Home » BIM et Professions » Architecte et directeur des travaux : qui sont-ils, quelles est leurs les mansions ?

Architecte et directeur des travaux : qui sont-ils, quelles est leurs les mansions ?

Architecte et directeur des travaux : qui sont-ils, quelles est leurs les mansions ?

L’architecte et le directeur des travaux sont deux professionnels clés qui collaborent dans la réalisation d’un projet de construction. Cependant, ces deux figures présentent des différences notables, examinons-les en détail.


Le développement d’un processus de conception et de construction implique de nombreuses figures techniques qui coopèrent pour la réussite d’un projet.

Parmi les différents acteurs, l’architecte et le directeur des travaux se distinguent, étant des piliers fondamentaux pour la réalisation d’une construction. Ils partagent certaines responsabilités et sont souvent amenés à collaborer. Leurs activités sont soutenues par une plateforme de collaboration BIM, qui peut être utilisée gratuitement en ligne avec un simple navigateur et la création d’un compte.

Architecte et directeur des travaux se distinguent par plusieurs aspects : formation, fonctions et exigences ne sont que quelques-uns d’entre eux. Découvrons-les tous en détail dans cet article.

Travail collaboratif en vidéoconférence issu du logiciel usBIM

Travail collaboratif en vidéoconférence issu du logiciel usBIM

Qui est l’architecte ?

L’architecte est un professionnel hautement qualifié qui s’occupe de la planification et de la conception de projets de construction. Ces projets peuvent varier de la conception de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels à la rénovation de structures existantes.
Il travaille en étroite collaboration avec les clients pour comprendre leurs besoins et transformer des idées abstraites en projets concrets. En plus de veiller à l’aspect esthétique d’une œuvre, le travail de l’architecte se concentre également sur l’analyse de sa faisabilité et sur d’autres facteurs tels que la fonctionnalité, l’efficacité énergétique et la sécurité.

Qui est le directeur des travaux ?

Le directeur des travaux représente une figure cruciale dans le domaine de la construction, en particulier pour les projets complexes et de grande envergure. Ce professionnel assume le rôle de superviseur et de coordinateur à toutes les étapes du processus de construction, garantissant que le projet soit réalisé de manière impeccable et conforme aux exigences spécifiques du client.
Cette figure est responsable de s’assurer que le travail sur le chantier est conforme aux plans, aux spécifications techniques, ainsi qu’aux réglementations locales et nationales, et doit veiller à maintenir le projet dans le budget convenu en gérant efficacement les ressources financières et en identifiant tout coût supplémentaire potentiel avant qu’il ne pose problème.

Architecte et directeur de travaux : quelles sont les différences ?

Bien que l’architecte et le directeur des travaux, tous deux nommés par le client, se trouvent toujours à coopérer et à se coordonner lors de la réalisation d’un projet, ils présentent une différence majeure qui réside précisément dans leur principale mission : 

  • l’architecte se consacre à la conception ou à la rénovation de bâtiments, en se concentrant sur leur aspect esthétique, leur fonctionnalité et l’analyse de leur faisabilité technique, urbaine, environnementale et architecturale ;
  • le directeur des travaux supervise, gère et coordonne l’ensemble du processus de construction d’une œuvre. En effet, il est responsable du contrôle technique, comptable et administratif de la réalisation du projet afin que les travaux soient exécutés selon les règles de l’art et conformément au projet.

Pour mieux comprendre les principales différences entre ces deux figures importantes, il peut être utile de les caractériser en fonction de quatre éléments déterminants, à savoir : 

  1. tâches professionnelles ;
  2. exigences professionnelles ;
  3. compétences ;
  4. logiciels à utiliser.
Architecte et directeur de travaux

Architecte et directeur de travaux

1. Tâches professionnelles

Les tâches professionnelles d’un architecte sont très variées, car il peut choisir de se spécialiser dans plusieurs domaines, tels que la conception/rénovation résidentielle ou commerciale, l’architecture d’intérieur, de jardin, la planification urbaine et paysagère, ainsi que la restauration du patrimoine historique et artistique.
En général, cependant, bien qu’elles puissent varier en fonction de la taille du projet et du type de commande, les tâches incluent : 

  • travailler en étroite collaboration avec le client, en clarifiant ses préférences et son budget ;
  • développer un concept de projet en accord avec les besoins spécifiques de la clientèle, en proposant plusieurs alternatives clés ;
  • consulter les plans structurels, les plans territoriaux et les contraintes historiques, paysagères et environnementales de la zone de construction, afin de comprendre en détail les conditions urbanistiques et réglementaires et de créer une œuvre conforme aux indices et aux contraintes existants ;
  • examiner l’impact environnemental de la structure, la faisabilité du projet et toutes les évaluations pré-construction ;
  • développer des modèles d’informations disciplinaires riches en informations structurales, architecturales, techniques et énergétiques, en collaborant, lorsque nécessaire, avec d’autres professionnels pour assurer l’intégration harmonieuse de tous les aspects du projet ;
  • estimer les coûts et les dépenses de construction ;
  • collaborer et superviser l’équipe de construction pour vérifier la bonne exécution du projet.

