Le directeur de BIM académie lors du sommet Européen BIM à Barcelone a souligné l’état de diffusion et d’adoption du BIM en Europe dans chaque des Pays européen

Notre focus se poursuit sur l’état du BIM en Europe grâce à la présentation, lors de l’EBS 2019 à Barcelone, du directeur de BIM académie, Ignasi Perèz Arnal (un des principaux organisateurs du Sommet Européen de la BIM).

Dans le précédent article nous avons expliqué le niveau d’adoption du BIM en Europe de : France, Allemagne, Irlande

Ci-dessous, nous examinons la situation en :

  • Italie
  • Finlande
  • Royaume-Uni

Alors que dans le prochain article de BIM en Europe, nous traiterons du Danemark, de l’Islande, de l’Espagne, de la Suède.

BIM en Italie

L’image représente le Colisée de Rome, logiciel-usBIM-platform

 

 

 

La stratégie italienne pour l’adoption progressive du BIM a commencé avec l’entrée en vigueur de la norme UNI 11337 et du « Décret BIM » (DM 560/2017 – Décret Baratono) qui a prévu l’utilisation obligatoire de la méthodologie BIM à partir de 2019, selon une obligation progressive.

Les UNI 11337

Les normes UNI 11337 – Bâtiment et ouvrage d’ingénierie civile – La gestion numérique des processus d’information des constructions, introduite en 2013, constitue la colonne vertébrale de la stratégie nationale pour la numérisation des constructions ; elles sont divisées en 10 parties dont chacune concerne un aspect spécifique du BIM.

Le décret BIM

Le 1er décembre 2018, le Ministre des Infrastructures et des Transports a signé le « Decreto BIM Baratono« . Par ce décret, l’Italie vise à rendre obligatoire l’utilisation du BIM pour toutes les nouvelles constructions des bâtiments publics et les grands projets d’infrastructure.

Le décret législatif prévoit une introduction progressive pour l’adoption du BIM : il est déjà obligatoire à partir du 1er janvier 2019 pour les travaux d’un montant égal ou supérieur à 100 millions d’euros, alors qu’il le sera à partir des années successives à 2019, progressivement pour les petits montants, jusqu’aux travaux d’un montant inférieur à 1 million d’euros.

À partir de 2025, le BIM devrait être utilisé, selon le décret, pour presque tous les travaux publics italiens.

L’image illustre Ignasi Perèz Arnal dans un discours sur le BIM en Italie lors du sommet européen BIM 2019 à Barcelone sur le BIM en Europe

L’intervention de Ignasi Perèz Arnal sur le BIM en Italie, lors du sommet européen BIM 2019 à Barcelone

Parmi les projets BIM les plus importants en Italie, nous reportons ci-dessous :

  • l’établissement de Bulgari : le projet s’étend sur une surface totale de 15.000 m² et se compose de deux bâtiments aux caractéristiques architecturales totalement différentes ; l’objectif est de créer un lien idéal entre innovation et tradition
  • le terminal du Golfe de La Spezia : le bâtiment, qui sera achevé d’ici 2022, aura une surface totale de 120 000 m² et prévoit un budget de 85 millions d’euros

BIM en Finlande

L’image représente la cathédrale luthérienne d'Helsinki, logiciel-usBIM-platform

 

 

 

La Finlande est un cas emblématique de la numérisation des bâtiments dans le panorama européen.

En fait, bien qu’il n’existe pas de plan officiel ou de stratégie publique (comme c’est le cas au Royaume-Uni, en France, au Danemark, en Allemagne, etc.), l’industrie finlandaise de la construction a atteint un très haut niveau d’efficacité grâce à l’innovation numérique et à l’interopérabilité des processus construction et de conception.

En outre, entre 2001 et 2006, une série de projets pilotes ont déjà été lancés dans le pays, projets qui ont connu une croissance exponentielle ces dernières années ; c’est pourquoi aujourd’hui l’utilisation du BIM en Finlande est une pratique bien rodée, aussi bien dans les grands projets d’infrastructure que dans les petits projets résidentiels, et ces outils sont utilisés de manière familière.

