Un rendu d'un pont de levage avec une voiture dessus issu de Edificius

Conception d’un atelier mécanique automobile avec plans

Norme, dimensions et organisation de l’espace : voici comment concevoir un atelier mécanique automobile avec des plans pratique à télécharger

La qualité d’un environnement de travail a une influence considérable sur son efficacité, sa qualité, sa production et la satisfaction des opérateurs et des clients : c’est pourquoi la conception de certaines structures, comme la conception d’un atelier mécanique automobile, exige une étude particulièrement attentive des normes et, surtout, des dimensions, des aménagements et des dispositions.

Un atelier mécanique automobile conçu selon les règles de l’art, se révèle un environnement organisé de manière rationnelle permettant d’optimiser le travail de façon concrète.

Concevoir un atelier mécanique, c’est assurer un environnement confortable et sûr, tant pour ceux qui y travaillent que pour ceux qui le visitent, capable de répondre à toutes les normes techniques requises : il devra donc être muni de tous les équipements homologués ou en tous cas des meilleures solutions possibles, tant au niveau des équipements que du mobilier.

Le concepteur doit évaluer avec la plus grande attention toutes les opérations qui doivent être effectuées dans l’environnement de travail, afin de réaliser concrètement une projet technologique et de design, capable d’améliorer la qualité du travail et la productivité.

Il existe de nombreux aspects à prendre en compte, qui influencent de manière décisive la conformation spatiale de l’environnement en ce qui concerne la forme, la dimension et l’organisation de celui-ci : il suffit de penser par exemple à la sécurité sur le lieux de travail ou à l’évacuation des déchets.

De quoi faut-il tenir compte ? Comment pouvons-nous traiter ce sujet de manière correcte, en répondant à la norme en vigueur ?

Dans cet article, nous aborderons les principaux thèmes qui caractérisent le projet d’un atelier mécanique automobile, tels que la norme de référence, les aspects dimensionnels et fonctionnels, et un exemple pratique à télécharger.

Un rendu d'un pont de levage avec une voiture dessus issu de Edificius

Rendu d’un atelier mécanique automobile issu de Edificius

 

La division des environnements

Pour concevoir un atelier mécanique automobile, il est nécessaire d’organiser les espaces de manière à assurer le bon déroulement des activités de « mécatronique » (figure professionnel introduite à partir de 2013 et qui combine la mécanique, l’électronique, l’automatique et l’informatique).Bien entendu, si d’autres activités doivent être réalisées dans l’atelier, il faut prévoir des locaux supplémentaires de dimensions appropriées.*

Une diapositive qui illustre les différentes zones de l'atelier mécanique automobile issu de Edificus

Schéma de la disposition de l’atelier mécanique automobile issu de Edificus

Les principales zones fonctionnelles d’un atelier mécanique d’automobile sont les suivantes :

atelier : zone pont élévateur | zone de travail sur établi ;

bureaux/espace client : accueil | wc | bureaux ;

zone employés : vestiaire, toilettes, douche, zone de pause ;

entrepôt : pièces de rechange mécaniques | pneus ;

dépôt de déchets : zone des pneus | zone des batteries | zone des huiles usagées ;

fonctions supplémentaires : zone de révision | zone de peinture.

L’organisation des environnements

Comme mentionné ci-dessus, lors de la conception d’un atelier mécanique automobile, il est nécessaire de se référer aux fonctionnalités auxquelles les différents environnements sont destinés.

Afin d’obtenir des environnements confortables et adaptés pour satisfaire les besoins des occupants, au-delà d’une simple question dimensionnelle, il est nécessaire d’évaluer soigneusement les matériaux à utiliser sur les surfaces, ainsi que l’organisation des services qui doivent être garantis aux employés afin d’améliorer les conditions de travail.

