Ces dernières années, le Canada a réalisé des progrès importants dans la diffusion du BIM grâce aux groupes des experts. Toutefois ils manquent les plans opérationnels et les stratégies du gouvernement

Le Canada a déployé des efforts considérables au cours de ses dernières années, non seulement pour l’adoption du BIM dans le domaine de l’AEC (Architecture Engineering Construction), mais également pour l’approbation des normatives techniques spécifique et l’introduction d’outils numériques.

Les statistiques montrent à quel point la conception, la construction et le secteur immobilier sont stratégiques pour le Canada. Le secteur du bâtiment représente à eux seuls 7% du produit intérieur brut (PIB) du pays et 7% de l’emploi, mobilisant plus de 290 milliards de dollars de capitaux chaque année.

La communauté canadienne des architectes, des ingénieurs, des constructeurs, des propriétaires et des gestionnaires immobiliers (AICPG) est prête à passer au numérique dans la construction ; les institutions pas encore.

L’absence de politique gouvernementale

Le Building Infomation Modelling se développe rapidement au Canada ; des études récentes ont montré que :

  • le 31% des entreprises canadiennes utilisent déjà le BIM de manière continue
  • le 29% travaillent avec des approches intégrées (BIM et systèmes traditionnels)
  • seulement 21% travaillent uniquement avec des méthodes traditionnelles

Les données semblent très encourageantes, mais il convient de souligner une fois encore qu’il n’existe pas de politique institutionnelle en matière de BIM et encore moins d’obligations réglementaires d’utilisation dans les travaux publics. À ce jour, il n’existe que quelques initiatives publiques dans le pays :

  • Projet pilote du Royal Alberta Museum, promu par le ministère de l’Infrastructure de l‘Alberta
  • Plusieurs petits projets pilotes, créés par la Société québécoise des infrastructures
  • Projet IPD (Integrated Project Delivery ) d’un hôpital pour le compte du Five Hills Health Region, réalisé par le Gouvernement du Saskatchewan

 

BIM Canada- un rendu extérieur de l'entrée du bâtiment du Royal Alberta Museum issu de Edificius logiciel de conception architectural

Rendu du Royal Alberta Museum issu de Edificius

Même si de nombreux pays du monde aient élaboré des politiques publiques visant à mettre en œuvre le processus de collaboration BIM, les organisations publiques canadiennes sont nettement en arrière.

Les conséquences de ne pas avoir une claire stratégie d’état sont multiples :

  • le status quo a un coût. Il y a une énorme opportunité gâchée par des pratiques inefficaces. Cela représente des milliards de dollars perdus chaque année.
  • la limitation des politiques environnementales visant à rendre le secteur de la construction plus durable et la mauvaise utilisation des ressources pendant la construction ont un impact négatif sur notre environnement. Cela est particulièrement important compte tenu de l’engagement du Canada de réduire ses émissions de gaz à effet de serre conformément à l’accord de Paris.
  • le Canada risque de perdre sa position en termes d’innovation et de compétitivité aux niveaux national et international dans l’un de ses plus importants secteurs industriels. Alors que d’autres pays investissent dans le soutien à la recherche, au développement et à la promotion de l’innovation, le Canada accorde un soutien très limité à ce secteur.

Selon les experts du secteur, le Canada doit définir 3 points clés pour que la construction subisse un changement important :

  • une stratégie BIM nationale
  • standard « ouvertes » spécifiques
  • un mandat BIM qui introduit des obligations normatives

Certaines organisations publiques et privées, y compris les universités, les ministères, des représentants d’entreprises de construction et des experts, commencent à travailler ensemble pour atteindre ces 3 objectifs.

buildingSMART Canada & l’Institute for BIM in Canada (IBC)

Le buildingSMART Canada a commencé son activité en 2004, lorsqu’il a collaboré pour la première fois à la défintion du Data Dictionary at buildingSMART, développé grâce à buildingSMART international, et il travaille aujourd’hui pour promouvoir le BIM dans le pays

 

BIM Canada - logo de buildingSMART Canada

buildingSMART Canada

 

En devenant membres de buildingSMART  Canada, les personnes adhèrent à une communauté grandissante, qui met en œuvre les meilleures pratiques de travail collaboratif au Canada et dans le monde.

