Focus Architecture sur la maison unifamiliale : de la définition à l’architecture avec des exemples de projets, des plans et des planimétries en dwg inspirés du projet de Kaufmann House de Richard Neutra à télécharger et à découvrir

Nous commençons aujourd’hui une série d’articles que nous dédierons à la maison unifamiliale.
Dans les précédents articles dédiés aux typologies de maisons nous avons parlé des maisons mitoyennesdes logements sociaux et de l’habitat collectif en barre.
Dans cet article nous allons voir les maisons unifamiliales et même pour celles-ci nous proposons une définition et nous analysons les caractéristiques et l’architecture qui les distinguent.

Comme toujours, nos Focus Architecture seront accompagnés d’une description de projets célèbres de maisons unifamiliales, avec la reproduction des dessins et de la modélisation 3D BIM inspirés de ceux-ci disponibles en téléchargement.

Il sera également possible de naviguer directement en ligne à l’intérieur du projet réalisé, en interagissant avec celui-ci.

Pour le type de bâtiment en question, nous avons choisi quelques-uns des projets de maison unifamiliale les plus fascinants, les plus singuliers et les plus importants : commençons par la Maison Kaufmann de Richard Neutra.

Télécharger la modélisation 3D BIM de maison Kaufman

Avant de commencer, voici la modélisation 3D BIM inspirée du projet que nous aborderons dans cet article, téléchargeable ou visualisable directement à partir d’un navigateur Internet :

Maison Kaufmann de Richard Neutra

« une architecture légère reposant sur les terres arides du désert »

maison-unifamiliale-maison-Kaufmann-rendu-logiciel-BIM-Edificius

 

Cliquer ici pour télécharger Edificius, le logiciel pour la conception architecturale BIM

 

Maison unifamiliale : définition

La maison unifamiliale est un type de construction avec une entrée indépendante, généralement accompagnée d’un jardin et destinée à accueillir une seule famille.

Par rapport au contexte urbain, elle est normalement liée aux zones ayant un faible indice d’utilisation territoriale, donc avec une plus grande disponibilité de terrain libre. Ce type de logement nécessite donc une utilisation considérable du terrain, de canalisations de service, de coûts de production et d’entretien élevés.

La maison unifamiliale peut être soit individuelle soit mitoyenne : individuelle si celle-ci a quatre murs libres, mitoyenne si elle partage des murs avec d’autre maisons.

Parmi les types de maisons unifamiliale nous avons les :

  • Maisons isolées
  • Maisons jumelées
  • Maisons à cour (ou à patio)
  • Maisons mitoyennes
  • Maisons en plaques.

Dans ce cas nous allons aborder la maison unifamiliale isolée.

Maison unifamiliale : caractéristiques

La maison unifamiliale isolée se compose d’un logement isolé positionné à l’intérieur d’un lot avec des dimensions et des espaces verts variables. La maison peut se développer sur un ou plusieurs niveaux ; la configuration la plus fréquente est sur deux niveaux, avec un éventuel niveau enterré ou un sous-sol destiné aux garages et/ou aux espaces de service.

Le type de bâtiment en question est un type de logement qui nécessite un développement considérable des routes et de canalisations pour les services.

Les caractéristiques principales de la maison unifamiliale sont les suivantes :

  • utilisation en vertical exclusive.
  • les ouvertures sont disposées sur quatre côtés : par conséquent, les espaces résidentiels principaux peuvent être agrégés avec une extrême liberté.
  • en général, les activités de nuit / de repos sont orientés entre le sud et l’est, tandis que les activités de jour / de travail sont orientées entre le nord et l’ouest.

Historiquement, la maison unifamiliale isolée peut être considérée comme le premier logement urbain. Composée, au début, d’une seule pièce de petite taille, celle-ci s’est transformée au fil du temps en bâtiment composé de plusieurs cellules à plusieurs étages, précurseur de la maison mitoyenne et de l’habitat collectif en barre.

Au sein de la maison isolée, généralement destinée à une seule famille, il est possible d’avoir même deux ou plusieurs logements : dans ce cas, il s’agira d’un duplex ou d’une maison multifamiliale.

La disposition de la maison unifamiliale isolée peut être interprétée et proposée à travers différentes solutions de conception en fonction de la taille du lot et de la disponibilité économique des utilisateurs.

Une solution très répandue est celle de la jumelée qui voit deux logements unifamiliaux juxtaposés dans un seul bâtiment, généralement organisé en duplex, ou sur deux étages reliés par un escalier intérieur.

Maison unifamiliale : évolution architecturale

 

maison-unifamiliale-maison-Kaufmann-rendu-extérieurs-logiciel-BIM-Edificius

Avec le Mouvement Moderne, le type des logements a fait l’objet des innovations conceptuelles et constructives les plus intéressantes de la connaissance architecturale.

L’idée de maison unifamiliale se transforme avec l’urbanisme de la révolution industrielle et le développement des nouveaux concepts de maison des classes bourgeoises. Celle-ci dérive, cependant, de modèles du passé et représente une évolution de la villa et de la maison de campagne dans ses différentes significations.

Son illustration la plus rigoureuse est fixée dans l’architecture par le Mouvement Moderne, par exemple avec les « prairie houses » de Frank Lloyd Wright et critiquées en quelque sorte par Le Corbusier, qui essaiera d’en dépasser le concept avec l’Unité d’Habitation.

Encore aujourd’hui, c’est le type de construction le plus recherché, pour les caractéristiques d’indépendance vis-à-vis des autres maisons et l’absence de contraintes dues au copropriété, associées à une plus grande intimité et à la présence d’espaces accessoires comme le jardin.

