Home » BIM et Architecture » Améliorer l’intégration entre la conception architecturale et structurelle grâce à l’IFC openBIM

Améliorer l'intégration entre la conception architecturale et structurelle grâce à l'IFC openBIM

Améliorer l’intégration entre la conception architecturale et structurelle grâce à l’IFC openBIM

L’intégration entre la conception architecturale et structurelle détermine le succès d’un projet. L’IFC openBIM assure la bonne coordination entre les domaines et la fluidité du flux de travail

L’intégration entre la conception architecturale et structurelle est essentielle au succès du projet. Cependant, les concepteurs travaillent souvent de manière isolée, en utilisant des logiciels différents et des formats de fichiers différents. Cela peut entraîner des erreurs de communication et d’interprétation, ce qui entraîne des coûts supplémentaires et des retards dans la construction.

L’IFC openBIM vise à résoudre ce problème en fournissant un format de fichier standard pour l’échange de données entre les différents logiciels utilisés dans le processus de conception et de construction des bâtiments. Pour gérer un fichier IFC openBIM, il n’est pas nécessaire d’utiliser des logiciels propriétaires spécifiques, mais il suffit d’un simple logiciel de gestion d’exploitation maintenance pour organiser l’ensemble du flux de travail et assurer la collaboration et la coordination entre tous les membres de l’équipe.

Si vous devez collaborer avec d’autres professionnels impliqués dans le même travail et que vous voulez le faire de la meilleure façon, sans créer de malentendus et en accélérant l’échange de fichiers et d’informations, lisez cet article. Nous vous montrons comment améliorer l’intégration entre la conception architecturale et structurelle grâce à l’IFC openBIM.

Fédération entre le modèle structurel et architectural

Fédération entre le modèle structurel et architectural

Qu’est-ce que l’IFC OpenBIM ?

L’IFC openBIM est un format de fichier standard pour la modélisation des informations du bâti (BIM). Il s’agit d’un format ouvert et neutre, qui peut être utilisé par n’importe quel logiciel BIM, quel que soit le l’éditeur de logiciel. L’IFC openBIM permet d’échanger des informations entre les différents logiciels utilisés dans le processus de conception et de construction des bâtiments, améliorant ainsi la collaboration entre les professionnels concernés.

Les avantages de l’utilisation de l’IFC openBIM

L’utilisation de l’IFC openBIM peut apporter de nombreux avantages. En voici quelques-uns.

Amélioration de la collaboration

L’IFC openBIM permet d’échanger des informations entre les différents logiciels utilisés dans le processus de conception et de construction des bâtiments, améliorant ainsi la collaboration entre les professionnels concernés. Cela permet d’éviter les erreurs de communication et d’interprétation, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires et des retards dans la construction.

Efficacité accrue

L’IFC openBIM vous permet d’utiliser différents logiciels spécialisés pour la conception architecturale et structurelle, sans avoir à convertir des fichiers. Cela permet de gagner du temps et d’utiliser au mieux les compétences des professionnels concernés.

Davantage d’opportunités d’innovation

L’IFC openBIM permet d’utiliser différentes technologies avancées, telles que la réalité virtuelle et augmentée, pour améliorer le processus de conception et de construction des bâtiments. Cela peut conduire à plus d’opportunités d’innovation et d’amélioration du produit final.

Comment identifier les conflits entre la conception architecturale et structurelle grâce à la fédération de modèles IFC openBIM et à la clash detection avec gestion et résolution des interférences

Ces dernières années, le processus de conception architecturale et structurelle a connu une véritable révolution grâce à l’introduction de la méthode BIM (Building Information Modeling). Cette méthode a conduit à une plus grande efficacité et collaboration entre les professionnels impliqués dans le processus de conception. Cependant, des conflits peuvent parfois survenir entre les parties concernées, par exemple entre l’équipe de conception architecturale et l’équipe de conception structurelle.

Voyons comment la fédération de modèles IFC openBIM et la détection de clash peuvent aider à gérer et à résoudre ces conflits.

Qu’est-ce que la fédération de modèles IFC openBIM ?

La fédération de modèles IFC openBIM est un processus d’intégration de différents modèles BIM créés par différentes parties impliquées dans le processus de conception. Cela permet de créer un modèle unifié qui représente l’ensemble du bâtiment et tous ses éléments.

Pour fédérer deux ou plusieurs modèles, vous devez utiliser un logiciel pour la fédération de modèles BIM. Cette étape est essentielle pour obtenir une vue d’ensemble du projet, simplifier la gestion de toutes les informations et la coordination des activités, faciliter le contrôle des interférences.

Fédération des modèles IFC openBIM

Fédération des modèles IFC openBIM

Qu’est-ce que la détection des conflits ?

La détection de clash est un processus d’analyse des modèles BIM qui permet de détecter les interférences entre les éléments de la construction. Ce processus est essentiel pour éviter les erreurs de conception et de construction, car il permet d’identifier les problèmes potentiels avant le début des travaux.