Les membres peuvent participer à l’élaboration de normes, de protocoles et de programmes par l’intermédiaire de groupes de travail axés sur des aspects spécifiques nécessaires à la réalisation des objectifs nationaux. Sur le portail, il y a également un forum pour surveiller et partager les best practice” (page du forum de buildingSMART Canada).

Le buildingSMART Canada, ainsi que d’autres associations du secteur a rejoint l’IBC Institut BIM au Canada, qui se sont fixés pour mission en 2010 de diriger et faciliter l’utilisation et la coordination de la modélisation des données du Building Information Modelling dans les domaines professionnels de la conception, de la construction et de la gestion de l’environnement bâti canadien

BIM Canada - logo de Institute for BIM in Canada

Institute for BIM in Canada

 

IBC est un comité qui réunit, pour la première fois, toutes les associations professionnelles, les principales entreprises et les institutions du pays, parmi les principales rappelons :

  • Architecture Canada (RAIC)
  • Association of Consulting Engineers – Canada (ACEC)
  • Canadian Construction Association (CCA)
  • Construction Specifications Canada (CSC)
  • Owner representatives from DND and DCC
BIM Canada - logo du portail du forum "best practice" de buildingSMART Canada

Portail du forum de buildingSMART Canada

 

Selon Susan Keenliside, directrice de buildingSMART Canada, pour promouvoir efficacement l’adoption du BIM, il faut suivre les 6 points préétablis.

1) IMPLIQUER
Objetcifs :

  • La participation et l’engagement des institutions gouvernementales et des universités sont essentiels à la promotion des normes BIM au Canada.
  • Avoir le soutien de l’industrie, du secteur privé et de l’opinion publique grâce à la promotion de projets pilotes et une bonne diffusion pratique.

2) DÉVELOPPER
Objectifs :

  • Créer et promouvoir une stratégie nationale de BIM
  • Créer des normes BIM nationales
  • Développer des lignes directrices BIM (manuels de pratique, boîtes à outils, etc.)
  • Développer des platesformes de logiciel unifiées
  • Créer des définitions, des protocoles, des projets pilotes et des “best pratices

3) ENSEIGNER
Objectifs :

  • Créer des programmes de formation académique et professionnelle pour mettre en œuvre les compétences des experts
  • Avoir des standards de formation définis et agrégés
  • Créer des parcours éducatifs intégrés et multidisciplinaires
  • Avoir un processus de certification et d’accréditation pour les utilisateurs, reconnu à un niveau international
  • Fournir l’accréditation et le soutien nécessaires aux institutions

4) DIFFUSER
Objectifs :

  • Augmenter la demande d’utilisation du BIM dans le secteur et parmi les maîtres d’ouvrages publics et privés
  • Mettre en place et améliorer continuellement les stratégies de communication et de promotion
  • Développer un langage contractuel normalisé avec un support juridique spécifique
  • Développer et adopter des contrats standardisés
  • Standardiser les données et les fichiers pour faciliter la transmission et l’ouverture entre différents intervenats

5) SURVEILLANCE ET MESURE
Objectifs :

  • Mesurer et évaluer l’impact du BIM dans le bâtiment, pour comprendre ses changements
  • Promouvoir les processus de mesure numériques standard
  • Surveiller les projets et les pratiques déjà en place
  • Comprendre les points faibles du secteur

6) SOUTENIR
Objectifs :

  • Avoir une continuité dans le suivi et la mise en œuvre continue du secteur
  • Documenter et promouvoir les réussites des projets canadiens
  • Aligner et maintenir les normes et les lignes directrices internationales
  • Établir des partenariats entre les universités et l’industrie pour encourager la connaissances et l’innovation

Cliquer ici pour en savoir plus sur Edificius le logiciel ACCA software pour la conception architecturale BIM

Pour en savoir plus sur usBIM, le plus vaste système intégré de plateformes, plug-in et logiciels pour créer et gérer vos maquettes numériques BIM