COVID-19 la reprise des activités des salons de coiffure et des salons de beauté

COVID-19 le guide technique pour la reprise des activités des salon de beauté, des salons de coiffure et l’adaptation des locaux avec une conception 3D à télécharger

Vous êtes propriétaire d’un salon de beauté ou d’un salon de coiffure  ou un salon de coiffure à votre domicile et vous voulez connaitre les différences à prendre face au COVID-19 pour rouvrir votre établissement en toute sécurité ? Ou bien êtes-vous un architecte ou un expert chargé par le propriétaire de cette activité pour adapter le salon aux normes anti-contagion ?

Les organisations professionnelles ont mis à disposition en France des documents pour leurs catégories. Par exemple,  une fiche a été adoptée en CPPNI du 6 mai par les organisations patronales et syndicales du secteur  de la  coiffure « Le guide COVID-19 pour la branche coiffure ». La copie de ce document en format PDF approuvée par CNEC , UNEC ,  CFDT,  CGT, FGTAFO est aussi disponible en téléchargement_ICI.

Pour les métiers de la branche esthétique, la Commission Paritaire Permanente de Négociation et d’Interprétation de l’esthétique a publié la fiche sanitaire COVID-19  « Le guide COVID-19 des bonnes pratiques de la branche esthétique « . La copie de ce document en format PDF validée par le Ministère du Travail et aussi  disponible en téléchargement ICI.

Les indications fournies dans ces documents ci-dessus sont à la base des critères de conception qui sont prise en examen dans cet article.

Plus en détail, nous mettons à votre disposition :

Pour utiliser le fichier de projet 3D, téléchargez gratuitement Edificius et utilisez-le en suivant toutes les étapes que nous vous indiquons.

Avant de continuer, nous vous illustrons ci-dessous quel résultat il est possible d’obtenir avec le logiciel Edificius : voici un rendu dans lequel vous pouvez voir comment sont réorganisé les espaces, en tenant compte des gestes barrières pour limiter la contagion COVID-19.

COVID-19 salons de coiffure l'image est un rendu de la zone de coupe et la zone de lavage

Interface du logiciel Edificius avec un rendu de la zone de coupe et la zone de lavage

Téléchargez Edificius et le fichier de projet et essayez de créer votre modélisation, ou utilisez l’exemple comme exemple à modifier et à réadapter à vos exigences.

Ce guide sur la reprise des activités des coiffeurs et des esthéticiens est divisé en deux parties : la première est destinée aux employeurs et au personnel, la seconde aux experts d’évalutaion des riques chargés de sécuriser l’activité et de rédiger le DUER.

Continuez à suivre les prochains focus pour rester à jour !

Les obligations du personnel, de l’employeur et des salariés

Cette partie est principalement destinée à l’employeur et  au personnel qui ont la responsabilité et l’intérêt de devoir adapter les environnements de leur activité, mais il peut également être utile aux consultants en sécurité et aux concepteurs pour connaître les lignes théoriques qui sous-tendent les activités de prévention.

Mesures de prévention et de protection pour la réouverture des activités des coiffeurs et des esthéticiens

Pour rouvrir votre entreprise en toute sécurité (coiffeurs-euse et esthéticiens-nes), nous vous communiquons les mesures de prévention et de protection tirées de la législation italienne.

Image montrant quelques pictogrammes des gestes barrière du COVID-19

Image montrant quelques pictogrammes des gestes barrière du COVID-19

Lignes directrices pour la reprise des salons de coiffure et salon de beauté

Pour la reprise des salons de coiffure et pour le secteur des soins personnels en général (des coiffeurs, des barbiers et d’esthéticiens), vous pouvez prendre les mesures de sécurité COVID-19 suivantes :

  • fournir des informations adéquates sur les mesures préventives,
  • n’autoriser l’accès aux clients que sur réservation et conserver la liste de présence pendant une période de 14 jours,
  • détecter la température corporelle, en empêchant l’accès en cas de température > 37,5 °C,
  • permettre aux clients de rester à l’intérieur des locaux, dans la limite du temps nécessaire pour fournir le service ou le traitement,
  • permettre la présence simultanée d’un nombre limité de clients en fonction de la capacité des locaux,
  • réorganiser les espaces, dans la mesure du possible, en fonction des conditions logistiques et structurelles, afin de garantir le maintien d’une séparation d’au moins un mètre entre les différents postes de travail et entre les clients,
  • délimiter la zone de travail, si possible, avec des barrières appropriées pour éviter l’infection par les gouttelettes,
  • fournir des solutions alcoolisées pour l’hygiène des mains des clients et des opérateurs, avec la recommandation d’une hygiène des mains fréquente,
  • éliminer la disponibilité des magazines et du matériel d’information à des fins de promiscuité,
  • l’opérateur et le client, qui ne peuvent pas maintenir une distance inférieure à 1 mètre pour l’exécution du service, doivent porter un masque pour protéger les voies respiratoires, compatible avec le service spécifique,
  • en particulier pour les services esthétiques, lors de la prestation du service nécessitant une distance rapprochée, l’opérateur doit porter la visière de protection et le masque FFP2 sans valve,
  • l’opérateur doit procéder à une hygiène des mains fréquente avec des solutions hydroalcooliques et utiliser des chemises / tabliers éventuellement jetables pour les esthéticiennes,
  • les gants doivent être différents entre ceux utilisés pour le traitement et ceux habituellement utilisés dans le contexte environnemental,
  • assurer un nettoyage et une désinfection adéquats des surfaces de travail avant de servir un nouveau client et une désinfection adéquate des équipements et accessoires, assainir les postes de travail après chaque client et assurer un nettoyage et une désinfection réguliers des toilettes,
  • favoriser l’échange régulier et fréquent d’air et exclure totalement, pour les systèmes de climatisation, la fonction de recirculation de l’air,
  • empêcher, le cas échéant, l’utilisation du sauna, du bain turc et des bains à remous,
  • la caisse peut être équipée de barrières physiques et les méthodes de paiement électronique doivent être encouragées.
COVID-19 salons de coiffure : vue en pla de la situation de conception avec les postes de travail qui ne sont pas utilisé

