On en parle de plus en plus souvent : mais qu’est-ce que c’est le HBIM et quels sont les avantages qui peuvent découler de l’application de cette méthodologie

Les bâtiments historiques représentent l’histoire de notre sociétés et de nos communautés.

C’est pourquoi la récupération des bâtiments historiques est de plus en plus urgente, avec des travaux de réhabilitation énergétique ou de récupération et de restauration des bâtiments existants.

La possibilité d’appliquer le BIM au patrimoine historique (HBIM) constitue un défi intéressant à la fois dans le domaine de la modélisation 3D, dans la gestion et la mise en valeur du bâtiment lui-même.

Le principal défi est lié à la modélisation, car il est nécessaire de développer des méthodes simples pour obtenir des modèles HBIM qui garantissent toujours l’exactitude, la précision et la qualité de la représentation.

De plus, la maquette doit être enrichie de données et d’informations qui ne soit pas forcement géométriques, comme des informations historiques, des analyses de dégradation ou de déformation, etc.

Qu'est-ce que c'est HBIM : l'image représente deux batiments du patrimoine immobilier, l'un a été rénover et l'autre encore dans un état de dégradation

Patrimoine immobilier

Qu’est-ce que c’est le HBIM ?

Le terme Heritage Building Information Modeling, en abrégé HBIM, a été utilisé pour la première fois en 2009 dans un article scientifique du professeur Murphy del Dublin Institute of Technology.

Ce terme indique une nouvelle façon de modéliser tout le bâti existant à l’aide d’un processus BIM. Il faut générer des modèles intelligents pouvant contenir et gérer des informations. Les modèles concernent tous les composants du projet et incluent leurs informations géométriques et d’identification, ainsi que toutes les propriétés physiques qui les décrivent en détail.

Les premières tentatives de restitution d’une maquette BIM d’un bâtiment existant étaient liées à des bâtiments de patrimoine historique. Le but est de créer une base de données dans laquelle il est possible d’insérer les modèles créés pour la diffusion des informations à des fins divers d’utilisations. Des informations comme la simple restitution géométrique de volumes ou des analyses thermiques, etc.

HBIM est donc un processus appliqué aux bâtiments existants, qu’ils soient de nature historique, ou des simples habitations des années 50. Cela augmente considérablement le potentiel de la méthode BIM ! Son utilisation est également étendue à la création de modèles du bâtiment existant, non seulement en tant que restitution numérique et géométrique en 3D, mais également en tant que modèles intelligents riches en informations.

En d’autres termes, HBIM ne définit pas un nouveau type de conception, mais définit une méthode de travail avec ses applications associées. Une méthode dans laquelle la conception est conçu : une maquette est créée pour simuler sa construction et qui, au final, renvoie la plupart de ses caractéristiques de la manière la plus probable.

Avec le HBIM, une sorte de « reverse engineering » s’applique aux bâtiments existants. Lors de la modélisation du bâtiment, toutes les procédures qui ont conduit à la construction de certain détail d’organisation sont étudiées afin d’améliorer la modélisation elle-même.

La modélisation, dans le HBIM, commence à partir d’un relevé : il s’agit généralement d’un relevé numérique, utilisant des outils tels qu’un scanner laser ou une caméra pour la photogrammétrie terrestre. Les nuages de points sont obtenus, des ensembles de points se référant les uns aux autres dans l’espace. Les points contiennent des informations de nature géométrique (leurs coordonnées dans un système de référence connu) et de nature colorimétrique, chaque point étant associé à une couleur relative obtenue à partir d’une photo prise lors du balayage.

Qu'est-ce que c'est HBIM : l''image représente un bâtiment existant , dans une première phase le bâtiment a été scannériser avec une méthode de balayage scanner pour produire des nuages de points, dans la deuxième le bâtiment viens reconstuit à l'aide des nuages de point et la troisième pressente le bâtiment reconstruit sous toute ses faces

Nuages de points pour le relever d’un bâtiment existant

L’objectif à rejoindre avec le HBIM est essentiellement de pouvoir obtenir des modèles BIM de bâtiments existants, composés d’objets intelligents contenant des informations de tout type pouvant être remplacées et ajoutées. Chaque modèle de bâtiment est unique : toutefois, il est toujours possible d’utiliser ces objets pour d’autres modèles de bâtiment similaires.

Les objets qui viennent d’être décrits sont paramétriques, c’est-à-dire des objets dont les valeurs peuvent être modifiées en fonction de paramètres bien définis et qui sont donc adaptables au cas spécifique.

La situation actuelle

Si le BIM est encore inconnu aux yeux de nombreux professionnels, HBIM l’est encore moins. Malgré cela, il est important de l’étendre de plus en plus, en créant de plus grandes bases de données, des tranches de bâtiments, d’éléments stylistiques architecturaux et même des bâtiments entiers.

Ce qui est en cours, en particulier dans les instituts de recherche universitaire, est de montrer que le BIM, appliqué à l’existant, peut faciliter la diffusion du patrimoine bâti.

Aujourd’hui on sait qu’à partir des nuages de points d’une certaine résolution, il est possible de générer une maquette intelligente et paramétrique. Cela contient à l’intérieur le plus haut degré de connaissances possible liées à ce bâtiment.

Qu'est-ce que c'est HBIM : l'image représente un rendu d'un bâtiment historique produit par des nuages de points

Rendu du bâtiment existant avec le relever de nuage de points

La procédure actuellement exige beaucoup de temps, car des nombreux outils BIM n’ont pas été conçus pour modéliser l’existant, mais principalement pour la nouvelle conception. Les recherches actuelles analysent de nouvelles idées et de nouvelles procédures pour rendre le processus, à partir du nuage de points, aboutissent à la modélisation d’un complexe immobilier. Évidemment, sans perdre trop de détails et d’informations dans cette opération.

Les objectifs

Les objectifs que le HBIM se fixe, sont principalement liés à un choix stratégique, en ligne avec l’orientation que prend le marché de la construction : cela permet de gérer de nombreuses données et d’informations de manière coordonnée entre les différents experts et d’optimiser les ressources et les coûts.

Tout cela nous amène à conclure que le BIM n’est pas seulement utile à modéliser l’existant de plus qu’il ne l’est pour la nouvelle conception. À l’avenir, il peut être un outil d’utilité stratégique, en particulier dans les pays du monde qui possèdent un énorme patrimoine immobilier de valeurs historiques, monumentales et architecturales.