Conception des établissements de santé : ce sont les exigences structurelles, industrielles et organisationnelles des installations sanitaires avec plans, installations, modélisations 3D à télécharger

Nous avons introduit dans l’article précédent la question de la conception des établissements de santé, en analysant les types, en analysant les aspects réglementaires et en introduisant les critères de conception.

Nous complétons notre analyse en nous concentrant sur les principaux éléments techniques à prendre en compte dans la conception de ces structures, en particulier les chambres d’hospitalisation, les aménagements et les finitions pour les zones d’attente ainsi que sur les corridors et le design des espaces.

L’analyse sera, comme toujours, accompagné d’une conception réelle que nous avons reproduit en une modélisation 3D qui est immédiatement disponible pour le téléchargement et des dessins techniques en format DWG.

 

Harvey Pédiatrie -Extérieur de la Clinique - Rendu de Edificius -logiciel BIM pour architecture

Harvey Pédiatrie -Extérieur de la Clinique – Rendu de Edificius -logiciel BIM pour architecture

Télécharger la modélisation 3D BIM (fichier .edf) du projet

Cliquer ici pour télécharger Edificius, le logiciel pour la conception architecturale BIM

La conception des établissements de santé : Finition et aménagement des salles d’attente

Les Finitions

Les cloisons horizontales et verticales, donc les sols et les revêtements muraux, doivent absolument répondre à deux caractéristiques fondamentales dans les bâtiments hospitaliers : l’hygiène et la durabilité.

Les Cloisons horizontales et les sols

Les revêtements de sols doivent répondre aux exigences de résistance à l’intensité du flux de transport de matériaux et de personnes et à l’action agressive des produits de nettoyage et de désinfection. Ils doivent être parfaitement lisses, imperméables et antistatiques. Les fugues et les joints des dalles ou des tuiles doivent être scellés afin de réduire les risques d’établissement de germes pathogènes.

 

Clinique Harvey Pédiatrie -plan du premier étage -Edificius - logiciel BIM d'architecture

Clinique Harvey Pédiatrie – plan du premier étage -Edificius – logiciel BIM d’architecture

Télécharger l’archive .zip avecle DWG  du plan du projet

Les cloisons horizontales et les plafonds

Le traitement de plafond est généralement résolu par les faux plafonds. Cela permet le passage de systèmes technologiques et médicaux ainsi que de systèmes d’éclairage. Les éléments composant les faux plafonds doivent être démontables pour l’inspection et la maintenance, garantir le confort acoustique et être certifiés aux fins de la prévention des incendies.

Les plafonds sont également un élément à prendre en compte dans la conception : le regard des patients transportés, couché sur un lit, sur une civière ou même sur un fauteuil roulant, est principalement tourné vers le haut, le faux plafond joue donc un rôle important dans la définition de l’espace architectural des installations hospitalières. Dans la conception du faux plafond, afin de ne pas incomber sur le patient, il est recommandé d’utiliser des solutions neutres, également colorées, qui évitent l’utilisation d’éléments géométriques répétitifs.

 

Harvey Pédiatrie Clinique - lucarne et escalier - Rendu d'Edificius - logiciel BIM architecture

Harvey Pédiatrie Clinique – lucarne et escalier – Rendu d’Edificius – logiciel BIM architecture

Les cloisons verticales internes et les revêtements muraux

Les revêtements muraux intérieurs doivent satisfaire aux exigences en matière d’hygiène, d’apparence et d’équipement. Dans les salles contenant une quantité importante de technologies médicales (hospitalisation chirurgicale, soins intensifs et réanimations, infectieuses, etc.), les murs doivent pouvoir loger des installations pour une inspection et un entretien facile.

Les joints entre les panneaux de la cloison verticale doivent être parfaitement scellés. Les surfaces sont faciles à nettoyer, résistantes aux chocs et aux agents chimiques de désinfection, anti-rayures, non poreuses. Ils doivent également assurer un niveau d’insonorisation adéquat entre les environnements adjacents.

L’utilisation de systèmes modulaires permet l’insertion d’éléments transparents permettant de contrôler les environnements pouvant nécessiter d’une vigilance constante de la part du personnel sanitaire.

 

Harvey Pédiatrie Clinique - Façade : Rendu de Edificius

Harvey Pédiatrie Clinique – Façade : Rendu de Edificius

L’agencement

En ce qui concerne l’agencement, dans les zones de réception et d’attente, les sièges sont essentiels et doivent être confortables. Toutes les tables et toutes les étagères doivent être suffisamment grandes.

Il est utile de faire attention à la hauteur du comptoir qui, en particulier dans les zones de réception et d’acceptation, ne doit pas être excessivement haut. Il est également bon d’éliminer tous les éléments qui peuvent constituer un obstacle à la communication, tels que les vitres, les systèmes d’interphone, ainsi que les éléments qui suscitent des sentiments de détachement et de froideur.

Le long des couloirs et dans les zones d’hospitalisation, l’installation d’une main courante est très appropriée pour faciliter la marche.

Harvey-Pediatric-Clinic_assonometria_Edificius_software-BIM-architettura

Télécharger l’archive .zip avecle DWG  de l’axonométrie du projet

Dans la disposition des meubles en général, et en particulier le long des passages, il faut également tenir compte des espaces minimaux pour les mouvements. À titre indicatif, la largeur minimale du couloir doit être de 230 cm, largeur permettant le passage de deux lits ainsi que d’un lit et de personnes ; pour l’inversion de la direction de la civière, 300 cm doivent être prévue.

