IFC qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ? Le IFC est le format des données qui a pour but l’échange de la maquette numérique du projet sans ni perte ni distorsion pour les données et les informations. Voici les caractéristiques, les avantages et la relation avec le BIM

Le BIM (Building Information Modeling) est l’une des technologies les plus innovantes et prometteuses dans le secteur de la construction.

Le BIM peut se définir comme un processus de planning, de conception, de mise en oeuvre et d’entretien pour un bâtiment qui dispose d’une maquette numérique de la construction et  qui contient toutes les informations concernant tout son cycle de vie.

Grace au BIM il est possible de recréer un modèle virtuel du bâtiment qui n’est pas simplement  une représentation 3D , mais aussi une modélisation en évolution continue qui contient une série d’informations sur:

• géométrie
• matériaux
• structure portante
• les caractéristiques de performance thermique et énergétiques
• plans
• coûts et paiements des travaux
• sécurité
• maintenance
• cycle de vie
• etc.

 

BIM et interopérabilité

Infographique: Interopérabilité BIM comparée à l'interopérabilité CAO 2D

Interopérabilité BIM contre interopérabilité CAO 2D

 

La conception et la construction d’un bâtiment engage différents intervenants et figures, chacun opérant dans son domaine d’intérêt.Ainsi la possibilité d’échanger des informations devient d’une importance stratégique pour les différentes parties concernées afin de collaborer efficacement à la réalisation d’un projet commun et sans devoir tenir compte du format propriétaire des logiciels utilisés.

Et c’est pour cette raison, qu’il y a la nécessité d’un format standard, permettant l’interopérabilité et l’échange de données en toute sécurité, sans erreurs et /ou perte d’informations. C’est exactement le but du format IFC.

Qu’est-ce que c’est le format de données  IFC

Le IFC,  Industry Foundation Classes, est un format de données particulier qui a pour but de permettre l’échange d’une maquette numérique sans perte ni distorsion de données ou des informations.

Il s’agit d’un format de fichier ouvert, neutre, non contrôlé par un seul producteur de logiciel, et créés pour faciliter l’interopérabilité entre les différents logiciels des différents éditeurs.

Le IFC est conçu pour traiter toutes les informations du bâtiment, au travers de son cycle de vie complet, depuis la faisabilité jusqu’à sa réalisation et la successive maintenance, en passant par les différentes phases de conception et de planification.

 

Comment fonctionne l’IFC

 

 

Approche Open BIM et l'échange de donnée selon IFC

L’échange de donnée selon IFC

Selon buildingSMART, IFC est l’outil principal pour la mise en œuvre de l’Open BIM, « qui est une approche universelle de collaboration pour la conception et la construction des bâtiments basés sur des normes et sur des flux de travail ouvert. »

L’architecture IFC fonde sa structure sur:

• sémantique
• relations
• propriétés

Les éléments sont destinés à décrire les composants d’un bâtiment, comme les installations, les espaces, les zones, les aménagements, les éléments structurels (piliers, poutres, murs, planchers, etc.), y compris les propriétés spécifiques de chaque objet. Grace à cette division pour chaque objet, il est possible associer des grandeurs spécifiques, telles que:

• forme
• coût
• demande d’entretien
• position
• performance énergétique
• connexions avec d’autres objets
• sécurité
• propriétés physiques et mécaniques

 

Toutes ces données sont généralement codées dans l’un des trois formats:

• .ifc: format de fichier par défaut basé sur la norme ISO-STEP
• .ifcxml: codage basé sur XML
• .ifczip: archive compressée d’un de ces formats, qui peut également contenir des éléments supplémentaires, tels que des fichiers PDF ou des images

Quels sont les avantages de l’IFC

Le principal avantage offert par le format IFC est la capacité de permettre la collaboration entre les différentes figures impliquées dans le processus de construction, ce qui leur permet d’échanger des informations à travers un format standard.

Cela se traduit par une meilleure qualité, la réduction des erreurs, la réduction des coûts et des économies de temps, avec des données cohérentes et des informations dans chacune des phases de conception, de réalisation et de maintenance.

 

La certification IFC

Le buildingSMART International a défini un processus de certification qui garantit la bonne importation et l’exportation de votre IFC de données, avec la garantie du respect des normes.

Tous les logiciels certifiés IFC sont capables de lire, d’écrire et d’échanger des informations avec d’autres programmes. Selon les données fournies par le buildingSMART, le standard IFC est supporté actuellement par plus de 140 plates-formes logicielles.

Edificius, le logiciel ACCA pour la conception BIM architecturale, est certifié IFC  CV 2.0 (CoordinationView 2.0).

 

Cliquez ici pour télécharger Edificius, le logiciel de conception architecturale pour le BIM

 

PriMus-IFC est le logiciel pour produire vos métrés directement depuis les fichiers exportés par Edificius, Revit®, ArchiCAD®, Allplan®, AutoCAD®, Vectorworks® e tous les autres logiciels certifiés par BuildingSMART.

 

Cliquez ici pour télécharger PriMus-IFC, le logiciel pour le métré depuis les fichiers IFC