Un format ouvert, neutre, standard est essentiel pour la liberté de collaboration et la disponibilité réelle des données. Les avantages du fichier en format IFC

Pour ceux qui travaillent avec la BIM, le besoin réel est devenu d’assurer une totale liberté de partage des données, c’est-à-dire de travailler dans un système de format IFC réellement ouvert.

Il existe de nombreuses façons de gérer les données dans un flux de travail BIM. Par conséquent, il est possible d’utiliser de nombreux formats de fichiers différents.

Les formats de fichiers propriétaires sont ceux qui ne sont lisibles que par leur propre logiciel ou d’autres logiciels autorisés. Cette utilisation de formats propriétaires peut entraver l’interopérabilité si les intervenants de l’équipe du projet utilisent différents types de logiciels.

Lorsque vous travaillez avec un logiciel de conception spécialisé qui a un format de donnée propriétaire, il existe plusieurs options pour les experts de coordonner les différents progiciels :

  • Utiliser un logiciel propriétaire BIM pour reconstruire l’élément choisi.
  • Concevoir un modèle avec toutes ses propriétés qui peut être transféré vers le logiciel de création BIM, s’il existe un format de fichier commun pour le transfert entre différents logiciels.
  • Envoyer au logiciel propriétaire BIM après avoir converti le fichier en format IFC.

Les formats de fichiers non propriétaires sont indépendants du vendeur. Cela signifie qu’ils peuvent être lus et édités par n’importe quel type de logiciel. Ce sont souvent des logiciels libres, avec une collaboration internationale pour leur développement.

Le format le plus courant de fichier de données ouvert et neutre est , l’IFC (Industry Foundation Classes).

L’image représente l’interopérabilité entre diffèrent document grâce à un format IFC reconnut par buildingSMART international

Processus de résolution de conflit basé sur le format IFC par buildingSMART

 

L’IFC naît dans le but de garantir la communicabilité des données, quel que soit le logiciel utilisé : l’IFC a pour mission de décrire les données du secteur du bâtiment et l’industrie de la construction, qui ne sont pas contrôlées par un seul fournisseur ou un groupe de fournisseurs. C’est un format de fichier développé par buildingSMART.

Les fichiers IFC pourraient inclure, à titre illustratif, les informations photométriques, à savoir le modèle des appareils d’éclairage / les lampes et le type d’installation ; de cette manière, les données requises pour le bâtiment sont disponibles dans le processus de planification général. Le format de fichier IFC permet l’échange de données entre les différentes applications des logiciels BIM.

Le développement du standard IFC élargis son approche openBIM® à de nouvelles disciplines, pour une plus grande collaboration sur des projets.

L’openBIM est une approche universelle sur des standards et des flux de travail ouverts : il favorise un flux de travail transparent et ouvert permettant à tous les intervenants du projet de participer de manière coordonnée et indépendante du logiciel utilisé. C’est un moyen logique d’interagir les uns avec les autres : l’openBIM permet de travailler ensemble, c’est la capacité de transférer des informations, il est capable d’effacer les frontières et de rendre les processus du secteur de la construction plus transparents.

usBIM.viewer+ le logiciel gratuit pour le BIM en format IFC

La société ACCA software a toujours été favorable à une approche ouverte pour aider le secteur du bâtiment, en soutenant la véritable disponibilité des données et une totale liberté de collaboration dans les processus BIM : c’est pour cette raison que ACCA se positionne comme l’expert N ° 1 de l’IFC-OpenBIM.

IFC-Open BIM signifie liberté de communiquer, de partager et de collaborer : le standard IFC-Open BIM permet un dialogue entre tous les intervenants travaillant sur la maquette numérique de construction tout au long de son cycle de vie, de la conception à la réalisation, de l’entretien au démantèlement du bâtiment.

De plus, l’IFC-Open BIM permet un accès libre et sans restriction aux données, quels que soient le logiciel et la version du logiciel qui les a produites.

Dans cette optique s’intègre usBIM.viewer+, le logiciel gratuit permettant de visualiser et de modifier les modèles BIM en format IFC.

L’image représente une capture d’écran de l’interface du logiciel usBIM.viewer+ avec une image d’un bâtiment en format IFC

Interface du logiciel usBIM.viewer+

 

C’est bien plus qu’une simple visionneuse IFC : usBIM.viewer+ est en effet la visonneuse IFC et aussi convertisseur gratuit permettent de travailler librement sur un modèle BIM. Il permet de :

  • convertir en fichier IFC les modèles 3D (DWG, SKP, 3DS, etc.)
  • partager les propres projets dans le cloud
  • ouvrir et afficher les fichiers BIM en format IFC
  • éditer et modifier le modèle BIM en format IFC.

usBIM.viewer+ change complètement l’utilisation potentielle du format IFC et du modèle BIM. Le format de fichier IFC étant, en effet, non seulement une garantie d’accès aux données dans le temps quel que soit le logiciel avec lequel le modèle a été produit, mais aussi un format permettant de gérer librement les informations pendant la phase de réalisation et de maintenance de la construction.