Model View Definition

Model View Definition (MVD) et les échanges de données BIM

Model View Definition (MVD) : les aspects clés des vues IFC et leurs utilisations dans les échanges de données BIM

Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est le Model View Definition (MVD) et comment il est utilisé pour échanger des fichiers IFC.

Pour suivre les étapes pas à pas, vous pouvez télécharger le fichier d’exemple (et l’ouvrir avec usBIM.viewer+) où il vous est possible d’expérimenter les différents concepts.

MVD (Model View Definition)

Les MVD représentent des sous-ensembles du schéma IFC définis par buildingSMART International et regroupent certaines informations utiles pour des flux de travail ou des utilisations spécifiques.

Ces vues sont très utiles car ils facilitent le processus d’échange de données et évitent le partage de notions inutiles ou redondantes, selon des procédures standardisées.

L’image suivante montre un schéma qui donne une idée de l’exhaustivité du schéma IFC et de la manière dont un MVD spécifique est capable de le rationaliser en fonction des informations utiles pour un objectif donné.

Représentation graphique entre le schéma IFC et le schéma MVD

Représentation schématique du MVD

De ce que l’on peut voir d’après l’image ci-dessus, le MVD est une vue filtrée qui prend une partie (ou la totalité) des informations de l’ensemble du schéma.

Plus précisément, imaginons que nous ayons une maquette globale du bâtiment, c’est à dire un jumeau numérique complet. Nous pouvons faire une simulation de cette modélisation avec une fédération de modélisations.
Imaginons donc les différents MVD appliqués à la modélisation fédérée:

  • modélisation de la structure
  • modélisation architecturale
  • modélisation CVCSE

En continuant dans nos étapes, la fonction du MVD tourne autour des données et non des applications et des produits des éditeurs de logiciels. Ceci est le résultat d’un besoin, qui est d’éviter la perte d’informations dans l’échange entre les nombreux logiciels présents au niveau international.

Vous trouverez ci-dessous une liste des différents MVD qui se réfèrent à différents domaines de construction et à différentes versions de l’IFC et que vous pouvez consulter sur le site de buildingSMART Internationnal :

IFC SCHÉMAMVDSTATUT DE LA PUBLICATION
IFC2X3Coordination ViewPublié
IFC2X3Space Boundary Addon ViewPublié
IFC2X3Structural Analysis ViewPublié
IFC4Reference ViewPublié
IFC4Design Transfer ViewPublié
IFC4Quantity Takeoff ViewNON Publié
IFC4Energy Analysis ViewNON Publié
IFC4Product Library ViewNON Publié
IFC4Construction Operations Building Information ExchangeNON Publié

Model View Definition et la certification des logiciels

Une autre fonction du MVD est son utilisation pour la certification de logiciels qui peuvent contrôler certains processus.

En fait, buildingSMART accorde une certification lorsqu’un logiciel gère correctement toutes les classes présentes dans le schéma IFC et qui sont inclus dans un certain MVD.

Voici la page avec tous les logiciels certifiés par le bSI.

Image représentant la liste des logiciels certifiés pour les différents MVD

Logiciels certifiés par le buildingSMART International pour les différents MVD

Comme on peut le voir dans la liste des logiciels certifiés sur le site du bSI, chaque logiciel est répertorié :

  • version du schéma (ex: IFC2x3)
  • MVD- exchange/requirement (par ex. CV 2.0 arch)
  • Import/Export
  • data
  • report link, avec toutes les spécifications des tests effectués pour la certification ; ces fiches sont téléchargeables.

Model View Definition : un exemple de IFC à télécharger

À présent nous vous montrons en pratique ce qu’est un MVD et quelle est sa fonction pour un fichier IFC.

Télécharger le fichier d’exemple que vous pouvez ouvrir avec usBIM.viewer+.

Capture d’écran de Model View Definition issu du logiciel usBIM.viewer+

Capture d’écran issu du logiciel usBIM.viewer+

Ce fichier contient la fédération des 3 modèles IFC :

  • Architecture
  • Structure
  • Installation.

Vous pouvez visualiser les différentes entités du fichier IFC avec leurs propriétés ; il suffit de sélectionner l’entité et de lire ses valeurs dans la boîte à outils des propriétés (à droite).

En outre, vous pouvez également recréer des groupes de sélection (groupements) et des filtres de sélection. Les deux permettent de rechercher des sélections d’objets à tout moment, ce qui rend la gestion des fichiers simple et rationnelle.

Les groupes de sélection sont des ensembles d’objets que vous pouvez choisir directement dans la vue 3D. Vous pouvez les nommer et les rappeler chaque fois que vous en avez besoin.

Par exemple, vous pouvez penser de créer des groupes de sélection pour :

  • les composants installes le même jour ;
  • les fourniture de la même société ;
  • les objets qui nécessitent d’entretien ;
  • etc.

Les filtres de sélection sont un ensemble d’objets, filtrés en fonction des caractéristiques qu’ils ont en commun, par exemple le type d’entité (ex : toutes les fenêtres), la géométrie (dimensions), les caractéristiques et les propriétés, les fichiers IFC d’appartenance, etc.

Il convient notamment de préciser :

  • le fichier IFC
  • l’entité à consider
  • la condition à vérifier

Essayez de créer vous-même avec usBIM.viewer+ des filtres ou des groupes dans le fichier que vous avez téléchargé,

usbim-viewer
usbim-viewer