Le BIM dans le monde : en Russie l'objectif BIM est d'être le point de référence global

Le BIM dans le monde : en Russie l’objectif BIM est d’être le point de référence global

Le BIM dans le monde : la Russie veut être un point de référence mondial dans l’utilisation et la diffusion du BIM ; les enjeux sont les riches marchés des pays en développement

La Russie tente de devenir l’un des principaux pays pour l’adoption de la méthodologie BIM dans le monde de la construction : elle envisage et veut exporter ses compétences partout dans le monde.

Selon le rapport produit par Allied Market Research intitulé “Marcher du Building Information Modeling (BIM) pour les solutions, les utilisateurs finaux et le marché vertical – Opportunités et prévisions pour 2022” le marché du BIM atteindra 11,7 milliards de dollars d’ici 2022, avec une taux de croissance annuel de + 21,6%.

En particulier, la demande de services BIM en Asie et dans les pays du Caucase devrait croître rapidement, grâce au développement constant des activités de construction ; une opportunité de marché que la Russie ne veut pas perdre.

L’état du BIM en Russie aujourd’hui

Comme dans de nombreux pays, l’adoption du BIM en Russie progresse mais reste hétérogène. Les plus grandes entreprises ont fait des progrès significatifs, elles se sont engagées à investir dans la formation, en promouvant la « culture BIM » et les technologies, en s’inspirant des projets pilotes déjà lancés (principalement des bâtiments résidentiels, industriels et hospitaliers).

Le BIM dans le monde, l'image représente le logo de building smart Russia, un logiciel BIM de conception architecturale Edificius.

building smart Russia

 

Les grands contractant Russes suivent, depuis un certain temps, l’exemple des principaux pays du secteur, tels que le Royaume-Uni, en apprenant à utiliser au mieux le BIM et à le développer davantage ; à présent, la Russie dispose de tous les outils pour mettre en œuvre le BIM de manière indépendante, à un rythme plus rapide que par le passé.

À cet égard les moyennes et grandes entreprises ont également bénéficié de certaines compétences spécifiques du BIM, assimilées grâce à des projets de grande envergure, et à des équipes de conception internationales travaillant ou ayant travaillé en Russie.

En revanche, les bureaux d’études, les maîtrise d’ouvrage et les petites entreprises ont encore peu d’expérience dans le BIM. Ils ont encore de nombreux doutes, et même un certain scepticisme quant à l’utilisation du BIM. Il appartient aux institutions de promouvoir et de diffuser les avantages de l’application.

 

Les politiques BIM en Russie

À la moitié 2015, le ministère russe de la Construction de l’époque avait reconnu l’importance du travail du gouvernement britannique sur le BIM et avait identifié 25 projets pilotes russes. Parmi ceux-ci :

  • l’hôpital régional de Krasnoyarsk dans l’est du pays,
  • un centre de soins palliatifs à Kolpino près de Saint-Pétersbourg
  • une unité d’urgence pour l’hôpital Alexander City à Saint-Pétersbourg.

En outre, les autorités russes ont également décidé de créer un système de classification unifié qui permettra de coder plus de 70 000 produits et de matériaux de construction préfabriqués.

Tandis que le monde universitaire a déjà acquis pour son efficacité l’évolution envers les processus numériques ; en fait, les principales universités russes ont intégré le BIM dans leurs programmes d’enseignement.

Le BIM dans le monde, l’image représente un rendu de l'hôpital régional de Krasnoïarsk l'un des 3 projets pilotes BIM en Russie, Edificius le logiciel de conception architecturale 3D BIM.

L’hôpital clinique régional de Krasnoïarsk est l’un des 3 projets pilotes BIM en Russie

Les connaissances acquises dans le cadre de ces projets pilotes et par d’autres, ont été exploitées pour la révision de la législation russe relative à la construction afin d’assimiler l’utilisation du BIM ; un processus achevé en 2017.

Plus récemment, le ministère a suivi l’approche britannique et a encouragé l’utilisation du BIM dans les projets du Gouvernement russe. L’élaboration d’une norme BIM spécifique dans le pays a considérablement progressé.

Le Gouvernement russe est attiré par le BIM, tant pour son efficacité que pour les économies potentielles qui en découlent, et parce qu’il considère qu’il est important d’exporter ses compétences en BIM vers d’autres pays, contribuant ainsi à la croissance de l’économie des pays qui dépendent de la Russie.

Le BIM dans le monde, l’image représente le stade du Spartak à Tushino, Edificius le logiciel de conception architecturale 3D BIM

Le stade du Spartak à Tushino, projet BIM

Certaines des organisations les plus importantes et les plus avancées en Russie vont déjà dans cette direction, aidées par le rythme croissant de la mondialisation, qui a rapproché et relié les différents marchés de la construction.

Une grande partie de la terminologie, des normes et des standards russes deviennent automatiquement des points de référence pour certains pays du Caucase, ou de l’ex-Union Soviétique.

La Russie, est en mesure de soutenir le tournant décisif offert par le BIM, et étant le plus grand pays géographique du monde, il a la grande ambition d’être l’un des guides mondiaux du secteur BIM.

 

edificius
edificius

usbim-platform
usbim-platform