Les systèmes de stockage dans une installation photovoltaïque : de quoi parlons-nous et quels sont les avantages ? Comment s’intègrent-ils dans les installations ? Définitions et avantages (Partie 1)

Le stockage intégré dans le système

Les systèmes de stockage pour les installations photovoltaïques sont constitués de «batteries» particulières, pensées et conçues pour stocker l’énergie produite par un système photovoltaïque, pour la rendre disponible lorsque l’installation n’est pas en mesure de produire suffisamment d’énergie pour l’autoconsommation, par exemple la nuit, ou pour emmagasiner et stocker le surplus d’énergie autoproduite dans des installations «autonomes» qui alimentent des lieux qui ne sont pas rejoint par le réseau national.

Les avantages dans un système de stockage

L’utilisation d’un système de stockage pour notre installation photovoltaïque nous permet d’obtenir de nombreux avantages :

  • capacité de réduire considérablement l’impact sur les coûts d’électricité (économies dans la facture)
  • rend l’utilisateur autosuffisant
  • possibilité d’avoir de l’électricité optimisée pour les charges privilégiées en dédiant un peu plus d’attention à la phase de conception.

Type d’installations photovoltaïques

Plus précisément, il existe deux types d’installations photovoltaïques :

  • installation autonome (isolées)
  • installation connectée au réseau (installations couplées au réseau électrique).

Installation autonome

Les installations isolées (autonomes/stand alone) sont des systèmes autonomes normalement utilisés pour fournir l’électricité à des utilisateurs difficilement joignable par le réseau car situés dans des zones inaccessibles ou dans le cas d’utilisateurs à très faible consommation d’énergie, ce qui rend peu rentable le raccordement au réseau électrique national.

Système photovoltaique autonome et isolé

Système photovoltaique autonome et isolé

Une installation autonome est caractérisée par la nécessité de couvrir toute la demande d’énergie des utilisateurs. Les éléments qui la composent sont:

  • modules photovoltaïques
  • contrôleur de charge
  • système de stockage (batteries)
  • onduleur (transforme le courant continu en courant alternatif)

Ces installations sont avantageuses du point de vue économique dans les cas où le réseau électrique est absent ou difficile à atteindre. Le système autonome, en cas de panne de courant, est capable de garantir la continuité de la fourniture d’électricité, grâce aussi au système de stockage qui permet de stocker l’énergie produite et de la réutiliser lorsque les panneaux photovoltaïques ne fonctionnent pas (par exemple la nuit).

Installation couplée au réseau (Grid Connected)

Les installations photovoltaïques couplées au réseau (grid connected) peuvent échanger de l’électricité avec le réseau national. L’échange peut avoir lieu dans deux directions :

  1. si la production du gisement photovoltaïque dépasse la consommation pour une certaine période, le surplus est introduit dans le réseau.
  2. dans les heures où le générateur ne fournit pas suffisamment d’électricité pour satisfaire les utilisateurs, l’énergie est prélevée depuis le réseau.

Généralement, dans les systèmes couplés au réseau, nous avons deux compteurs qui mesurent l’énergie échangée dans les deux directions. En tout cas, il existe un onduleur qui transforme le courant continu produit par l’installation photovoltaïque en courant alternatif.

De nombreux systèmes connectés au réseau ne sont pas équipés de batteries car le réseau de distribution compense la fourniture d’électricité dans la période d’indisponibilité du rayonnement solaire. Aujourd’hui, grâce aux coûts toujours plus faibles des systèmes de stockage, des batteries sont installées pour augmenter l’autoconsommation d’énergie autoproduite, afin de réaliser de plus grandes économies.

Système de stockage dans une installation couplée au réseau

Système couplé au réseau avec stockage

Système couplé au réseau avec stockage

Un système de stockage intégré dans une installation connectée au réseau augmente l’autoconsommation différée, c’est-à-dire la possibilité d’accumuler l’électricité produite par les batteries et de l’utiliser plus tard, par exemple le soir, lorsque le photovoltaïque ne produit pas.

Dans les systèmes connectés au réseau avec des batteries de stockage, les flux de consommation suivent un ordre spécifique :

  1. l’utilisateur puise, en premier lieu, le courant produit par les panneaux photovoltaïques ;
  2. si, au moment de la demande de courant électrique, l’installation ne produit pas, l’utilisateur utilise l’énergie précédemment accumulée dans le système de stockage (batteries) ;
  3. Lorsque les batteries sont faibles, l’utilisateur puise l’énergie à partir du service national d’approvisionnement électrique.
    Contrairement à ce qui se passe avec l’installation autonome, qui peut fonctionner comme une unité de continuité, les installations connectées au réseau, même si équipées d’un système de stockage, disposent d’un système de sécurité qui désactive automatiquement l’installation en cas d’absence de courant.

Découvrez Solarius PV le logiciel pour la conception d’installations photovoltaïques