Même le monde académique, universitaire et de la recherche a compris l’importance des nouveaux instruments basés sur le BIM pour le secteur de la construction : la plupart des universités finlandaises proposent déjà depuis un certain temps des masters et des baccalauréats en technologies BIM.

L’image illustre Ignasi Perèz Arnal dans un discours sur le BIM en Finlande lors du sommet européen BIM 2019 à Barcelone sur le BIM en Europe

L’intervention de Ignasi Perèz Arnal sur le BIM en Finlande, lors du sommet européen BIM 2019 à Barcelone

Parmi les principaux projets, qui ont prévu l’utilisation du BIM, sont compris :

  • le “Tripla Mall“ : un projet commercial de 1 milliard de dollars qui a vu la coopération entre des entreprises internationales et finlandaises. La construction avec magasins, restaurants et hôtels s’étend sur 355.000 m² et sera achevée en 2021.
  • la “West metro“ : le plus grand projet d’infrastructure du Pays, est un réseau de 21 km de métro qui reliera le métro d’Helsinki à la ville d’Espoo. Le projet à un coût de 800 millions d’euros, comprend deux tunnels séparés, en partie sous le niveau de l’eau, et 8 nouvelles stations. Les travaux ont débuté en 2013 et devraient s’achever en 2020.

BIM au Royaume-Uni

L’image représente le Big Ben de Londres, logiciel-usBIM-platform

 

 

 

Depuis 2011, le Royaume-Uni est devenu le pays leader dans les processus BIM en Europe ; et représente une référence mondiale pour l’utilisation de cette méthodologie de travail.

L’un des éléments centraux de la politique anglaise, qui a été par la suite partagée dans la plupart des normes BIM dans les différents pays, est née au Royaume-Uni et est représentée par le graphique sur les niveaux BIM de Mark Bew.

L’image représente un graphique de maturité des niveaux BIM selon Bew Richards logiciel usBIM.viewer+

Bew Richards modèle maturité BIM

Ce programme au Royaume-Uni a été officiellement lancé en mars 2011 lorsque le BIS – Department for Business, Innovation and Skills (le Département du Commerce, de l’Innovation et des Compétences) lance un plan gouvernemental pour l’adoption graduelle du BIM dans les processus de construction.

Le document établissait une période de 5 ans pour structurer une stratégie d’amélioration de quatre objectifs :

  1. coût de construction
  2. délai de livraison
  3. hausse des exportations
  4. réduction des émissions de CO2.

En 2013, la stratégie pour 2025 a été publiée, la base et l’instrument clé pour développer l’utilisation du BIM dans le pays, en prévoyant :

  • en 2016, l’objectif du niveaux 2 a été atteint ; objectif obtenu bien à l’avance
  • d’ici 2020, l’accession au niveau 3, c’est-à-dire le BIM intégré pour l’ensemble du cycle de vie du bâtiment
L’image représente le BIM au Royaume-Uni selon Ignasi Perèz Arnal dans l’article le BIM en Europe, logiciel-usBIM-platform

BIM au Royaume-Uni selon Ignasi Perèz Arnal

Parmi les projets du Royaume-Uni qui ont inclus l’application du Building Information Modelling nous reportons ci-dessous :

  • la mairie de la ville de Manchester : un projet qui a débuté en 2010 et s’est terminé en 2014 et qui comprenait le réaménagement et l’extension des bureaux de la ville et de la bibliothèque centrale
  • la “Crossrail“ : une ligne de chemin de fer de 118 kilomètres traversant le sous-sol londonien. Il comprend 38 gares ferroviaires, dont 9 sont aussi des stations de métros
  • HS2-grande vitesse 2 : Le gouvernement a lancé un deuxième grand projet de grande vitesse pour relier Londres à Birmigham et Manchester à Leeds. La réalisation de l’ouvrage a créé 25 000 emplois et des investissements économiques de 103 milliards de livres sterling, avec des répercussions positives sur l’ensemble du Pays.

Dans les prochains articles, nous analyserons les fiches techniques des autres pays européens.