Home » BIM et Performance énergétique » Bâtiments NZEB : l’innovation dans la construction durable

Bâtiments NZEB

Bâtiments NZEB : l’innovation dans la construction durable

Qu’est-ce que les bâtiments NZEB ? Que faut-il considérer dans leur conception ? Voici une analyse complète de la construction à haute efficacité énergétique.


La conception des bâtiments NZEB (Nearly Zero Energy Buildings) est un processus multidisciplinaire qui nécessite une étroite collaboration entre architectes, ingénieurs, concepteurs et autres professionnels.

L’utilisation d’un logiciel d’analyse et de simulation énergétique dynamique et l’attention aux détails sont essentielles pour atteindre les objectifs d’efficacité énergétique et de durabilité qui caractérisent ces bâtiments innovants.

Dans cet article, nous explorerons en détail ce que sont les bâtiments NZEB, leurs caractéristiques clés, les processus de conception et comment les rendre encore plus durables grâce à la rénovation des bâtiments existants. De plus, nous examinerons les défis auxquels les concepteurs et les constructeurs sont confrontés dans la poursuite de l’objectif de quasi-neutralité énergétique et les avantages tangibles qui découlent de leur réalisation.

Bâtiments NZEB, (bâtiment à très haute performance énergétique)

Bâtiments NZEB, (bâtiment à très haute performance énergétique)

Qu’est-ce que les bâtiments NZEB : définition et signification

Les bâtiments NZEB, acronyme de «Nearly Zero Energy Buildings» (en français : est défini comme un bâtiment à très haute performance énergétique), représentent un pilier fondamental dans le défi mondial de durabilité dans le domaine de la construction. Le terme «NZEB» fait référence à des bâtiments conçus et construits dans le but de minimiser considérablement la consommation traditionnelle d’énergie et de compenser le reste de leur demande énergétique grâce à l’utilisation de sources d’énergie renouvelable sur site ou provenant du réseau externe.

L’importance des bâtiments NZEB est considérable et repose sur plusieurs motifs : 

  1. économie d’énergie : les bâtiments traditionnels sont souvent responsables d’une part significative de la consommation énergétique totale d’un pays. Les bâtiments NZEB visent à réduire considérablement cette consommation, contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à l’efficacité énergétique globale ;
  2. réduction des émissions de carbone : la production d’énergie à partir de sources renouvelables et la faible consommation énergétique des bâtiments NZEB entraînent une réduction significative des émissions de carbone. Cela est crucial pour lutter contre le changement climatique et atteindre les objectifs de réduction des émissions fixés au niveau international ;
  3. indépendance énergétique : les bâtiments NZEB réduisent leur dépendance au réseau électrique traditionnel, car ils produisent la majeure partie, voire la totalité, de leur demande énergétique sur place. Cela les rend moins vulnérables aux pannes de courant et aux fluctuations des prix de l’énergie ;
  4. coûts opérationnels réduits : bien que les investissements initiaux puissent être plus élevés pour la construction de bâtiments NZEB, les coûts opérationnels à long terme sont considérablement inférieurs grâce à la réduction de la consommation d’énergie et à la production d’énergie renouvelable. Cela entraîne des économies substantielles au fil du temps.

Maintenant, concentrons-nous sur les paramètres et les caractéristiques clés qui définissent les bâtiments NZEB : 