Plan de la situation de conception avec les mesures anti COVID-19

L’image ci-dessus montre, de manière schématique, un extrait du plan d’un salon de coiffure dans lequel :

  • seuls les postes de travail non contigus (encerclés en vert) sont utilisés en même temps,
  • l’utilisation des postes de travail (indiqués en rouge) qui ne respectent pas l’espacement a été limitée,
  • la distance minimale entre les places de travail en service a été vérifiée,
  • des distributeurs ont été ajoutés pour la distribution de gel assainissant (en jaune),
  • un parcours a été marqué au sol pour faciliter la distance interpersonnelle le long des parcours.

En revanche, l’activité d’un salon de beauté, présente des caractéristiques différentes de celles des coiffeurs et des barbiers. Pour l’esthétique, les services typiques comprennent déjà des mesures de prévention des risques liés aux agents biologiques qui doivent être strictement respectées dans l’exercice d’une activité professionnelle normale.

Voyons en détail quelles sont les mesures anti COVID-19 pour les traitements de beauté :

  • pendant les soins de beauté, les panneaux de la cabine doivent être fermés,
  • des mesures spécifiques doivent être prises pour les opérations des soins du visage, en particulier pour les traitements impliquant l’utilisation de la vapeur, des opérations alternatives doivent être envisagées lorsque cela est possible. Ces traitements ne peuvent être effectués que dans des locaux physiquement séparés, qui doivent être ventilés à la fin de chaque traitement,
  • l’utilisation du sauna ou du bain turc, le cas échéant, ainsi que l’utilisation des bains à remous sont interdites,
  • à la fin de chaque séance doit être retiré, avec des gants, du film, des draps jetables et tout autre objet utilisé pour le traitement,
  • nettoyer et désinfecter toutes les surfaces de la cabine esthétique à la sortie de chaque client à l’aide de désinfectants hydroalcooliques ou à base de chlore,
  • avant de laisser entrer le prochain client, l’échange d’air dans la cabine doit être assuré le plus naturellement possible en ouvrant les fenêtres ou mécaniquement.

Le guide pour l’expert d’évaluation des risques

Cette deuxième partie de l’article est consacrée aux professionnels chargés d’atténuer le risque de contagion du COVID-19 pour la reprise des activités des coiffeurs-euses et des esthéticiens-nes. Plus précisément, nous analysons l’activité d’un coiffeur.

L'image est un rendu du salon de coiffure avec un personnage debout qui attends sont tours sur les marques indiquées au sol

Rendu de l’entrée et la zone des caisses issu du logiciel Edificius

Si vous êtes dans cette catégorie, nous vous suggérons de suivre notre exemple.

Tout d’abord, téléchargez le fichier de la modélisation BIM du salon de coiffure, il vous aidera à réorganiser les pièces selon les dispositions qui viennent d’être énumérées.

Nous vous rappelons que pour ouvrir la modélisation BIM, vous pouvez télécharger gratuitement Edificius.

Comment réorganiser les locaux pour la reprise d’un salon de coiffure

Pour organiser aux mieux l’espace avant la reprise des salons de coiffure, vous pouvez adopter les solutions suivantes :

