BIM et maquette numérique: le développement et le flux d’informations dans l’Environnement de Données Commun (Common Data Environment – CDE) selon les BS 1192 et les Pas 1192-2. Les blocs travaux en cours (WIP – Work in Progress) et Partagé (Shared)

 

Lors de la construction d’une maquette numérique BIM, il est crucial d’établir quel est le correct flux d’informations.

L’objectif de partager de façon sécurisée des données et des choix de conception entre différentes équipes professionnelles est atteint en partageant des maquettes numériques du bâtiment capables d’interagir entre elles.
Cette possibilité est garantie techniquement par les formats de données partagés entre les différents logiciels : le plus populaires et certainement le format IFC (voir l’article « IFC qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ? Quel est son lien avec le BIM ? ».).

C’est de cette façons que se concrétise la maquette numérique du bâtiment, constituée d’une « fédération » de maquette numérique, chacune relative aux principaux domaines d’application : architectural, des structures, des installations, etc. (Voir l’article « Evolution du BIM et de la maquette numérique du bâtiment « ).

L’Environnement de Données Commun (Common Data Environment) selon les BS 1192 et les Pas 1192-2

Les Pas 1192-2: 2013, publiées par l’organisme de normalisation britannique British Standard Institution, font partie d’un grand nombre de directives et de normes organiquement conçues. La représentation graphique suivante clarifie ces deux aspects.

Pas1192-2

Pas1192-2

Cette représentation est obtenue en superposant les deux schémas suivants :

Flux projet selon Pas1192

Flux projet selon Pas1192

CDE selon Pas1192-2

CDE selon Pas1192-2

Les phases de réalisation du prototype numérique du bâtiment (la création, le développement et les relations entre les maquettes) se réalisent à l’intérieur d’une zone définie comme Common Data Environment (CDE) Environnement de Données Commun (EDC).

Dans l’EDC nous devons décrire les processus et les procédures pour définir les formes et les méthodes, les rôles et les responsabilités à travers lesquels peuvent se développer les relations de collaboration entre les différentes équipes de professionnels impliquées.

Les nombreuses directives écrites et la nécessité de disposer de projets pilotes, naissent, en fait, comme support au grand nombre de cas qui peuvent être constaté dans le quotidien.

Les normes britanniques offrent une organisation bien structurée de cette zone des données communes. Tous les modes opérationnels sont formalisés : du nom à donner aux fichiers, à l’organisation des archives, aux modes d’échange des données.

Le « cœur » de l’EDC, est composé de 4 sous-zones, reliés les unes aux autres par le flux d’informations, à partir des zones des travaux en cours (Work in Progress) pour finir dans l’archive.

Travail collaboratif

Travail collaboratif

Les quatre sous-zones de l’Environnement de Données Commun

 

Les travaux en cours (Work in Progress) : ici nous avons les zones « en évolution », relatives aux différents domaines d’application tel que la zone relative à la conception architecturale, à la conception des structures, etc .. Dans chaque zone se développe la correspondante partie du projet et les documents produits. Ceux-ci resteront à l’intérieur de cette zone jusqu’à ce qu’ils atteignent un certain niveau de développement, pour pouvoir successivement être partagés avec d’autres équipes de projet.

Avant d’atteindre cet objectif, tous les documents pourront être utilisés uniquement par l’équipe de professionnels de référence de la zone.

Partagé (Shared): C’est le domaine dans lequel les différentes équipes de conception rendent disponible les progrès de leur travail, à différents niveaux de développement, en les partageant. À ce stade, le projet est encore en élaboration. La documentation, mise à disposition cycliquement et saisie par les différentes équipes, permet à tous de s’aligner rapidement aux modifications et aux perfectionnement apportés par chacune des équipes.

Documentation publiée (Published Documentation): c’est là que la documentation du projet complétée, partagée et approuvée est déposée. La documentation déposée est adaptée à la phase de mise en œuvre.

Archive (Archive): c’est la zone dans laquelle les informations de conception liées au bâtiment tel que réalisé sont stockées, avec toutes les informations pertinentes, à partir des exigences de conception jusqu’à celles réglementaires et juridiques.

Commencez à utiliser Edificius le logiciel de BIM pour la conception architecturale. Téléchargez tout de suite gratuitement la version d’essai pour 30 jours !