Comment fonctionne le pont thermique et comment éviter le problème de la formation de moisissure? Voyons comment peut-on calculer les ponts thermiques afin d’évaluer le risque de formation de moisissure avec un logiciel.

Les taches de moisissure sur les parois dépendent d’un problème d’isolation thermique dû à une erreur dans la conception du bâtiment qui provoque une transition et une accumulation d’humidité dans certains points du bâtiment.

Qu’est-ce que c’est un pont thermique ?

Le problème des taches de moisissure peut être dû à une totale insuffisance d’isolation dans les murs. C’est dans ce cas qu’un pont thermique va se développer: une zone ou un point du bâtiment où l’isolation est manquante entre l’intérieur et l’extérieur du mur avec pour conséquence la transition de l’humidité de l’extérieur à l’intérieur.

Comment éviter le problème de la formation de moisissure de pont thermique ?

 

La solution  idéale pour surmonter cette problématique est représentée  avant tout par la construction d’un revêtement isolant, ce qu’on appelle le “mur manteauinterne ou externe , ou par la construction d’une façade ventilée.

Termus BRIDGE  est un logiciel pour le calcul des ponts thermiques,  grâce auquel vous pouvez déterminer la transmittance thermique linéique des ponts  thermiques avec les matériaux et les formes que vous voulez afin de réaliser des “mur manteau”.  En plus, il est possible d’identifier les problèmes critiques et de les résoudre simplement.

Voyons comment on peut  obtenir un pont thermique et comment vérifier le risque de formation de moisissure  avec ce logiciel.

Créer un pont thermique avec le Wizard de TerMus BRIDGE

On commence par créer un Nouveau Projet à partir du  Wizard.

Le Wizard peut être activé à partir de la Barre Multifonction même avec un projet actif.

Le Wizard pour la création de ponts thermiques va commencer. Le pont thermique peut être créé à partir de schémas standard prédéfinis. Vous pouvez  choisir le schéma de pont thermique adéquat. Les caractéristiques géométriques et thermiques du pont sont ensuite définies analytiquement. Pour chaque champ de données, la signification est affichée avec une note en bas et à droite.

En cliquant sur suivant , vous pouvez terminer la procédure pour générer automatiquement le modèle.

Dans le modèle produit , les limites et les longueurs de référence  sont déjà définis.

Pour modifier les valeurs et les paramètres précédemment définis avec l’Assistant de conception, vous devez accéder aux Données Générales où se trouvent toutes les informations dont vous avez besoin.

Evaluation des risques de formation de moisissure

 

Comme d’habitude pour chaque nouveau projet, on définit les Données Générales.

Après avoir choisi l’emplacement, on procède pour déterminer la température et l’humidité.

Une fois qu’on définit le modèle, la condition ante operam est calculée, sans isolation. De cette manière, il sera possible d’évaluer analytiquement et graphiquement l’exactitude du pont thermique avec courbes de niveau.

On peut également obtenir des résultats pour la vérification du risque de formation de moisissure.

Il est possible d’activer l’affichage des isothermes. L’isotherme plus épais, identifie la température minimale afin résoudre le problème de formation de moisissure.

Le point d’intersection de l’isotherme avec la face interne est ainsi immédiatement affiché.

Pour réaliser un nouveau calcul, on doit définir un modèle post operam. À l’état neuf, on relève le coefficient de température minimale et la température minimale de formation de moisissure.

Enfin, le rapport technique peut être imprimé avec les résultats de calcul correspondants.

Téléchargez gratuitement le logiciel de calcul de pont thermique avec solveur MEF (Méthode aux Élément Finis).