Technologies émergentes bâtiment 2020

Les 10 principales tendances technologiques de la construction pour 2020

Deuxième partie sur l’étude consacrée aux principales tendances technologiques pour le secteur de la construction en 2020 selon les experts de la construction #2

Après le BIM, la réalité virtuelle et la réalité augmentée et les plateformes collaboratives (lire ici), nous poursuivons notre analyse de ce que les experts considèrent comme les dix principales tendances technologiques de la construction pour l’année qui vient de commencer.

Dans cet article, nous parlerons des drones, des cloud et des technologies mobiles, des modularisation des  constructions et de l’impression 3D ; des tendances technologiques dont on parle depuis quelques années et qui sont déjà présentes sur les chantiers : les experts estiment que 2020 sera l’année définitive de leur consécration et, donc, de leur diffusion massive dans le bâtiment.

Les drones

Les drones sont de petits engins télécommandés (le pilote peut se trouver au sol ou même dans un autre avion) et constituent sans aucun doute l’une des innovations technologiques les plus novatrices de ces dernières années.

L’un des secteurs dans lesquels ils sont utiles est celui du bâtiment, que ce soit dans la phase de conception des nouveaux bâtiments que pendant les travaux de construction. Les concepteurs de maisons et de bâtiments de tous types travaillent sur des dimensions considérables, qui s’étendent aussi verticalement. Un drone pour les relevés topographiques et les prises de vue photographiques est une aide technologique importante pour effectuer des mesures sur le territoire et des contrôles sur les chantiers.

L'image représente un homme avec une lunette avec un amplement de réalité augmentée et un drones en vol tendances technologiques

Réalité augmentée et drone

Les inspections sur les chantiers avec un drone convenablement équipé sont de plus en plus répandues et demandées. Selon Goldman Sachs, pendant quatre ans entre 2016 et 2020, les inspections de chantiers représentent l’application la plus utilisée de la technologie des drones, les systèmes d’avions pilotés à distance, avec un chiffre d’affaires total d’environ 11 millions de dollars.

Il s’agit d’une opération qui permet de suivre l’avancement des travaux de construction et d’effectuer des contrôles qui garantissent la sécurité de la structure ; dans un pourcentage inférieur pour la conception préliminaire, le contrôle qualité, la procédure d’appel d’offres, la prévention et l’atténuation des risques sur le lieu de travail.

Les données recueillies sont également utilisées pour l’intégration de cartes géographiques et de modèles dans la technologie BIM.

La vitesse d’acquisition des données, pratiquement en temps réel, est à la base des raisons de l’adoption du drone dans le bâtiment, permettant d’agir à temps sur les problèmes éventuels avant qu’ils ne deviennent difficiles à résoudre et n’affectent les coûts et surtout la qualité du travail.

Schématiquement, dans le bâtiment, les drones montrent une utilité évidente pour :

  • effectuer des relevés aériens pour étayer la conception
  • effectuer des inspections et des contrôles
  • réaliser les performances énergétiques et de maintenance
  • vérifier le fonctionnement des installations photovoltaïques
  • effectuer des évaluations photographiques
  • superviser les chantiers
  • transporter des matériaux sur le chantier
  • construire de nouveaux bâtiments.
Un drone en vol pour le contrôle sur la sécurité sur les chantiers tendances technologiques

Drone pour la sécurité sur les chantiers

 

Au fur et à mesure que la technologie des drones continue à se développer rapidement dans sa précision et ses relevés, il faudra encore moins d’intervention humaine.

Le cloud et la technologie mobile

Parmi les principales tendances des technologies de la construction, nous ne pouvons pas négliger le cloud. Il y a seulement quelques années, la plupart des gens ne savaient pas ou ne pouvaient pas expliquer ce que c’était, aujourd’hui ce n’est plus le cas.

En fait, la plupart des appareils mobiles peuvent tirer parti de la technologie cloud n’importe où et à tout moment. Cela présente de nombreux avantages, notamment le stockage de quantités presque illimitées d’informations qu’il est possible de partager instantanément en appuyant sur un bouton.

Également dans le secteur de la construction, la récupération de l’efficacité et de la productivité, le développement du marché et l’amélioration des aspects de sécurité commencent déjà à passer par la possibilité de rendre interconnectée et intelligente toute la filière, en transférant des données et des informations par le réseau.

Le cloud permet de partager les données du chantier en temps réel avec tous ceux qui participent à la construction d’un bâtiment. La technologie consiste en un outil de révision pour les ingénieurs et les architectes, qui numérise le processus de révision du dessin sur les projets de construction et permet une meilleure collaboration.

Travailler dans le cloud en architecture, ingénierie et dans la construction signifie tirer parti de l’efficacité et des capacités de collaboration du flux de travail BIM.

Les modules et les imprimantes 3D

L’utilisation des technologies numériques ne peut plus s’arrêter à la table du concepteur, mais devient un facteur clé également sur le chantier, que ce soit pour la gestion des ressources et des matériaux ou pour le contrôle des temps et de la sécurité des travailleurs.

Voilà pourquoi parmi les principales tendances technologiques de la construction sont mentionné les modules et l’imprimante 3D, avec des bâtiments qui deviennent circulaires.

Des avantages importants en termes de temps, de coûts et de productivité sont obtenus grâce à un processus rationnel de normes, de modules et de préfabrications dans un contexte organisé très efficace, dans lequel les mêmes travailleurs qui travaille sur le chantier aujourd’hui travaillent, mieux, dans l’usine. En déplaçant la production à l’intérieur, de nombreux temps morts, généralement dus à des conditions météorologiques défavorables, diminuent et augmentent la précision du produit final.

Modules interchangeables et imprimante 3D tendances technologiques

Modules interchangeables et imprimante 3D

 

Voici donc le développement de la conception avec des modules interchangeables et l’évolution des chantiers, obtenue d’une part en ajoutant une couche d’intelligence numérique et d’autre part en la transformant en un terminal d’assemblage pour le bâtiment hors chantier, en grande partie réalisée en usine, avec des avantages importants en termes d’efficacité et d’impact environnemental.

Liée, et donc initialement limitée par le choix du matériau pouvant être utilisé pour la production de composants de toute nature (principalement des plastiques, des résines et des céramiques), l’évolution technologique permet aujourd’hui de contourner cet obstacle, en permettant l’impression directe de matériaux traditionnels utilisés dans le secteur du bâtiment, tels que les argiles, le béton et même l’acier.

En accord avec les questions modernes d’économie d’énergie et de durabilité dans le secteur de la construction, l’imprimante 3D a le potentiel de stimuler considérablement l’optimisation de la gestion des ressources et de réduire le temps et les coûts de production, ainsi que le gaspillage des matières premières.

Imprimer en 3D des éléments structurels et non structurels permet la production directe sur le chantier, ainsi que la production de pièces uniques, faites pour l’approvisionnement spécifique, avec des caractéristiques de conception et de finition particulières.

 

usbim-platform
usbim-platform