Paramètres et caractéristiques clés des bâtiments NZEB

  1. consommation d’énergie réduite : les bâtiments NZEB doivent respecter des normes strictes d’efficacité énergétique, garantissant que leur consommation d’énergie est nettement inférieure à celle des bâtiments conventionnels ;
  2. production d’énergie renouvelable : la caractéristique distinctive d’un NZEB est sa capacité à générer de l’énergie à partir de sources renouvelables telles que le soleil, le vent ou la géothermie. Cette énergie est souvent produite grâce à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, de turbines éoliennes ou de systèmes géothermiques ;
  3. isolation thermique avancée : les bâtiments NZEB utilisent des matériaux isolants à haute efficacité et des techniques de construction avancées pour minimiser les pertes de chaleur à travers les murs, les planchers et les toits. Cela contribue à maintenir une température intérieure stable sans nécessiter une grande quantité d’énergie pour le chauffage ou la climatisation ;
  4. ventilation contrôlée : la ventilation est essentielle pour la qualité de l’air intérieur dans les bâtiments NZEB, mais elle doit être gérée de manière efficiente pour éviter les pertes d’énergie. Les systèmes de ventilation contrôlée assurent un flux d’air adéquat sans gaspillage d’énergie ;
  5. systèmes de contrôle et de surveillance avancés : les bâtiments NZEB sont équipés de systèmes de contrôle et de surveillance sophistiqués qui régulent intelligemment l’éclairage, le chauffage, la climatisation et d’autres aspects clés de la consommation d’énergie.

Les bâtiments NZEB représentent une étape importante dans la construction durable, contribuant de manière significative à la réduction de l’impact environnemental et à la promotion d’un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Leur combinaison de faible consommation d’énergie, de production d’énergie renouvelable et de technologies avancées en fait un modèle exemplaire pour l’avenir de la construction, avec d’importants avantages environnementaux, économiques et sociaux.

Conception des bâtiments NZEB : principales étapes et stratégies exemplaires

La conception des bâtiments NZEB est un processus complexe qui nécessite l’intégration de différentes disciplines, de la conception architecturale à l’ingénierie énergétique. Cela s’applique aussi bien aux nouveaux bâtiments qu’aux bâtiments existants. En ce qui concerne ce dernier cas, le processus d’adaptation des bâtiments existants à ces normes est connu sous le nom de rénovation et implique des modifications et des améliorations significatives pour augmenter l’efficacité énergétique.
Ci-dessous, nous explorerons les principales étapes de la conception d’un bâtiment NZEB et fournirons des exemples de technologies et de stratégies de conception permettant d’atteindre les objectifs d’efficacité énergétique.

Principales étapes de la conception des bâtiments NZEB

  1. analyse préliminaire du contexte : la conception d’un bâtiment NZEB commence par une analyse approfondie du contexte. Les architectes et les ingénieurs tiennent compte de facteurs tels que l’emplacement géographique, le climat local, l’orientation du site et les réglementations en vigueur. Cette phase est cruciale pour établir la base sur laquelle construire la conception ;
  2. conception architecturale : la conception architecturale vise à maximiser l’efficacité énergétique grâce à la forme, à l’orientation et à la distribution des espaces. Par exemple, l’utilisation de grandes baies vitrées orientées vers le sud peut exploiter l’énergie solaire passive pour le chauffage en hiver, tandis qu’un pare-soleil adéquat peut prévenir la surchauffe estivale ;
  3. isolation thermique avancée : les bâtiments NZEB utilisent des matériaux isolants performants et des techniques de construction avancées pour minimiser les pertes de chaleur à travers les murs, les planchers et les toits. Des exemples de technologies incluent des panneaux isolants en mousse rigide, des fenêtres à haute efficacité énergétique et des portes étanches ;
  4. production d’énergie renouvelable : un élément clé de la conception des bâtiments NZEB est la génération d’énergie à partir de sources renouvelables directement sur place. Les panneaux solaires photovoltaïques en sont un exemple courant, mais des systèmes éoliens ou géothermiques peuvent également être utilisés en fonction de la faisabilité ;
  5. systèmes de chauffage et de refroidissement avancés : les bâtiments NZEB adoptent des systèmes de chauffage et de refroidissement très efficaces, tels que des pompes à chaleur géothermiques, des systèmes de plancher chauffant et une ventilation mécanique avec récupération de chaleur. Ces systèmes réduisent considérablement la consommation d’énergie pour le confort thermique ;
  6. ventilation contrôlée : pour garantir une qualité de l’air intérieur optimale sans gaspillage d’énergie, des systèmes de ventilation contrôlée avec récupération de chaleur sont utilisés. Ces systèmes préchauffent l’air frais à l’entrée à l’aide de l’air intérieur plus chaud, et l’inverse se produit en été avec l’air à rafraîchir.