  • des affiches et des dépliants d’information sur les mesures de prévention de la contagion : en plus des affiches habituelles, vous pouvez utiliser une affiche contenant davantage d’informations. Le client, en encadrant le QR Code sur le panneau avec la caméra de son smartphone, reçoit des vidéos ou des informations approfondies sur le comportement protecteur et préventif à adopter,
  • la réorganisation des espaces et des postes de travail : vous pouvez repenser les espaces et la répartition des postes de travail de manière à maintenir une séparation d’au moins 1 mètre entre les différents postes de travail et entre les clients,
  • délimiter la zone de travail : pour plus de sécurité, délimiter la zone de travail avec des séparateurs de protection (imperméables, nettoyables et de préférence transparents) adaptées pour éviter la contagion,
  • prévoir des distributeurs de désinfection des mains : placer des distributeurs avec des gels désinfectants à l’entrée et près des postes de travail, à l’usage des clients et des opérateurs. Les distributeurs doivent pouvoir distribuer en évitent tout contact avec la bouteille,
  • suspendre l’utilisation du sauna, du hammam et des bains à remous : il est conseillé de suspendre ces activités, lorsqu’elles sont prévues, et si possible, vous pouvez envisager de réutiliser ces environnements pour l’exécution d’autres services ordinaires,
  • l’organisation de la zone de caisse : la zone de caisse peut être équipée de barrières physiques (par exemple des écrans) ; sinon, le personnel doit porter un masque et avoir à sa disposition du gel désinfectant pour les mains,
  • les parcours intérieures : selon l’espace, vous pouvez prévoir un parcours obligatoire pour les clients afin qu’ils puissent être guidés vers les différents emplacements dédies au traitements ou vers les toilettes,
  • les systèmes d’échange d’air : assurez-vous que dans toutes les pièces, un échange d’air correct est garanti par une ventilation naturelle et/ou forcée. Prévoir l’adaptation des filtres dans les systèmes de climatisation ou de recirculation pour limiter les risques de contagion.

Un cas d’étude : la conception de la réouverture d’un salon de coiffure

Après la partie théorique, nous vous décrivons un cas pratique de réorganisation d’un salon de coiffure, que vous pourrez également utiliser comme point de repère pour votre conception.

La situation existante

Le salon de coiffure que nous utilisons comme référence pour commencer est un local commercial d’environ 100 m², composé de :

  • l’entrée,
  • le salon,
  • le dépôt,
  • les toilettes divisées par sexe.
COVID-19 salon de coiffure : l'image est une vue en plan avec les poste de travail

Vue en plan de la situation existante

L’entrée comporte une zone de caisse et une salle d’attente.

La caisse est équipée d’un comptoir d’accueil conçu à la fois pour l’accueil et la sortie des clients, derrière lequel se trouve un présentoir pour les produits.

Le salon est également divisé en deux zones principales afin de séparer la partie qui sert les clients féminins et masculins. Chaque section est divisée en 2 autres zones : une pour le lavage et une pour la coupe, équipée de 3 postes de travail.

En outre, l’environnement des toilettes est divisé par sexe et précédé d’un vestibule.

La conception

La conception que nous illustrons s’inspire de la réglementation italienne, en particulier des indications du décret du Premier ministre du 26 avril 2020 pour l’atténuation du risque de contagion de COVID-19 et des lignes directrices que nous avons mentionnées dans les paragraphes précédents.

Rendu de la planimetrie avec les mesures préventives anti COVID-19 issu du logiciel Edificius

Rendu de la planimetrie avec les mesures préventives anti COVID-19 issu du logiciel Edificius

L’entrée

La zone d’entrée est celle qui a subi le plus de transformations. La zone d’attente a en effet été complètement réaménagée : les canapés et la table avec les magazines ont été enlevés, et une grande armoire intégrée a été créée pour le rangement des manteaux, sacs et autres effets personnels des clients.

Le long du mur opposé à l’entrée, il y a une table avec du gel désinfectant, un paquet de masques jetables, une boîte à gants jetable, une poubelle avec ouverture à pédale et la signalisation avec les principales indications à suivre dans le salon.

Près de la porte d’entrée, il y a une colonne pour la distribution du gel assainissant et pour la prise de la température corporelle. Sur le comptoir de caisse, des barrières de protection en matériau transparent, imperméable et hygiénique ont également été insérées pour une plus grande sécurité du personnel et des clients.

COVID-19 salons de coiffure : L'image est un rendu du salon de coiffure avec un personnage debout qui attends sont tours sur les marques indiquées au sol

Rendu la zone d’entrée issu du logiciel Edificius

La zone de service/de traitement

Le salon lui-même n’a pas subi beaucoup de transformations : le nombre de postes de travail utilisés en même temps a seulement été réduit. Pour chaque section (hommes et femmes), les postes de coiffure et de coupe ont été réduits de 3 à 2 et les postes de lavage de 2 à 1. Plus précisément, les postes n’ont pas été physiquement supprimés mais leur utilisation a été limitée. Une colonne pour la distribution de gel assainissant a été placée près de tous les postes de travail.

Des autocollants de marche ont été placés sur le sol pour vous aider à respecter les parcours et la distance interpersonnelle minimale.

COVID-19 salons de coiffure l'image est un rendu de la zonne de coupe et la zone de lavage

Rendu du salon de coiffure issu du logiciel Edificius

Vidéo Edificius

Dans la vidéo, nous vous montrons toutes les étapes que nous avons suivies pour rendre un salon de coiffure conforme à la réglementation COVID-19, en utilisant Edificius, le logiciel BIM pour la conception architecturale.

Téléchargez gratuitement tout le matériel de support pour COVID-19 et l’adaptation d’un salon de coiffure

Télécharger gratuitement tout le matériel qui peut vous aider dans la réorganisation d’un salon de coiffure, en relation avec les mesures d’atténuation du risque de contagion COVID-19.

Fichier de projet

Conception 3D réalisée avec Edificius le logiciel de conception architecturale 3D BIM

Diapositives

edificius
edificius