Les dispositifs intelligents, la réalité virtuelle BIM et les technologies cloud ouvrent la voie à une nouvelle frontière dans le secteur de la construction : voyons comment le BIM et la Réalité Virtuelle peuvent interagir

Les environnements de la réalité virtuelle immersive, déjà utilisés dans le domaine des jeux vidéo et dans d’autres secteurs, se diffusent également dans le secteur de la construction, en parallèle avec le Building Information Modelling : c’est pour cette raison qu’il y a un intérêt croissant autour du BIM et de la réalité virtuelle et de leur interaction.

Cela apportera une série d’avantages : vérifier à l’avance la convivialité des espaces, rendre les contrôles continus et en minimiser les erreurs de conception avant de passer à la mise en oeuvre. Ce ne sont que quelques exemples des applications possibles de la réalité virtuelle BIM pour la construction.

L’introduction de la réalité virtuelle aide le client à voir et percevoir de façon plus précise et intuitive une conception, de manière plus réaliste qu’avec une modélisation 3D sur ordinateur : faire cela déjà en  phase de conception d’un projet signifie que tous les problèmes sont identifiés et résolus dans les plus brefs délais, ce qui facilite la gestion et réalisation du projet.

L'image représente un personnage avec casque de réalité virtuelle immersive qui lui permet de voire un menu de sélection pour modifier la maquette 3D , réaliser avec Edificius logiciel de conception architecturale

Exemple de réalité virtuelle immersive réalisé avec Edificius

 

Les experts qui utilisent cette technologie ont relevé des avantages remarquables liés à l’interaction entre le BIM et la Réalité Virtuelle :

  • une approbation plus rapide de projets
  • une meilleure relation avec les clients et une plus haute satisfaction du client
  • un gain de temps et d’argent.

Le concepteur peut utiliser la réalité virtuelle  dans les différentes étapes du processus de conception, avec différents niveaux de détail (LOD). Par exemple, on peut vivre une expérience de réalité virtuelle pour avoir une idée des espaces et des volumes avant même de définir les matériaux et les textures.

Les options pour l’adoption de la réalité virtuelle

La réalité virtuelle est une industrie en rapide évolution, née il y a plusieurs décennies (1968), qui a connu une explosion remarquable au cours des deux dernières années.

L'image représente un personnage avec casque de réalité virtuelle immersive qui lui permet de voir la maquette 3D pour modifier les texture, les objets, réaliser avec Edificius logiciel de conception architecturale

Exemple de réalité virtuelle immersive réalisé avec Edificius

Les entreprises qui utilisent déjà le BIM doivent savoir qu’elles disposent d’un certain nombre d’options tecniques et materielles pour l’introduction de la réalité virtuelle.

Une première sont les casques (HMDs): Oculus Rift, Samsung Gear VR, HTC Vive, Microsoft HoloLens, e Google Cardboard, pour n’en citer que quelques-uns.

Cela permet au client de vivre une expérience 3D entièrement immersive et offre la possibilité de parcourir le bâtiment dans tous ses espaces et d’accéder à toutes les informations relatives de ses environnements. Cet aspect est fondamental lorsqu’il faut contrôler les coûts, respecter les échéances et s’assurer que tout soit conçu comme cela a été pensé.

Une fonctionnalité de cette technologie est la capture du mouvement en temps réel. Cela permet à l’utilisateur de se déplacer dans un environnement virtuel comme s’il était réel sans utiliser la souris et le clavier pour explorer des pièces et des bâtiments. Certaines de ces technologies ont développées des systèmes de capteurs connectés aux corps, rendant l’expérience aussi réelle que possible.

La réalité mixte (RM) associe la réalité à des images et des hologrammes virtuelles et devient plus commun dans le processus BIM. Cette approche aide l’utilisateur à obtenir plus d’informations sur la construction du bâtiment ou d’un de ses composants internes.

Ces technologies sont en constante évolution dans le temps pour fournir de plus en plus de détails, tels que des informations sur les produits et la planification, qui sont utiles pendant la phase de conception et tout au long du cycle de vie du bâtiment.

Le défis avec le BIM et la Réalité Virtuelle

Un aspect qui peut ralentir la diffusion de la réalité virtuelle dans le monde du BIM est le coût qui n’est pas négligeable pour cette technologie.

Le prix de la technologie de réalité virtuelle a considérablement diminué récemment. Si cette évolution poursuit son cours, il est possible que cette technologie devienne de plus en plus accessible pour les entreprises tout au long de la filière de construction.

Dans le secteur de la construction, les applications les plus courantes de la réalité virtuelle se basent sur la disponibilité d’une maquette 3D affichée dans un environnement virtuel à des fins de marketing et de communication du projet. La cible est maintenant passée aussi sous un autre aspect, à savoir l’utilisation de cette technologie pour recueillir les commentaires des concepteurs, des utilisateurs potentiels, des clients et du personnel de maintenance tout au long du processus de conception.

Son adoption au sein de l’industrie de la construction qui est encore en retard  reste un défi fondamental pour la méthodologie BIM.

Pour le monde de la construction, l’adoption du BIM est un fait incontestable et le risque de rester lié à de vieilles pratiques et des méthodologies traditionnelles peut rendre le travail obsolète.

L'image représente une insertion d’un point de lumière avec tous les paramètre que l’on peut appliquer, réaliser avec Edificius logiciel de conception architecturale

Exemple d’utilisation du logiciel Edificius – insertion des points de lumière

Le BIM n’est pas qu’une technologie innovante mais il représente surtout une nouvelle façon de travailler. Il découle de la volonté de collaborer entre les concepteurs, à l’interopérabilité des logiciels, à l’intégration des processus et à la durabilité. Le modèle BIM contient et intègre des informations sur le bâtiment ou ses parties telles que la localisation géographique, la géométrie, les propriétés des matériaux et des éléments techniques, les phases de construction, les opérations de maintenance.

La participation active, l’accès à des informations actualisées et la coordination imposée du partage d’une maquette unique réduisent considérablement le taux d’erreurs et d’incohérences, réduisant ainsi le nombre de modifications et, finalement, les coûts de conception, rendant ce choix plus économiquement durable.

Voilà pourquoi, que ce soit les grands ou les petits bureaux d’études, il n’est plus possible de renoncer à ces avantages. Il n’est plus possible de renoncer au BIM.

Téléchargez et essayez gratuitement le logiciel BIM pour la conception architecturale 3D Edificius

et avec Edificius-VR publier et partager en ligne votre conception 3D