Exemples de technologies et de stratégies de conception

  • panneaux solaires photovoltaïques : l’installation de panneaux solaires sur le toit ou sur les façades des bâtiments permet de générer de l’électricité propre pour couvrir le besoin énergétique du bâtiment ;
  • isolation thermique par l’extérieur : cette technique implique l’application d’une couche isolante continue sur la façade extérieure du bâtiment, réduisant significativement les pertes de chaleur ;
  • éclairage LED et capteurs de mouvement : l’éclairage LED à haute efficacité énergétique combiné à des capteurs de mouvement permet de réduire la consommation énergétique de l’éclairage intérieur ;
  • toits verts ou toits blancs : l’utilisation de toits verts, couverts de végétation, ou de toits blancs réfléchissants, peut contribuer au refroidissement passif du bâtiment, réduisant ainsi la nécessité de climatisation ;
  • surveillance et contrôle avancé : l’utilisation de systèmes de surveillance intelligents permet d’optimiser le fonctionnement des installations en temps réel, maximisant ainsi l’efficacité énergétique.
Technologies et de stratégies de conception

Technologies et de stratégies de conception

Avantages des bâtiments NZEB : un investissement dans l’efficacité

Les bâtiments NZEB offrent une gamme étendue d’avantages, allant des économies financières à la réduction de l’impact environnemental et à l’amélioration du confort des occupants. Ces avantages rendent les bâtiments NZEB de plus en plus attrayants pour les propriétaires, les investisseurs et les entreprises de construction. Voici un aperçu des principaux avantages économiques, environnementaux et de confort offerts par ces bâtiments de pointe.

Avantages économiques

  1. économies d’énergie à long terme : les bâtiments NZEB sont conçus pour maximiser l’efficacité énergétique, ce qui se traduit par d’importantes économies à long terme sur les coûts énergétiques. Grâce à l’utilisation efficiente des ressources énergétiques et à l’utilisation de sources renouvelables sur site, les propriétaires peuvent réduire considérablement leurs factures énergétiques ;
  2. retour sur investissement (ROI) : même si l’investissement initial pour la construction d’un bâtiment NZEB peut être légèrement supérieur à celui d’un bâtiment traditionnel, le ROI est souvent plus rapide grâce aux économies d’énergie réalisées. Dans de nombreux cas, l’investissement initial est récupéré en un laps de temps relativement court ;
  3. augmentation de la valeur immobilière : les bâtiments NZEB sont considérés comme des biens de grande valeur sur le marché immobilier, car ils offrent des économies d’énergie durables et un environnement plus confortable. Cela peut se traduire par une augmentation de la valeur du patrimoine immobilier.

Avantages environnementaux

  1. réduction des émissions de CO2 : les bâtiments NZEB produisent une quantité nettement inférieure d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) par rapport aux bâtiments conventionnels. L’utilisation d’énergies renouvelables contribue en effet à réduire l’impact environnemental ;
  2. consommation réduite de ressources : une conception soigneuse et une efficacité énergétique signifient que les bâtiments NZEB nécessitent moins de ressources naturelles pour fonctionner. Cela contribue à la préservation des ressources non renouvelables et à la réduction de la charge sur l’environnement ;
  3. promotion de la durabilité : les bâtiments NZEB incarnent l’approche de la durabilité, contribuant à sensibiliser à l’environnement et à encourager une construction plus écologique.

Avantages en termes de confort

  1. confort thermique et acoustique : les bâtiments NZEB sont conçus pour assurer un haut niveau de confort thermique en toutes saisons. Les normes élevées d’isolation thermique maintiennent une température intérieure stable, réduisant également les bruits extérieurs ;
  2. qualité de l’air intérieur : les systèmes de ventilation avancés des bâtiments NZEB assurent une circulation d’air adéquate et un contrôle de la qualité de l’air intérieur. Cela contribue au bien-être des occupants ;
  3. éclairage naturel : ces systèmes prévoient l’utilisation efficace de la lumière naturelle, réduisant la dépendance à l’éclairage artificiel et améliorant l’environnement intérieur ;
  4. adaptabilité et flexibilité : ces bâtiments sont souvent conçus pour être adaptables et flexibles, permettant aux occupants de personnaliser les espaces en fonction de leurs besoins. Cela favorise la satisfaction des utilisateurs.