 

Harvey Pédiatrie - Clinique - coupe B-B issu de Edificius -logiciel BIM pour l'architecture

Harvey Pédiatrie – Clinique – coupe B-B issu de Edificius -logiciel BIM pour l’architecture

Télécharger l’archive .zip avec les coupes du projet

Un autre élément fondamental, destiné à protéger les murs des chocs éventuels avec des portées, des chariots, des lits, est le pare-chocs en caoutchouc, en PVC, ou des profils en aluminium destinés à être placés sur les murs à une hauteur critique. Les plinthes des murs doivent également être conçues pour résister à la fois aux impacts des machines de nettoyage des sols et aux produits utilisés pour le nettoyage.

De plus, afin de protéger les arêtes, des profils angulaires doivent être positionnés.

 

Harvey Pédiatrie Clinique - coupe axonométrique de Edificius - logiciel BIM pour architecture

Harvey Pédiatrie Clinique – coupe axonométrique de Edificius – logiciel BIM pour architecture

Architecture d’établissements de santé:  les espaces et les parcours

Les espaces et les corridors

La répartition des lits dans une chambre d’hôpital doit permettre le transfert du patient du lit à la civière ou au fauteuil roulant, ou permettre la présence du berceau dans les chambres de la maternité. Le mouvement dans la chambre doit également être garanti à tous les types de chariots.

Dans les séjours orthopédiques, la dimension des chambres doit fournir des espaces appropriés pour accueillir l’équipement de traction et permettre la circulation des personnes ayant une déficience motrice importante.

 

 

Harvey Pédiatrie -Clinique élévation SUD - Edificius - logiciel BIM d'architecture

Harvey Pédiatrie – Clinique élévation SUD – Edificius – logiciel BIM d’architecture

Télécharger l’archive .zip avecle DWG  des perspectives du projet

Conception des établissements de santé : les critères de conception de chambres des patients

Parmi les éléments d’équipement minimum pour les chambres d’hôpital devraient figurer les lits, les berceaux pour les bébés et les appareils sanitaires fixes pour les toilettes.

Les configurations des chambres peuvent être simples ou multiples. Dans ce dernier cas, il est également nécessaire de prévoir des éléments de division permettant de séparer les patients, sans empêcher le personnel d’avoir la situation sous contrôle dans son ensemble. De plus, la superficie en mètres carrés change et la disposition du mobilier si le patient est à mobilité réduite et il doit se déplacer en chaise roulante. En outre, les installations varient selon les zones de réanimations et les soins intensifs, dans lesquels un type de lit différent est prévu.

 

Clinique Harvey Pédiatrie - vue générale - Rendu de Edificius - logiciel BIM d'architecture

Clinique Harvey Pédiatrie – vue générale – Rendu de Edificius – logiciel BIM d’architecture

Lors de la conception de ces zones, il faut tenir compte du fait que le patient est obligé de rester coucher, surveillé en permanence et connecté à un équipement de soutien essentiel, accroché à un canal de tête de lit et au plafond. L’augmentation des équipements de la centrale nécessite une augmentation des surfaces et des hauteurs. De plus, l’accès aux salles est limité par les mesures d’asepsie et peut également fournir des zones de filtre pour s’habiller.

Dans les chambres d’hôpitaux standard à un lit, un espace suffisant doit être prévu pour la présence d’un deuxième lit ou d’un canapé-lit dans lequel une personne accompagnante peut dormir. Ceci est essentiel, en particulier dans les services de pédiatrie.

Chambre d'hospitalisation pour personne à mobilité réduite - plan

Chambre d’hospitalisation pour personne à mobilité réduite – plan

Chambre d'hospitalisation pour personne à mobilité réduite plan

Chambre d’hospitalisation pour personne à mobilité réduite plan

Télécharger l’archive .zip avec le DWG  du plan Télécharger l’archive .zip avec le DWG  du plan

En plus du lit, une salle d’hospitalisation doit être équipée d’armoires et de tables de chevet pouvant être fixées à l’aide de cloisons internes ou de mobilier industriel. En outre, des éléments de séparation appropriés entre un lit et l’autre peuvent être fournis, qui peuvent être soit de simples rideaux de séparation, soit de véritables éléments de fermeture. Dans le second cas, l’éclairage naturel doit également être garanti sur le lit le plus éloigné de la fenêtre.

Pour des raisons de confidentialité, la zone d’entrée de la salle devrait être structurée de manière à protéger le patient des regards des passants dans les couloirs lorsque la porte est ouverte, en garantissant toujours la possibilité de passage des véhicules sur roues (brancards et chaises).

Lors de la conception des zones d’hospitalisation, il serait souhaitable de prendre en compte la position allongée du patient et d’adapter la conception des fenêtres pour permettre une vision extérieure même aux personnes couchées ou aux enfants. Pour permettre une hauteur totale minimale du garde-fou de 100 cm, les garde-corps des fenêtres pourraient consister en une partie inférieure opaque, contenue à 69 cm de la passerelle, et une partie supérieure transparente.

 

Clinique Harvey Pédiatrie - Parking et Façade - Rendu d'Edificius - logiciel BIM d'architecture

Clinique Harvey Pédiatrie – Parking et Façade – Rendu d’Edificius – logiciel BIM d’architecture

 

Cliquer ici pour en savoir plus sur Edificius, le logiciel de conception architecturale BIM