Pour vérifier les collisions entre les objets de différents modèles 3D, vous devez utiliser un logiciel BIM Clash Detection.

Cet outil est indispensable car il vous permet de visualiser directement sur le modèle à la fois des objets qui se croisent physiquement (hard clash) et des éléments avec des paramètres incompatibles (soft clash), par exemple trop proches les uns des autres pour permettre leur montage ou leur maintenance. Effectuer ce type de vérification manuellement est totalement impossible. En effet, les problèmes de clash, s’ils ne sont pas correctement indiqués avec les instruments appropriés, ne se manifestent généralement que lors de la phase de construction, lorsqu’il est trop tard pour intervenir sans créer de retards et de variantes de projet.

Résolution des interférences géométriques issu du logiciel usBIM.clash

Résolution des interférences géométriques issu du logiciel usBIM.clash

Comment fonctionne la fédération de modèles IFC openBIM et la détection des conflits ?

Le processus de fédération de modèles IFC openBIM commence par la création de différents modèles BIM par les intervenants impliqués dans la conception architecturale et structurelle. Par la suite, ces modèles sont intégrés dans un modèle unifié via la fédération de modèles IFC openBIM.

Une fois le modèle unifié créé, le processus de détection de clash commence. Ce processus analyse le modèle à la recherche d’interférences entre les éléments de la construction. Les interférences détectées sont alors signalées et gérées par un processus de résolution des interférences.

Quels sont les avantages de la fédération de modèles IFC openBIM et de la détection des conflits ?

La fédération de modèles IFC openBIM et la détection de clash offrent de nombreux avantages pour le processus de conception architecturale et structurelle. Tout d’abord, ces processus permettent d’identifier et de gérer les problèmes potentiels avant le début des travaux, réduisant ainsi les coûts et le temps nécessaires pour apporter des modifications.

Deuxièmement, la fédération de modèles IFC openBIM et la détection de clash améliorent la collaboration entre les parties impliquées dans le processus de conception, augmentant ainsi l’efficacité et la qualité du projet final.

Enfin, ces processus permettent d’améliorer la sécurité sur le chantier, en réduisant le risque d’accidents causés par des erreurs de conception ou de construction.

Comment améliorer l’intégration entre la conception architecturale et structurelle via l’IFC openBIM

Pour améliorer l’intégration entre la conception architecturale et structurelle via l’IFC openBIM, plusieurs stratégies peuvent être adoptées, notamment :

Formation des professionnels

Il est important que les professionnels impliqués dans le processus de conception et de construction des bâtiments soient formés à l’utilisation de l’IFC openBIM et des logiciels BIM qui l’utilisent. Cela permet d’utiliser au mieux les fonctionnalités offertes par le format.

Standardisation des processus

Il est important de standardiser les processus de conception et de construction des bâtiments, en définissant les rôles et les responsabilités des professionnels concernés et les étapes à suivre pour l’échange d’informations. Cela permet d’éviter les erreurs et d’améliorer la collaboration entre les professionnels.

Collaboration entre concepteurs architectes et ingénieurs structuristes

Il est important de favoriser la collaboration entre les concepteurs architectes et les ingénieurs en structure, afin d’évaluer ensemble les solutions de conception les plus appropriées. Cela permet d’intégrer correctement les aspects architecturaux et structurels du bâtiment, obtenant un meilleur résultat final. Afin d’assurer l’exactitude du flux de travail collaboratif, qui comprend des techniciens et des disciplines différentes, il est nécessaire de prendre en charge des outils de collaboration en ligne appropriés.

Les avantages de collaboration avec l'équipe de projet en IFC openBIM

Les avantages de collaboration avec l’équipe de projet en IFC openBIM

De cette façon, vous n’avez aucune difficulté à visualiser, partager et gérer en ligne des projets de construction et d’infrastructure réalisés par les logiciels BIM les plus populaires. Tous les professionnels impliqués peuvent accéder aux fichiers et aux informations de projet de n’importe où et collaborer en temps réel avec leurs collègues.

Utilisation de la technologie BIM

Il est important d’utiliser au mieux les fonctionnalités offertes par la technologie BIM, telles que la possibilité de visualiser de manière réaliste le bâtiment avant la construction. Cela permet d’identifier les problèmes éventuels lors de la conception et d’évaluer les solutions alternatives. Pour tirer le meilleur parti de ces possibilités, vous pouvez utiliser une visionneuse BIM en ligne, avec lequel vous pouvez également gérer les modèles fédérés. Naviguer en 3D sur le modèle de projet et expérimenter les fonctionnalités avancées de visualisation architecturale (rendu, rendu en temps réel et réalité virtuelle immersive), vous permet de :

  • vérifier l’efficacité des choix de projet ;
  • détecter d’éventuels conflits ;
  • expérimenter en temps réel différentes solutions de conception ;
  • présenter le projet de manière claire et engageante à votre client.