En Europe, ce type de maison est plus répandu dans certains pays nordiques, dans lesquels celle-ci sont le résultat de plans urbains particuliers, développés avec une architecture rationaliste.

Maison unifamiliale : architecture

Lorsque le plan d’une maison unifamiliale est distribué sur un seul étage, le salon est l’élément central autour duquel se développent les autres espaces. D’une part, il désengage la zone nuit avec la salle de bain respective, et de l’autre la cuisine et les services.

Dans le type à deux étages, cependant, la zone nuit est généralement située à l’étage supérieur et est reliée par un escalier intérieur au rez-de-chaussée, où se trouvent le salon et la cuisine.

Une solution intermédiaire prévoit la présence d’un salon à double hauteur, les services à l’étage inférieur et la zone nuit à l’étage supérieur.

Les exemples les plus significatifs de ce type de construction appartiennent à la période la plus fervente du rationalisme et sont l’œuvre de grands maîtres de l’architecture.

Commençons à en découvrir ensemble un des plus importants.

Projet de maison unifamiliale : Maison Kaufmann

 

maison-unifamiliale-maison-Kaufmann-rendu-sketch-logiciel-BIM-Edificius

Maison Kaufmann de Richard Neutra

« un avion diaphane argenté a atterri sur un tapis vert »

Maison Kaufmann de l’architecte Richard Neutra est l’un des exemples les plus importants de l’architecture dans le style résidentiel, on pourrait dire, sans crainte de se tromper, un classique de l’architecture.

Le concepteur

Richard Neutra est universellement considéré comme l’une des icônes de l’architecture moderne. Bien qu’entre 1925 et 1950, il a signé plus de 300 projets, sa renommée est liée de façon indissoluble aux projets résidentiels en Californie du Sud.

Né à Vienne, il grandit avec le mythe des personnages clés de l’histoire de l’architecture qui ont su créer leur propre parcours de manière autonome. Entre autres, nous ne pouvons manquer de mentionner Adolf Loos, Frank Lloyd Wright, Rudolf Schindler ou Robert Evans Alexander.

Maison Kaufmann représente le sommet de l’activité de concepteur de Richard Neutra à Palm Springs, en Californie.

Le projet

Achevée dans les années 1950, la Maison Kaufmann (ou appelée également maison dans le désert) a été conçue pour abriter Edgar J. Kaufmann et sa famille pendant les hivers rigoureux du nord-est de l’Amérique; C’est le même Kaufmann qui a confié à Frank Lloyd Wright la construction de Fallingwater (Maison sur la cascade) une décennie plus tôt.

Construite en 1946, la magnifique résidence de deux étages a de nombreux éléments distinctifs de l’architecture moderne :

  • un toit plat
  • un aménagement extérieur clair
  • des espaces extérieurs ombragés, adaptés au climat aride du désert californien.

La maison est orientée principalement est-ouest, maximisant le lever et le coucher du soleil.

Elle a des espaces définis par des plans horizontaux argentés et des plans verticaux de verre et de pierre qui rendent le bâtiment extrêmement léger, reposant sur le terrain aride du désert.

Le seul élément vertical d’envergure est la cheminée placée sur la soi-disant « Gloriette »

maison-unifamiliale-maison-Kaufmann-rendu-Gloriette-logiciel-BIM-Edificius

 

La disposition des pièces comprend cinq chambres et cinq salles de bains, avec une cour herbeuse et une piscine donnant sur les montagnes de San Jacinto à l’ouest.

Les parois en lattes de métal sont caractéristiques, qui unissent les intérieurs aux extérieurs, caractérisés par des paysages avec de gros rochers, des cactus, des palmiers et des jardins de sable.

Des grandes portes coulissantes en verre s’ouvrent sur les patios. Ceci permet aux pièces d’être ombragées et rafraîchies pendant les vagues de chaleur extrêmes et fermées pendant les tempêtes de sable.

La maison se développe en forme de croix du point de vue planimétrique, avec un corps carré et une salle à manger au milieu, et des ailes qui s’étendent dans les directions cardinales. À l’ouest se trouve une cuisine et des pièces de service, qui sont accessibles par un passage couvert, avec une chambre principale à l’est. L’aile sud comprend deux allées couvertes séparées par un énorme mur de pierre, tandis qu’un autre chemin ouvert mène à travers un patio à quelques chambres pour les invités au nord.

L’harmonie entre les espaces et la nature environnante de la Maison Kaufmann rappelle le concept d’architecture organique intensément développé par Frank Lloyd Wright: une approche où tous les éléments de conception, le bâtiment lui-même et son mobilier, génèrent une composition capable de dialoguer presque spontanément avec le paysage tout autour.

Le plan développé par Neutra est ainsi conçu pour recevoir un maximum de lumière naturelle et une plus grande ventilation.

L’équilibre, l’indépendance et le paysage sont les principales caractéristiques de l’ensemble du projet.

La piscine est l’un des éléments les plus emblématiques et reconnaissables de la maison : elle ne doit cependant pas être imaginée uniquement comme une perle à photographier. En fait, la piscine répond à un dessin précis d’équilibre de composition.

Le bâtiment et le paysage apparaissent comme un seul élément. D’où le déni de la limite entre intérieur et extérieur.

L’architecture immuable n’existe pas, elle est née pour être vécue : à la suite de grands changements et de modifications, la maison Kaufmann a été restaurée au milieu des années 90 par les architectes américains Marmol et Radziner. Pour décrire le charme de cette splendide architecture, une citation de Radziner en vaut la peine :

« Le jour où nous avons démoli toutes les annexions posthumes, il n’en restait plus qu’un magnifique squelette ».

 

Cliquer ici pour télécharger Edificius, le logiciel pour la conception architecturale BIM