L’ingénierie et le secteur du bâtiment figure parmi ceux les plus en retard de l’adoption des solutions d’intelligence artificielle (IA). Quelles sont les solutions pour combler cette lacune

L’analyse récente faite par une société de conseil américains, montre quelles pourraient être les solutions à adopter dans le secteur du bâtiment pour combler le déficit d’utilisation des nouvelles technologies. En particulier, l’utilisation de l’Intelligence Artificielle est mise en avant afin d’accroître la productivité de l’ensemble du secteur du bâtiment.

Le secteur mondial facture, plus de 10.000 milliards de dollars par an (données McKinsey), et même si ses clients sont de plus en plus sophistiqués, reste remarquablement sous-développé d’un point de vue technologique.

l'intelligence artificielle - image qui représente des personnes qui utilisent différents dispositifs

l’intelligence artificielle

 

L’analyse a mis en évidence la présence de nombreuses technologies susceptibles d’accroître les niveaux de productivité des bâtiments, notamment par l’adoption de solutions basées sur l’intelligence artificielle (IA).

Ces technologies pourraient aider les entreprises, à commencer par les plus grandes, à relever certains des principaux défis, tels que la réduction des coûts et des retards dans l’achèvement des projets et la limitation des risques pour la sécurité.

Il est juste de souligner qu’à court terme, l’impact de ces technologies sera très faible, voire totalement absente, car très peu d’entreprises sont en mesure d’investir dans ces instruments avancés. Cependant, le changement est inévitable et sera conduit par les clients et les autres parties prenantes (éditeurs de logiciels, architectes, propriétaires, fournisseurs de services).

La poussée des clients et des autres acteurs sera accompagnée par l’augmentation continue de la capacité des solutions d’IA à fonctionner dans de nouveaux secteurs et des segments de marché. Cela devrait progressivement inciter les entreprises du secteur à s’attaquer à ce problème afin de ne pas risquer de prendre du retard par rapport à leurs concurrents.

Quelles sont les prochaines étapes de cette évolution pour le secteur du bâtiment ? Pour le savoir, vous devez examiner trois types de facteurs :

  1. les champs d’application dans les constructions où l’intelligence artificielle commence déjà à apparaître ;
  2. les applications et les cas d’utilisation de l’IA qui ont déjà eu un impact dans d’autres secteurs et pourraient être appliqués à celui du bâtiment ;
  3. d’autres algorithmes et systèmes de machine learning qui pourraient avoir une utilité potentielle dans le secteur.

Dans le secteur de la construction, il existe actuellement des cas d’utilisation de l’intelligence artificielle qui est encore essentiellement embryonnaire, même si un certain nombre de jeunes entreprises (start-up) innovantes commencent à se faire connaître pour leur approche qui cible ce domaine. Il existe donc quelques exemples d’utilisation que les entreprises peuvent commencer à évaluer :

  • logiciel de conception qui analyse des millions de possibilités de développement de projets et contribue à l’amélioration continue de la planification ;
  • des systèmes de reconnaissance d’images et de classification permettant d’évaluer les photos et les vidéos collectées sur les chantiers et d’identifier les comportements incorrects ou dangereux, afin de faciliter la conception de parcours de sécurité ;
  • des plates-formes d’analyse avancées qui agrègent et analysent les données rassemblées par les capteurs afin de réduire les coûts et d’éviter les temps d’arrêt des chantiers et de planifier la maintenance
image qui montre à 360° les fonctions de l'intelligence artificielle sur les chantiers

l’intelligence artificielle sur les chantiers

 

Il est dans la nature des algorithmes de l’intelligence artificielle (IA) qu’il est nécessaire de tirer des enseignements d’une grande quantité de données accumulées. Cela génère des économies à grande d’échelle qui favorisent les grandes entreprises, qui disposent davantage de projets (informations) sur lesquels s’appuyer pour former les algorithmes.

Surtout à court terme, les grandes entreprises de construction seront avantagées.

Nous pouvons conclure en disant que même dans un secteur jusqu’à présent dépourvu d’innovation technologique, l’IA peut apporter des avantages aux entreprises et à leurs fournisseurs. Cette évolution se manifeste lentement, mais doit néanmoins être prise en compte à moyen et long terme

Découvrez toute les nouveautés d’Edificius, le logiciel de conception architecturale BIM