Home » BIM et Conception de bâtiments » Avantages et inconvénients du BIM pour les géomètres

Avantages et inconvénients du BIM pour les géomètres

Avantages et inconvénients du BIM pour les géomètres

Le BIM améliore les résultats des professionnels et des entreprises. Découvrez en détail les avantages et les inconvénients du BIM pour les géomètres

La diffusion du BIM a un impact extrêmement positif sur les flux de travail des professionnels et des entreprises. Les avantages sont nombreux et tellement évidents qu’ils contribuent au succès et au développement de cette méthodologie dans toutes les disciplines du secteur de la construction. Les géomètres, les architectes, les ingénieurs structurels ont la possibilité de travailler de manière interdisciplinaire et de collaborer sans aucune limitation d’espace, de temps et de ressources technologiques. Dans cet article, nous nous concentrons principalement sur les avantages et les inconvénients du BIM pour les géomètres.

En particulier, nous examinerons les avantages que présente le BIM, les BIM management system à utiliser, et pourquoi il est si rentable d’investir dans cette nouvelle méthodologie de travail. Découvrez-le dès maintenant ! 

Les avantages du BIM sont l'optimisation des coûts, des délais et des ressources

Les avantages du BIM sont l’optimisation des coûts, des délais et des ressources

Quels sont les avantages de l’utilisation du BIM pour les géomètres?

Les avantages du BIM pour les géomètres sont nombreux. Découvrons-les en détail.

  • collaboration – Le BIM favorise la collaboration et l’échange d’informations, même entre des professionnels ou des équipes de travail utilisant des logiciels différents et ne travaillant pas au même endroit. Il utilise des formats d’échange ouverts (IFC, BCF, etc.) et permet de travailler sur le même modèle d’informations, évitant ainsi les malentendus, en tirant parti de tous les avantages du cloud et des applications en ligne ;
  • estimation automatique des quantités – La rédaction d’un métré est l’une des tâches les plus courantes pour un géomètre. Obtenir automatiquement l’estimation des quantités à partir du modèle 3D du bâtiment aide à réduire considérablement le temps nécessaire à cette activité et le risque d’erreurs. Pour en savoir plus, consultez également Devis et métré quantitatif estimatif ;
  • optimisation des ressources – L’utilisation de logiciels et de méthodologies BIM permet de respecter les délais et les budgets prévus, tout en optimisant au mieux chaque ressource (matières premières, personnel, etc.). Certaines études montrent une réduction des délais de construction d’environ 30 % et une diminution sensible des erreurs de conception, contribuant ainsi au respect des délais de livraison du chantier ;
  • maintenance – Disposer d’un modèle d’informations implémentable et actualisable au fil du temps facilite toutes les activités de gestion et de maintenance de l’actif. Dans la gestion des installations, toutes les parties prenantes collaborent avec l’équipe de conception et contribuent à la planification des actifs, en fournissant des indications utiles sur le choix des matériaux, l’organisation de l’espace, le type d’équipements à installer et le type d’informations requises pour la maintenance. Tout cela se traduit par une réduction significative des coûts et des délais de gestion de l’ouvrage. Pour en savoir plus, lisez BIM Facility Management : le pouvoir du BIM dans la gestion des actifs ;
  • sécurité – Le BIM appliqué à la sécurité (sécurité BIM) offre l’opportunité d’identifier et de prévenir les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs dès le début de la conception. Grâce à la simulation numérique du chantier et aux nouvelles technologies, telles que l’utilisation de jumeaux numériques, de la réalité virtuelle, etc., il est possible de réduire les risques et les accidents et d’améliorer la formation des travailleurs. Pour en savoir plus, consultez BIM Sécurité, aussi dit Safety BIM : les 10 façons dont le BIM améliore la sécurité ;
  • contrôle et vérification – L’utilisation de modèles BIM et de logiciel de détection des conflits BIM aide à détecter visuellement les conflits potentiels entre les modèles des différentes disciplines (CVC, architecture, structure, etc.) dès la phase de conception. Il est possible d’obtenir un rapport avec toutes les interférences géométriques, afin de pouvoir intervenir et les résoudre avant le début du chantier ;
  • BIM et SIG – Facilité de gestion des cartes SIG et des modèles BIM géoréférencés pour mener des analyses territoriales et situer le projet. Pour en savoir plus, consultez openBIM et SIG : les avantages de l’intégration des deux technologies ;
  • visualisation réaliste du projet – Les nouvelles méthodes de gestion et de visualisation du modèle 3D permettent une approche réaliste du projet et de toutes les solutions de détail prévues. Les rendus en temps réel, la réalité virtuelle, le visionneuse BIM en ligne aident à visualiser le projet comme s’il était déjà réalisé et à avoir une vision claire des choix effectués. Ainsi, le client est constamment informé de tous les détails du projet, évitant les malentendus qui surviennent lors de la phase de chantier. En fin de compte, une meilleure compréhension du projet augmente la productivité et aide les géomètres et les concepteurs à s’appuyer sur des flux de travail plus créatifs et de meilleure qualité, renforçant ainsi la compétitivité de leur activité professionnelle.

Pour en savoir plus sur les avantages du BIM, consultez également : 

Comme pour toutes les méthodes de travail, en plus des nombreux avantages, il peut y avoir des inconvénients. En plus des avantages, voyons quels sont les inconvénients du BIM pour les géomètres : 

  • nouvelle approche de travail – Le désavantage le plus évident de l’introduction du BIM dans les flux de travail est le degré élevé d’innovation des technologies, des modes opératoires et des outils à utiliser. On travaille exclusivement sur des modèles 3D, ce qui nécessite une réorientation des flux de travail utilisés jusqu’à présent. La mise en œuvre du BIM dans son propre système de travail peut nécessiter du temps et une formation appropriée ;
  • technologie encore peu connue – Alors que le BIM devient obligatoire dans les marchés publics, il n’est pas encore très connu dans les projets privés, en particulier parmi les clients et les non-initiés. Par conséquent, il est peu probable que les clients demandent spécifiquement une approche de type BIM ;
  • besoin de formation – Pour utiliser correctement les méthodes et les outils BIM, il faut des ressources financières et du temps à consacrer à la formation professionnelle.

Les inconvénients sont donc simplement liés à la nouveauté de cette approche de travail et à la nécessité d’un investissement initial dans la formation professionnelle. Les avantages, cependant, l’emportent largement sur les inconvénients, il est donc judicieux de prendre en considération cet investissement ! 

 

usbim
usbim