Home » BIM et Facility Management » Asset Tracking: optimisation de la gestion des ressources

asset tracking

Asset Tracking: optimisation de la gestion des ressources

L’asset tracking est le processus de surveillance et de contrôle des ressources d’une entreprise. Découvrez ses avantages, ses applications et les 5 technologies clés.

L’asset tracking est la discipline qui concerne le suivi des actifs, permettant aux entreprises de réduire les coûts et d’améliorer leur efficacité de gestion et organisationnelle en suivant en permanence leurs ressources.

La surveillance des ressources d’une entreprise ne se limite pas simplement à la localisation, mais englobe un processus de gestion et de maintenance dynamiques et toujours à jour, rendu possible grâce à un logiciel de facility management.

Ce processus permet de préserver la valeur, la sécurité et la productivité de tous les actifs. Voyons ensemble en détail comment tout cela est possible ! 

Qu’est-ce que l’asset tracking ?

L’asset tracking est une méthodologie qui permet de suivre en temps réel la position et l’état des actifs au sein d’une organisation, afin de constamment obtenir des informations importantes sur leur état, telles que : 

  • la localisation ;
  • la valeur ;
  • le type d’activité ;
  • l’usure ;
  • les éventuelles pannes et les demandes de maintenance qui en découlent ;
  • la quantité en inventaire ;
  • les coûts opérationnels.

La mise en place de procédures de suivi des actifs permet à toutes les entreprises de simplifier l’utilisation et la gestion de leurs actifs, qui, en fonction du secteur, peuvent être les ressources les plus diverses à gérer dans le contexte du facility management, notamment : 

  • les machines et équipements de production industrielle ;
  • les véhicules d’entreprise ;
  • les équipements de protection collective ;
  • les systèmes de sécurité ;
  • les installations anti-intrusion, électriques, d’éclairage, hydrauliques, CVC ;
  • les systèmes de construction ;
  • les appareils numériques, ordinateurs, serveurs.

Avantages de la surveillance des ressources

Développer dans son entreprise un processus de surveillance des actifs offre de nombreux avantages qui apportent d’importants améliorations dans la gestion.

Un bon système de suivi des ressources vous permet avant tout d’améliorer la planification et l’utilisation générale : avec le suivi en temps réel de la position, des conditions et de l’utilisation, vous pourrez prendre des décisions plus éclairées et développer des procédures organisationnelles optimisées.

À cela s’ajoute certainement une réduction des coûts, administratifs et de gestion.

Si l’état de chaque actif est maintenu sous contrôle, il est possible de développer des procédures de maintenance proactive, qui permettent d’intervenir uniquement lorsque l’actif a réellement besoin d’être traité, en augmentant sa durée de vie et en économisant ainsi sur les activités non nécessaires.

Toutes les données sont automatiquement collectées dans un système centralisé, ce qui permet d’avoir des registres à jour dans toutes les situations et de maintenir une productivité maximale.

Des registres et inventaires à jour, avec des alertes automatiques sur la localisation des ressources, permettent également de garantir l’absence de déplacements non autorisés ou de vols.

Applications de la surveillance des ressources

La surveillance des ressources est une activité très utile dans de nombreux secteurs et a diverses applications : 

  • secteur manufacturier : pour optimiser l’ensemble de la chaîne de production et veiller à ce que toutes les activités se déroulent sans retard, le suivi des ressources est une activité clé. La gestion de l’inventaire, la planification d’interventions de maintenance préventive, la résolution de problèmes et de pannes soudaines (signalés par des messages en temps réel), le développement d’analyses chronologiques de l’état et de rapports actualisés ne sont que quelques-unes des activités rendues possibles par une surveillance constante dans ce secteur ;
  • secteur hospitalier et médical : garantir la santé des patients et répondre constamment à tous leurs besoins médicaux pousse de plus en plus de structures sanitaires à gérer et surveiller toutes leurs ressources physiques. D’une part, l’asset tracking permet aux professionnels de la santé de voir en temps réel la position d’équipements tels que lits, chaises, perfusions, etc., et d’autre part, il fournit des informations utiles sur leur utilisation et leur entretien, afin de mieux comprendre si les ressources sont utilisées de manière excessive ou non. Les technologies modernes permettent également de contrôler et de surveiller les conditions de patients à risque, afin de garantir une assistance efficace et de contribuer à améliorer les processus de santé dans les hôpitaux ;
  • secteur de la lutte contre l’incendie : suivre l’état des tuyaux d’incendie, des bornes d’incendie, des groupes mobiles ou des détecteurs de fumée à l’intérieur des structures signifie vérifier à tout moment leur état et envoyer des notifications en cas de dommages, d’interventions de maintenance ou même d’incendies, ce qui sauve de nombreuses vies humaines ;
  • secteur logistique : suivre les ressources à distance permet d’avoir en permanence des données en temps réel sur tout type d’expédition, évitant les pertes et les détournements. Ce processus est également très utile pour le transport de produits alimentaires, en particulier s’ils sont réfrigérés : l’utilisation de capteurs de température, intégrés à ceux de localisation, permet de générer des alertes lorsque la température dépasse les limites autorisées et d’éviter l’arrivée de marchandises décongelées et endommagées.

Méthodologies et technologies de suivi des ressources

Pour suivre les actifs, il est important de développer une surveillance en temps réel des ressources, en partageant des données et en développant des analyses intelligentes. Cela est aujourd’hui rendu possible grâce à la mise en œuvre de l’IoT : la connexion d’appareils, de machines et d’objets via Internet.

La surveillance des ressources IoT se développe grâce à l’utilisation d’une série d’appareils de suivi, d’un système de connectivité et d’une plateforme d’intégration BIM IoT capable de gérer tous les processus et de développer des analyses utiles sur la base des données acquises.