Un rendu en perspectives ou l'on peut voir la brillance du sol et l'éclairage et une voiture sur le pont élévateurs

Rendu en perspective issu de Edificius

  • les surfaces des sols, des murs et des plafonds doivent être d’un matériau tel qu’elles puissent être nettoyées pour garantir des conditions d’hygiène appropriées ;
  • afin d’éviter des inconvénients désagréables, les sols des locaux doivent être fixe, stable et antidérapant et exempt de saillies, cavités ou plans inclinés dangereux ;
  • le sol doit avoir une surface unie et imperméable, avec des inclinaisons suffisante pour que les liquides s’écoulent rapidement vers les points de collecte et d’évacuation dans des environnements où les substances liquides putrescibles tombent sur le sol ;
  • les sols et les murs des locaux destinés au travail, à la manipulation, à l’utilisation et au stockage de matières inflammables, explosives, corrosives ou infectieuses doivent être dans un état permettant d’éliminer facilement et complètement toute matière dangereuse ou nocive susceptible de se déposer ;
  • les fenêtres, les puits de lumière et les systèmes de ventilation doivent pouvoir être ouverts, fermés, réglés et sécurisés par les travailleurs en toute sécurité ;
  • pour assurer la protection des travailleurs, les parcours de circulation doivent être tracés ;
  • devant les sorties des locaux et aux parcours qui mènent directement et immédiatement à une voie de transit mécanique, des barrières doivent être  disposé afin d’éviter des accidents ;
  • les postes de travail doivent être conçus de telle sorte qu’en cas de danger, ils puissent être évacués rapidement et en toute sécurité par les travailleurs ;
  • Les issues de secours doivent avoir une hauteur d’au moins 2 m et une largeur d’au moins 1,20 m, conformément à la norme en vigueur en matière d’incendie, et doivent pouvoir être ouvertes vers la fuite ;
  • dans les locaux de travail et de entrepôts, les portes coulissantes, les volets roulants et les portes tournantes sur un axe central ne sont pas autorisés s’il n’y a pas d’autres portes qui peuvent être ouvertes vers l’extérieur du local ;
  • l’extraction des gaz, des vapeurs, des odeurs ou des fumées doit, dans la mesure du possible, avoir lieu à proximité immédiate du lieu de production ;
  • les vestiaires doivent avoir une capacité suffisante, être aussi proches que possible des zones de travail, doivent être ventilés, éclairés, bien protégés des éléments, chauffés pendant la saison froide et équipés de sièges ;
  • les vestiaires doivent être équipés de manière à ce que chaque travailleur puisse verrouiller ses affaires pendant le temps de travail.

la conception d’un atelier mécanique automobile : un exemple pratique

Dans notre exemple, nous illustrons la conception d’un atelier mécanique automobile en l’organisant en macro-zones, elles-mêmes divisées en zones associées à des fonctions différentes.

 

Une vue en coupe de l'atelier mécanique automobile ou l'on peut voir la zone de levage, l'atelier avec l'établis, la zone d'expertise et le vestiaire

Vue en coupe issue de Edificius

 

A partir de l’entrée du garage, située dans la partie sud du bâtiment, nous identifions la zone de réparation avec les ponts de levages (placés dans des zones signalées), des établis et diverses machines ; à gauche nous positionnons les zones destinées aux clients (salle d’attente, toilettes, bureau avec toilettes en annexes).

Plus loin, nous positionnons la zone de révision, en contact (mais pas en communication) avec l’entrepôt de pneus et de pièces détachées et avec les dépôts de déchets dangereux et non dangereux.

De l’autre côté de l’entrée se trouve un vestiaire pour les employés, avec toilettes et douches ; on peut y accéder par une entrée séparée, pour assurer aux employés un chemin propre à l’entrée et à la sortie.

En ce qui concerne l’utilisation de matériaux sur les surfaces, des ciments et des enduits facilement lavables ont été utilisés pour assurer les meilleures conditions d’hygiène et éviter que des substances dangereuses ne persistent longtemps, augmentant ainsi les risques pour la santé des employés.

Télécharger

Télécharger la modélisation 3D BIM (fichier .edf) du projet

 

 

edificius
edificius