 

Standardisation des conventions de dénomination

Pour s’assurer que toutes les parties travaillent avec les mêmes données, il est important de standardiser les conventions de dénomination. De cette façon, il sera plus facile d’identifier et de localiser des éléments spécifiques du projet du bâtiment. Pour utiliser un langage unifié, qui ne laisse pas de place à de mauvaises interprétations et à des erreurs, il faut se référer au buildingSMART Data Dictionary.

Le buildingSMART Data Dictionary est une bibliothèque internationale qui permet aux concepteurs, aux maîtres d’ouvrage, aux propriétaires, aux fabricants et aux fournisseurs d’échanger et de partager des données de projet en surmontant les barrières linguistiques et disciplinaires.

Vous pouvez classer les éléments d’un modèle BIM au format IFC selon le buildingSMART Data Dictionary, en utilisant les applications bSDD appropriées. De cette façon, vous obtenez beaucoup plus facilement des modèles au format IFC avec des propriétés et des valeurs conformes aux classifications nationales et internationales.

Utilisation d’un environnement de données commun (EDC)

Un Environnement de Données Commun (EDC) est une source d’information unique pour le bâtiment. Cela garantit que toutes les intervenants ont accès aux mêmes données, réduisant ainsi le risque d’erreurs et d’incompréhensions. Cela permet une intégration parfaite entre la conception architecturale, structurelle, installations, etc.

Établir des protocoles de communication

Établir des protocoles de communication entre les architectes et les ingénieurs structurels est essentiel pour une collaboration réussie. Cela inclut la définition des méthodes et des outils utilisés pour la communication, tels que le courrier électronique, la messagerie instantanée et la visioconférence.

Réunions de coordination régulières

Des réunions de coordination régulières entre les architectes et les ingénieurs structurels sont essentielles pour s’assurer que le projet se déroule comme prévu. Ces réunions offrent la possibilité de discuter de tout problème ou préoccupation, de prendre des décisions et d’identifier tout changement à apporter. Lorsqu’il n’est pas possible d’organiser des réunions en présence, il est possible de recourir à des réunions vidéo et à des appels de conférence en ligne. Cela vous permet également de rester à jour avec vos collègues qui travaillent dans différents endroits du monde.

Collaboration et visioconférence issu du logiciel usBIM.meet

Collaboration et visioconférence issu du logiciel usBIM.meet

Utilisation du format de collaboration BIM (BCF)

Le BIM Collaboration Format (BCF) est un format de fichier qui permet la collaboration entre différentes applications logicielles. En utilisant le BCF, les architectes et les ingénieurs en structure peuvent partager des informations et coordonner les modifications plus facilement. Pour visualiser, créer et gérer des fichiers au format BCF, vous avez besoin d’un logiciel BCF qui vous permet de :

  • afficher ou modifier un fichier avec extension .BCFZIP généré par n’importe quelle application ;
  • créer un fichier BCF ex novo et l’exporter au format .BCFZIP.

De cette façon:

  • optimiser les flux d’échange d’informations sans avoir à transférer de modèles BIM ;
  • résoudre les problèmes d’interopérabilité qui surviennent lorsque vous travaillez avec des logiciels différents ou avec des versions différentes du même logiciel ;
  • accélérer le processus de révision, en résolvant les problèmes critiques avant la construction de l’ouvrage.

Un retour d’information continu

Un retour d’information continu entre les architectes et les ingénieurs structurels est important pour s’assurer que le projet se déroule comme prévu. Cela inclut le retour d’information de commentaires sur les décisions de conception, les modifications et les problèmes potentiels.

 

L’intégration entre la conception architecturale et structurelle est essentielle pour obtenir des bâtiments stables, sûrs et fonctionnels. L’IFC openBIM vise à améliorer cette intégration en fournissant un format de fichier standard pour l’échange de données entre les différents logiciels utilisés dans le processus de conception et de construction des bâtiments.

En adoptant certaines stratégies, telles que la formation des professionnels, la standardisation des processus et l’utilisation de logiciels BIM compatibles avec l’IFC openBIM, il est possible d’améliorer l’intégration entre la conception architecturale et structurelle, obtenant un meilleur résultat final.

En outre, la fédération de modèles IFC openBIM et la détection de clash sont deux processus essentiels pour la gestion des conflits entre la conception architecturale et structurelle. Ces processus permettent d’identifier et de gérer les problèmes potentiels, d’améliorer la collaboration entre les parties prenantes et d’accroître la sécurité sur le chantier.
Pour tirer le meilleur parti de ces processus, il est important que les parties impliquées dans le processus de conception architecturale et structurelle travaillent ensemble dès les premières étapes du projet. De cette façon, il sera possible de créer un modèle unifié précis et complet, réduisant ainsi le risque d’interférences et de conflits.

 

 

usbim
usbim