Suivi des actifs avec QR Code - usBIM.maint

Suivi des actifs avec QR Code – usBIM.maint

Pour fonctionner de manière efficace, il est nécessaire d’utiliser les capteurs appropriés pour le suivi des ressources. Parmi les technologies les plus courantes, nous avons : 

  1. codes-barres/QR codes ;
  2. RFID ;
  3. WiFi ;
  4. BLE ;
  5. GPS.

Ci-dessous, un bref focus sur leurs caractéristiques particulières.

Technologies de suivi des ressources

Technologies de suivi des ressources

1. Codes-barres/QR code

Les codes-barres sont des outils très utilisés car polyvalents, économiques, rapides et faciles à utiliser. Les logiciels de gestion des installations permettent de scanner facilement les étiquettes et de gérer l’inventaire et le suivi des ressources directement depuis un smartphone, ce qui peut être fait par tous les employés avec simplicité.

L’évolution du code-barres est le QR Code, capable de transférer beaucoup plus d’informations.

2. RFID

Le RFID, acronyme de «Radio Frequency Identification», est une technologie d’identification automatique basée sur la propagation dans l’air d’ondes électromagnétiques, utilisées pour identifier et suivre les étiquettes des actifs à l’aide d’un lecteur.

En général, ce système se compose de : 

  • étiquette : il s’agit du dispositif à radiofréquence constitué d’une puce, dotée de mémoire et connectée à une antenne, qui permet la transmission des données. Les étiquettes se distinguent en actives, si elles possèdent leur propre alimentation (sous la forme d’une batterie à longue durée de vie), passives, si elles ne possèdent pas leur propre source d’énergie mais la reçoivent du signal provenant du lecteur, semi-passives, si elles possèdent une batterie alimentant la puce mais pas le transmetteur ;
  • lecteurs : ils permettent d’acquérir les informations contenues dans les étiquettes. Ils peuvent être fixes, s’ils doivent être capables de prendre en charge de grandes quantités de données, ou sous forme de dispositif mobile ;
  • antenne : elle permet d’envoyer et de recevoir les données contenues dans l’étiquette. Les lecteurs disposent en effet d’antennes pour émettre des ondes radio, celles-ci sont captées dans l’étiquette RFID, via l’antenne, et utilisées pour alimenter la puce qui libère ainsi des informations ;
  • système de gestion : logiciel de gestion informatique permettant d’obtenir toutes les informations disponibles sur les actifs à partir des étiquettes.

3. WiFi

Les systèmes WiFi sont faciles et économiques à mettre en place et leur principe de fonctionnement est similaire à celui des systèmes RFID, à la différence que ces derniers fonctionnent via des réseaux locaux, utilisant des ondes radio pour transmettre des informations.

4. BLE

L’une des technologies les plus récentes, capable de localiser avec plus de précision les ressources que le RFID ou le WiFi, est le BLE «Bluetooth Low Energy».

Comme son nom l’indique, les dispositifs BLE consomment peu d’énergie et passent en mode veille lorsqu’ils ne sont pas utilisés ; par conséquent, avec une durée de vie de batterie plus longue, ils ont des coûts opérationnels et de maintenance réduits. Avec ce système, les dispositifs de suivi des actifs peuvent communiquer entre eux et les localiser sur des cartes grâce à des recherches textuelles simples.

5. GPS

Utilisé surtout pour les ressources positionnées à l’extérieur, un dispositif de localisation GPS transmet via des réseaux satellitaires. Les signaux sont utilisés pour calculer avec une grande précision la latitude et la longitude d’un actif donné.

Ils fournissent des données sur la position en temps réel, sont passifs et fournissent des alertes de mouvement si une ressource change de position de manière inattendue.

Ces systèmes sont très précis, peuvent communiquer à distance et maintenir toutes les informations à jour, mais ils consomment beaucoup d’énergie, ce qui rend leur durée de vie de batterie plus courte que d’autres technologies utilisées.

Outils pour mettre en œuvre le suivi des ressources

Pour développer un processus de suivi des ressources de votre entreprise, il existe différentes technologies qui conduisent toutes à d’excellents résultats, le choix adapté à vos besoins dépend des objectifs et des exigences spécifiques choisis.

Pour bien planifier l’ensemble du processus de gestion, cependant, quelles que soient les méthodes de surveillance que vous estimez les plus utiles à mettre en œuvre, vous avez certainement besoin d’un support logiciel. Utiliser des systèmes de surveillance tels que les codes QR, le GPS ou le BLE est assez inutile en soi si vous n’adoptez pas un logiciel de gestion des installations qui en orchestre les ficelles et permet la planification des interventions de contrôle et de maintenance en fonction des conditions réelles des biens.

Recherche de fiches et informations sur les actifs avec usBIM.maint

Recherche de fiches et informations sur les actifs avec usBIM.maint

Cet outil, en effet, est capable de se connecter automatiquement à vos actifs et de les géolocaliser, en recevant et en archivant dans le cloud toutes les données et informations, organisées en fonction des étiquettes attribuées à chacun et visualisables directement dans le modèle BIM tel qu’exécuté.

Cela signifie : 

  • avoir toujours accès, depuis n’importe quel appareil, aux informations dont vous avez besoin, sans recherches infinies dans des dossiers, mais en cliquant directement sur l’objet dans l’espace virtuel ;
  • recevoir des notifications et des alertes lorsqu’une opération de maintenance est programmée ou s’il y a une activité extraordinaire à effectuer ;
  • garantir la sécurité des équipements et des opérateurs chargés des contrôles.

 

 

usbim-maint
usbim-maint