Home » BIM et Architecture » BIM et SIG dans les marchés publics : comment exploiter la technologie pour plus d’efficacité

BIM et SIG dans les marchés publics : comment exploiter la technologie pour plus d'efficacité

BIM et SIG dans les marchés publics : comment exploiter la technologie pour plus d’efficacité

Évaluations d’impact environnemental, social et économique ; optimisation du processus d’avancement des travaux ; gestion et maintenance des travaux. Voici comment faire grâce à l’intégration BIM et SIG dans les marchés publics

L’utilisation des technologies numériques, telles que le Building Information Modeling (BIM) et le Geographic Information System (GIS), devient de plus en plus courant dans le cadre des marchés publics. Dans cet article, nous explorerons comment ces technologies peuvent être utilisées pour améliorer l’efficacité des processus de passation de marchés publics, quels sont les avantages qui peuvent être obtenus et pourquoi il convient d’avoir un GIS Digital Twin (SIG jumeau numérique) du projet.

Qu’est-ce que le BIM ?

Le BIM est un processus de gestion de l’information qui permet de créer un modèle numérique 3D d’un bâtiment ou d’une infrastructure qui contient des informations détaillées sur chacun de ses éléments, de la structure aux installations électriques et hydrauliques.

Comment le BIM peut être utilisé dans les marchés publics

Le BIM peut être utilisé dans tous les processus de passation de marchés publics, de la conception à la construction et à la gestion du bâtiment, offrant de nombreux avantages :

  • Améliorer la qualité de la conception : le BIM permet aux concepteurs de visualiser l’ensemble du bâtiment de manière détaillée, ce qui permet d’identifier les problèmes ou les erreurs dès la phase de conception. Cela permet d’économiser du temps et de l’argent lors de la construction.
  • Optimiser la planification de la construction : le BIM permet aux concepteurs de planifier la construction du bâtiment plus efficacement, en identifiant les éventuels problèmes de logistique ou de planification. Cela réduit les temps de construction et améliore la sécurité sur le lieu de travail.
  • Améliorer la collaboration entre les professionnels impliqués : le BIM permet aux différents professionnels impliqués dans le projet de travailler sur une plateforme partagée, permettant une plus grande collaboration et coordination, réduisant les risques d’erreurs et améliorant la qualité du projet.
  • Optimiser la gestion du bâtiment : le BIM permet une gestion plus efficace du bâtiment, permettant aux propriétaires de surveiller l’état de la construction et de gérer la maintenance plus efficacement.

Qu’est-ce que le SIG ?

En anglais GIS (Geographic Information System) est le SIG et un Système d’Information géographique qui permet d’analyser, de gérer et de visualiser des données relatives à des emplacements géographiques spécifiques, à l’aide de cartes et de bases de données.

Comment le SIG peut être utilisé dans les marchés publics

Le SIG permet de visualiser et d’analyser plus efficacement les données géographiques. Ceci est particulièrement important dans les marchés publics, où de nombreuses infrastructures s’étendent sur de très vastes zones géographiques. Le SIG peut être utilisé dans les marchés publics pour :

  • Analyse du territoire : le SIG permet d’analyser les données géographiques du territoire sur lequel le bâtiment sera construit. Cela permet aux concepteurs de mieux comprendre les caractéristiques du territoire et d’identifier les problèmes ou les risques associés à la construction.
  • Identification des sites de construction : le SIG permet d’identifier les sites de construction les plus appropriés en fonction des caractéristiques du territoire et des exigences du projet. Cela permet de réduire les temps de conception et de construction.
  • Gestion des risques environnementaux : le SIG permet de surveiller l’impact environnemental du bâtiment et de gérer les risques environnementaux associés à la construction. Cela permet de minimiser les impacts négatifs sur l’environnement et de garantir la durabilité du bâtiment.
SIG permet de visualiser les données géographiques

SIG permet de visualiser les données géographiques

 

Avantages de l’utilisation du BIM et du SIG dans les marchés publics

L’utilisation du BIM et du SIG dans les marchés publics offre de nombreux avantages, notamment :

Réduction des coûts

Le BIM et le SIG permettent une gestion plus efficace du projet, en réduisant les coûts associés à la conception, à la construction et à la gestion du bâtiment.

Amélioration de la qualité du projet

Le BIM et le SIG, permettant une plus grande collaboration et coordination entre les professionnels impliqués dans le projet, améliorent la qualité du projet et contribuent à réduire les risques d’erreurs.

Réduction des temps de construction

Les 2 technologies (BIM et GIS) permettent une planification et une gestion plus efficaces de la construction, réduisant les temps de construction et améliorant la sécurité sur le lieu de travail.

Durabilité accrue

Le BIM et le SIG permettent de réduire l’impact environnemental du bâtiment et de garantir la durabilité du projet.

Quels sont les défis de la mise en œuvre du BIM et du SIG dans les marchés publics ?

La mise en œuvre du BIM et du SIG dans les marchés publics peut être difficile en raison de la quantité et de la complexité des données concernées et de la nécessité de collaborer avec de nombreuses parties prenantes. En outre, il peut être coûteux et nécessite une formation spécifique pour les utilisateurs.

Un défi qui peut être facilement relevé grâce à des applications, des plateformes collaboratives et des parcours de formation pas du tout onéreux, faciles à apprendre et à utiliser : 

Comment le BIM et le SIG peuvent-ils être utilisés dans les marchés publics ?

Le BIM et le SIG peuvent être utilisés de différentes manières dans les marchés publics, notamment :

  • Planification : le BIM et le SIG peuvent être utilisés pour l’aménagement du territoire et l’analyse du territoire, par exemple pour identifier les sites les mieux adaptés à la construction d’infrastructures.
  • Conception : le BIM peut être utilisé pour la conception de bâtiments, permettant aux architectes et aux ingénieurs de créer des modèles virtuels en trois dimensions et de les analyser pour identifier les problèmes et trouver des solutions avant la construction physique du bâtiment.
  • Construction : le BIM peut être utilisé pour coordonner les activités de construction et surveiller l’état d’avancement des travaux.

Conclusions

En résumé, l’utilisation du BIM et du SIG dans les marchés publics permet d’améliorer l’efficacité des processus de passation des marchés publics, en réduisant les coûts, en améliorant la qualité du projet, en réduisant les temps de construction et en assurant la durabilité du bâtiment.

L’adoption de ces technologies, qui permettent GIS Digital Twin en intégrant les données SIG avec des modèles IFC openBIM, représente une opportunité pour les administrations publiques d’améliorer la qualité des services offerts aux citoyens et de promouvoir le développement durable du territoire.

usbim-geotwin
usbim-geotwin