Comment change la façon de concevoir avec l’évolution technologique ? Découvrons ensemble les caractéristiques de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée et le lien avec le domaine des constructions

 

Selon les prévisions du Digi-Capital, la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR) constitueront la « quatrième vague de croissance technologique » qui investira notre façon de travailler.

Les trois premières ont été l’invention de l’ordinateur personnel, la propagation d’Internet, la propagation des appareils intelligents.

Vague technologique

Vague technologique

Nous sommes donc au début d’une percée, où la réalité virtuelle et la réalité augmentée montreront leurs avantages réels d’être employées dans différents secteurs, notamment celui de la construction.

Essayons de faire une hypothèse sur ce que pourrait être l’impact sur le travail des professionnels du bâtiment.

Réalité augmentée et réalité virtuelle: caractéristiques et différences

Réalité augmentée

L’expression réalité augmentée est née en 1992 et est inventée par le chercheur Thomas Preston Caudell de la Boeing; avec cette expression nous identifions l’enrichissement de notre perception sensorielle à travers différents niveaux d’information qui ne seraient pas perceptibles avec les cinq sens.

Développée d’abord dans l’armée (conduite assistée), comme d’autres innovations technologiques, la réalité augmentée a été appliquée dans le marketing et dans la publicité, pour conquérir successivement les jeux vidéo et le tourisme.

Les informations qui augmentent la réalité perçue peuvent être ajoutées en utilisant des marqueurs appropriés (étiquettes/Tags). Les logiciels, capable de reconnaître ces marqueurs (étiquettes/Tag AR), superpose immédiatement à l’image réelle des contenus supplémentaires tels que vidéos, audio, objets 3D et ainsi de suite.

Smart device et réalité augmentée

Smart device et réalité augmentée

La réalité augmentée se prête beaucoup aux applications de design d’intérieur, en permettant de visualiser virtuellement les meubles dans une certaine pièce.

Réalité virtuelle

La réalité virtuelle est née, cependant, de la volonté de « reproduire » la réalité dans un monde irréel, en reproduisant les caractéristiques de celle-ci du point de vue sensoriel (visuelles, auditives, tactiles et même olfactifves), pour permettre d’effectuer des actions dans l’espace virtuel au-delà des limites physiques, économique et de sécurité. Dans la réalité virtuelle, les informations sont ajoutées ou soustraites électroniquement. Les données sont ensuite élaborées par un ordinateur et deviennent prépondérantes, jusqu’à tromper les sens, avec la sensation d’être «immergé» dans une nouvelle situation «virtuelle».

La réalité virtuelle est bien adaptée pour reproduire des maquettes tridimensionnelles d’un projet (application typique de la méthodologie BIM).

En général, nous pouvons affirmer que la réalité augmentée est basée sur l’amélioration des sens, alors que la réalité virtuelle sur l’altération des sens.

Relevé avec réalité augmentée

Relevé avec réalité augmentée

Ensuite, nous avons la réalité immersive, celle qui pourrait être considérée comme l’évolution de la réalité virtuelle : le port d’un casque particulier (casque de réalité virtuelle), nous permet d’être « immergés » dans une nouvelle réalité.

Le résultat est l’illusion d’être complètement immergé ailleurs.

La réalité virtuelle / immersive peut être utilisée de différentes façons, il est possible d’offrir, par exemple, la possibilité de vivre une expérience tel que visité une ville ou un musée sans avoir la nécessité d’y arriver physiquement.

 

Realité virtuelle et architecture

Realité virtuelle et architecture

BIM et réalité virtuelle

Le BIM (Building Information Modeling à savoir modélisation des données du bâtiment) est défini comme la «représentation numérique des caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un objet»; nous pouvons imaginer le BIM comme une maquette de:

  • programmation
  • conception
  • réalisation
  • entretien

d’une construction qui utilise une maquette numérique, c’est-à-dire une maquette qui contient toutes les informations concernant tout son cycle de vie, du projet à la construction, jusqu’à sa démolition et son élimination.

Nous pouvons facilement comprendre comment la réalité virtuelle est un concept fortement lié au BIM.
Le BIM permet en effet d’obtenir la maquette virtuel 3D d’un bâtiment, qui par définition est un modèle de réalité virtuelle.

Naturellement, il est plus simple de reconstruire un environnement virtuel dans lequel de nombreuses caractéristiques ont déjà été définies : lorsque le projet est rédigé avec un logiciel de BIM, la maquette contient déjà une série d’informations de type géométriques, géographiques, sur les matériaux, sur les couleurs, etc ..

Dans le prochain article, nous découvrirons les principaux avantages pour les projets BIM dans l’utilisation de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.