies mettables et portables

Aucune définition des technologies mettables comme décrite à ce jour sur des dictionnaire papier ou en ligne peut être considérée comme définitive .

L’évolution des termes utilisés aujourd’hui conduit à identifier des technologies mettables dans des dispositifs technologiques et électroniques riches en innovation et en énergie, des dispositifs de plus en plus petits et discrets, plus intelligents et conscients du contexte dans lequel ils sont utilisés, plus légers et sans fil, transportables, utiles et spécialisés pour des tâches spécifiques, équipé d’interfaces conviviales et surtout mettables.

l’image représente un ingénieur sur un chantier qui utilise les nouvelles technologies innovante comme des lunettes intelligente et une tablette, l’ingénieur respecte les règles de sécurité du chantier en ayant un casque et un gilet fluorescent

Technologie innovante les lunettes intelligentes

 

Ils peuvent, par exemple, être très utiles pour suivre et surveiller la présence et les itinéraires des travailleurs sur un chantier de construction : de cette façon, en plus de savoir à tout moment l’endroit précis ou chaque personne travaille, vous pouvez mieux coordonner le travail de chantier directement depuis le bureau, déplaçant une équipe de travailleurs là où ils sont le plus utiles

Ces petits appareils, bracelets, casques, protections auditives, tablettes, en plus d’être très technologiques, ils sont également très résistants aux chocs, aux intempéries et aux rayures.

De toute évidence, ils intègrent également des systèmes de communication internes, entre les opérateurs et les coordinateurs : l’exemple plus exhaustif sur le chantier un opérateur qui communique avec le grutier à mains libres !

l’image représente un ingénieur sur un chantier qui utilise les nouvelles technologies innovante comme une tablette, l’ingénieur respecte les règles de sécurité du chantier en ayant un casque et un gilet fluorescent

Technologie innovante sur le chantier

 

Un autre avantage offert par ces technologies est de faciliter la coordination à des fins de sécurité.

La réalité augmentée dans la phase de conception

La realité augmentée (augmented reality, AR) consiste à enrichir notre perception sensorielle à travers différents niveaux d’informations, généralement élaborées et transmises électroniquement, qui ne seraient pas perceptibles aux cinq sens.

La réalité augmentée a d’abord été appliquée au marketing et à la publicité, alors qu’aujourd’hui les domaines d’utilisation se multiplient, de l’architecture d’intérieur à la conception.

Les informations qui augmentent la réalité perçue peuvent être ajoutées sur l’écran d’un ordinateur ou d’appareils mobiles (smartphone, tablette, smart glass  » lunettes connectées intelligentes « ), via une webcam qui capte le monde environnant et les logiciels associés, capable de reconnaître les marqueurs appropriés (AR Tag), qui immédiatement superposent à l’image réel des contenus supplémentaire tel que des vidéos, l’audio, des objets 3D, etc. Par exemple, vous pouvez encadrer un objet avec votre téléphone portable et disposer immédiatement d’informations de différents types sur cet objet.

l’image représente un téléphone portable avec une application qui permet d’encadrer un objet avec le téléphone portable et disposer immédiatement d’informations de différents types sur cet objet

Application réalité augmentée

 

La réalité augmentée se prête bien aux applications d’architecte d’intérieur et à la conception architecturale : par exemple, dans une pièce vide, vous pouvez appliquer des marqueurs (impressions avec codes spéciaux) sur les murs et filmer la pièce avec la caméra du téléphone portable et à l’aide de l’application en question qui montre le « résultat final » composé des murs et des sols réels et les objets d’ameublement virtuel.

l'image montre l utilisation La réalité augmentée se prête bien aux applications d’architecte d'intérieur et à la conception architecturale dans une pièce vide, vous pouvez appliquer des marqueurs sur les murs et filmer la pièce avec la caméra du et à l’aide de l’application en question qui montre le "résultat final" composé des murs et des sols réels et les objets d’ameublement virtuel

Réalité augmentée utiliser dans la conception

 

Asphalte vert et durable

À partir des années 1960, l’industrie de la construction a commencé à utiliser avec succès du caoutchouc recyclé, provenant principalement de pneus usés, dans un mélange d’asphalte de meilleure qualité, réduisant ainsi les coûts de matériaux et les déchets d’enfouissement.

Cette pratique a été étendue ces dernières années à l’utilisation de tous les plastiques recyclés, des bouteilles à la vaisselle en plastique.

l’image représente un rendu d'aménagement urbain très moderne, l’image en question représente une piste cyclable construite avec un asphalte vert à développement durable et les fondations de la chaussée

un asphalte vert à développement durable

 

Le plastique et le caoutchouc ne sont pas les seuls matériaux recyclés mélangés à l’asphalte.

Des chercheurs de l’Université RMIT de Melbourne, en Australie, ont montré que l’ajout de mégots de cigarettes pouvait améliorer la qualité de la chaussée et contenir en toute sécurité les métaux lourds, tandis qu’à Sydney, le toner recyclé de l’imprimante est intégré à un mélange d’asphalte écologique.

À Rotterdam, aux Pays-Bas, la construction d’une nouvelle piste cyclable entièrement constituée de blocs de plastique recyclés, semblables à ceux de LEGO, qui s’emboîtent parfaitement.

Cliquez ici pour découvrir toute la gamme des logiciels ACCA pour l’architecture, l’ingénierie et la construction

Dans le prochain article : les drones et les scanners laser pour le relevé et l’arpentage, béton armé auto-régénérant, l’application de la robotique et des engins de chantier sans conducteur