Défis et obstacles dans la réalisation de bâtiments NZEB

La conception et la construction de bâtiments à énergie quasi nulle (NZEB) présentent des défis importants qui doivent être relevés par les concepteurs, les constructeurs et les parties prenantes. Voici une analyse approfondie des principaux défis et obstacles liés aux bâtiments NZEB : 

Coûts initiaux élevés

Problème : la conception et la construction de bâtiments NZEB nécessitent souvent un investissement initial plus élevé que les bâtiments traditionnels. Cela peut décourager les propriétaires ou les investisseurs qui pourraient s’inquiéter du retour sur investissement.
Solution : il est important d’informer les clients et les investisseurs sur les avantages à long terme des bâtiments NZEB, y compris les économies d’énergie et la croissance de la valeur patrimoniale. De plus, les politiques gouvernementales et les incitations financières peuvent contribuer à réduire l’écart de coût initial.

Complexité de la conception et de l’intégration

Problème : la conception d’un bâtiment NZEB nécessite une compréhension approfondie de l’efficacité énergétique, des technologies renouvelables et de l’intégration des systèmes. La complexité du processus de conception peut être un défi pour les architectes et les ingénieurs.
Solution : la formation continue et la collaboration entre des équipes multidisciplinaires sont essentielles pour relever ce défi. L’utilisation d’un logiciel d’analyse d’énergie BIM peut simplifier l’intégration des systèmes et améliorer l’efficacité du processus de conception.

Complexité de la maintenance et de la gestion

Problème : les bâtiments NZEB nécessitent une attention particulière en ce qui concerne la maintenance et la gestion afin de garantir leur efficacité continue au fil du temps. Le manque de maintenance peut compromettre les performances énergétiques.
Solution : il est nécessaire d’établir des plans de maintenance préventive bien définis et de former le personnel à la gestion des systèmes avancés présents dans les bâtiments NZEB. L’utilisation de technologies de surveillance (plateforme IoT BIM) et de logiciel de gestion des installations peut simplifier la gestion à long terme.

L'importance du contrôle énergétique

L’importance du contrôle énergétique

Formation et sensibilisation

Problème : la conception et la construction de bâtiments NZEB nécessitent des compétences spécialisées qui pourraient ne pas être largement répandues dans l’industrie de la construction. Le manque de sensibilisation et de formation peut entraver l’adoption de ces pratiques.
Solution : investir dans des programmes de formation et d’éducation pour les architectes, les ingénieurs et les constructeurs est essentiel pour développer les compétences nécessaires. La création de réseaux professionnels et l’accès à des ressources informatives peuvent également soutenir la croissance des connaissances.

Fourniture de matériaux durables

Problème : la disponibilité de matériaux de construction durables et à faible impact environnemental peut représenter un défi, en particulier dans les régions où de tels matériaux ne sont pas largement distribués.
Solution : l’industrie des matériaux de construction développe rapidement des solutions durables. Collaborer avec des fournisseurs et des fabricants proposant des matériaux certifiés peut contribuer à surmonter ce défi.

Les bâtiments NZEB représentent l’avenir de la construction durable, où la maximisation de l’efficacité énergétique et l’utilisation de sources renouvelables deviennent la norme. Bien que les défis puissent être importants, les avantages économiques, environnementaux et de confort offerts par ces bâtiments sont inégalés.

Vidéo sur la conception des bâtiments NZEB avec un logiciel d’analyse et de simulation énergétique dynamique

Ci-dessous, je mets à votre disposition une vidéo qui vous montre brièvement comment exploiter les capacités d’un logiciel de conception énergétique dans les bâtiments NZEB.

 

termus-plus
termus-plus