Les tâches du directeur des travaux , en revanche, peuvent être différenciées, par simplicité, entre la phase préliminaire et la phase d’exécution. En phase préliminaire, il a pour mission de : 

  • établir l’état des lieux ;
  • remettre les travaux à l’entreprise exécutante, après avoir rédigé un procès-verbal de remise des travaux approprié. Après cette remise, l’entrepreneur est tenu de respecter les obligations contractuelles et de commencer les travaux.

En phase d’exécution, il a pour mission de : 

  • valider la conformité des matériaux sur le chantier, qui doivent être approuvés par les organes de contrôle de la qualité et conformes aux spécifications du cahier des charges, en cas de contrat public ;
  • vérifier le respect des obligations de l’entreprise, en veillant à ce que les performances des travailleurs sur le chantier soient conformes au projet, au contrat et aux règles de sécurité ;
  • gérer d’éventuelles modifications de projet ou réserves, en informant constamment le client et l’entreprise de leur évolution ;
  • établir l’état d’avancement des travaux.

Le directeur des travaux peut également être d’une grande aide dans la planification et l’ordonnancement des activités de construction : il collabore avec des architectes, des ingénieurs et des ouvriers pour faire face et gérer rapidement les retards de travail, les problèmes de construction et les urgences.

2. Exigences professionnelles

Les exigences requises pour exercer la profession d’architecte sont les suivantes : 

  1. un diplôme d’Etat d’architecte (DEA), d’une durée de cinq ans ;
  2. une année supplémentaire est requise pour obtenir la HMONP (habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre).

Pour approfondir les connaissances en matière de conception, de technologie de la construction et de durabilité, il peut être utile de suivre une formation avancée telle que celles proposées par la formation BIM, qui permet de développer des compétences détaillées et d’améliorer sa position professionnelle.

Les exigences pour devenir directeur de travaux sont d’être géomètre, architecte ou ingénieur, avec une formation spécifique relative à la réglementation sur l’exécution des travaux et à la sécurité, aux tâches et aux responsabilités sur les chantiers.

Un stage sur un chantier peut être d’une grande aide pour un professionnel qui souhaite se consacrer à la gestion des travaux, car il acquerra de l’expérience dans la gestion de la construction, le contrôle des coûts et les aspects exécutifs.

En outre, les deux figures techniques doivent nécessairement être habilitées et inscrites régulièrement auprès de leur ordre professionnel.

3. Compétences

Un architecte doit avoir des compétences créatives et conceptuelles élevées pour développer un concept conforme aux attentes du client. Il doit faire preuve d’une grande attention aux détails et posséder des connaissances en législation technique et de construction. De plus, la capacité de communication verbale et écrite est essentielle pour présenter au mieux les intentions de conception.
Les compétences requises pour un directeur de travaux sont les suivantes : 

  • compétences organisationnelles et de planification ;
  • compétences en communication pour définir les priorités et les objectifs ;
  • gestion des coûts, du temps et des risques.

De plus, il doit posséder des compétences et des connaissances techniques élevées dans les domaines de la construction et de l’urbanisme, ainsi que dans la gestion et le contrôle du chantier.

4. Logiciels à utiliser

Les architectes et les directeurs des travaux doivent faire face à des problèmes différents, c’est pourquoi les logiciels qui les soutiennent dans leur activité professionnelle sont différents.
Contrairement au passé, où la conception architecturale d’un bâtiment se limitait à la simple production de dessins architecturaux en 2D, souvent incompréhensibles pour les clients et déconnectés les uns des autres, aujourd’hui un architecte doit être capable de créer un projet intégré et paramétrique incluant l’architecture, le design intérieur, le design extérieur et en relation avec les éléments structurels et MEP. C’est pourquoi il a besoin d’un logiciel de conception 3D/BIM.

Cet outil lui offre la possibilité de modéliser la construction et de la mettre à jour à chaque modification, d’extraire toutes les planches nécessaires pour obtenir les autorisations et de présenter le projet aux clients comme s’il était déjà réalisé, grâce à des rendus photoréalistes et des rendus en temps réel.

Un directeur de travaux, quant à lui, intervient dans la phase d’exécution il est souvent confronté à des problèmes complexes, devant coordonner ses actions avec les concepteurs, les responsables de chantier et les entrepreneurs. Il a donc besoin d’un logiciel de gestion des problèmes de chantier, pour signaler et gérer tous les problèmes rencontrés, ainsi que d’un logiciel de gestion de la documentation de chantier, pour avoir accès en temps réel à tous les documents importants et les partager, évitant ainsi les erreurs et les sanctions.

De plus, les deux figures ont certainement besoin d’un BIM management system qui simplifie la gestion des projets de construction en fournissant un environnement centralisé pour le partage de données, de modèles et d’informations. Pour les architectes, cela signifie une collaboration sans faille et une conception 3D avancée. Pour les Chefs de Chantier, il offre un contrôle précis des projets, réduit les risques et améliore la communication. Je vous recommande donc dans tous les cas de commencer à utiliser dès maintenant gratuitement une plateforme de collaboration BIM qui vous offre 15 applications gratuites pour gérer les principales activités que doivent effectuer les architectes et les directeurs des travaux, et à laquelle vous pouvez ajouter des applications spécifiques répondant à vos besoins professionnels.

 

 

usbim
usbim