Home » BIM et Architecture » La Blockchain dans la construction : la révolution numérique qui transforme le secteur du bâtiment

La Blockchain dans la construction : la révolution numérique qui transforme le secteur du bâtiment

La Blockchain dans la construction aide à créer une base de données sécurisée et fiable qui contient l’historique des échanges effectués entre les utilisateurs. Découvrez-en plus !

L’industrie de la construction a traditionnellement été très réticente au changement et plutôt lente à adopter les nouvelles technologies de la numérisation.

Au cours des dernières années, cependant, nous avons assisté à l’introduction de la modélisation de l’information du bâtiment (Building Information Modeling), ce qui a considérablement amélioré la productivité et l’efficacité du secteur de la construction. Aujourd’hui nous faisons les premiers pas vers une nouvelle transformation numérique axée sur la connexion entre BIM et Blockchain.

Connue comme technologie qui alimente le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies, la blockchain offre également des opportunités d’utilisation importantes dans le secteur de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction (AEC), et plusieurs entreprises expérimentent déjà ses avantages et son potentiel.

Avant de découvrir comment cette technologie peut révolutionner le secteur de la construction, essayons de comprendre ce que le terme Blockchain signifie réellement ! 

Qu’est-ce que la Blockchain

La Blockchain est une technologie innovante qui permet le stockage d’informations numériques, qui ne peuvent être ni modifiées, ni copiées, ni dupliquées, car elles sont uniques en soi.

Contrairement aux méthodes de stockage traditionnelles, qui comprennent un référentiel central (particulièrement vulnérable aux attaques de sécurité) à partir duquel vous pouvez accéder aux données de n’importe où, la Blockchain est basée sur la création d’un registre virtuel distribué (inviolable), dans lequel les données sont partagées, stockées et vérifiées par les utilisateurs mêmes qui gèrent le registre, dans l’ordre chronologique et sans avoir besoin d’un intermédiaire.

En termes très simples, la Blockchain peut être considérée comme une chaîne de blocs contenant des informations, dont l’intégrité est garantie par l’utilisation du cryptage. Une fois que les informations sont enregistrées dans la Blockchain, elles deviennent pratiquement impossibles à modifier. En effet, chaque bloc de la chaîne contient trois éléments essentiels :

  1. les données stockées dans ce bloc, qui dépendent du type de Blockchain (par exemple, la Blockchain Bitcoin peut enregistrer dans chaque bloc les détails d’une transaction, tels que l’expéditeur, le destinataire et le montant échangé) ;
  2. le hachage, c’est-à-dire une empreinte digitale constituée d’une chaîne alphanumérique qui identifie de manière unique le bloc, et qui varie chaque fois que des modifications sont apportées aux données qu’il contient ;
  3. le hachage du bloc précédent, essentiel pour créer la chaîne et rendre la Blockchain extrêmement sûre ; si un bloc est altéré par un hacker, en effet, le hachage de ce bloc est automatiquement modifié, les blocs suivants ne seront plus en mesure de le reconnaître et la chaîne entière sera compromise.
Bloc de la chaîne contenant les trois éléments

Bloc de la chaîne contenant les trois éléments

Pour assurer une plus grande sécurité, la Blockchain utilise également un protocole appelé Preuve de travail (Proof of Work), qui consiste en une demande de calculs supplémentaires nécessaires pour ralentir la création de nouveaux blocs et rendre plus complexe toute opération de piratage.

Une autre caractéristique de la Blockchain, qui contribue à renforcer la sécurité, est la décentralisation. En effet, les Blockchain utilisent un réseau peer-to-peer (littéralement « pair à pair »), dans lequel chaque nœud communique directement avec les autres, sans la médiation d’un serveur. Lorsqu’un nœud crée un nouveau bloc, ce bloc est envoyé aux autres nœuds du réseau, qui peuvent alors vérifier son exactitude avant même qu’il ne soit ajouté à la Blockchain.

Bien qu’elle en soit encore à ses débuts, la technologie Blockchain a tout le potentiel pour révolutionner le secteur de la construction, en simplifiant et en accélérant les pratiques de conception traditionnelles. Voyons alors quelles sont les applications possibles de la Blockchain dans l’industrie de la construction et comment cette technologie peut la transformer de manière pratique.

Comment la Blockchain révolutionne le secteur de la construction

Le secteur de la construction traverse une transformation numérique et une mise à jour de ses pratiques commerciales, et dans ce scénario, la technologie Blockchain a le potentiel d’influencer et de faciliter considérablement ces changements.

Grâce à sa capacité à enregistrer et à protéger un grand nombre et une grande variété de transactions, la Blockchain fournit une infrastructure fiable pour la gestion des informations tout au long du cycle de vie du projet.

Les innovations introduites par cette technologie puissante sont en mesure de remplacer les méthodes traditionnelles de l’industrie du bâtiment par des méthodes plus modernes et plus avancées, basées sur quatre principes fondamentaux :

  1. Décentralisation : la Blockchain est un registre distribué, qui permet un accès simultané à tous les utilisateurs du réseau pour afficher et vérifier les informations stockées ;
  2. Sécurité : toutes les données sont sauvegardées et protégées par des codes cryptographiques ;
  3. Indépendance : les modifications qui se produisent au sein de la Blockchain sont confirmées et vérifiées directement par les participants eux-mêmes, évitant ainsi la nécessité d’un authentificateur externe.
  4. Fonctionnalité intelligente : la Blockchain peut être utilisée pour effectuer des algorithmes qui permettent l’exécution automatique de commandes spécifiques, comme c’est le cas pour les contrats intelligents (Smart Contracts), illustrés ci-dessous.

Comment la Blockchain est utilisée dans le secteur de la construction

La technologie Blockchain représente un moyen efficace et transparent d’automatiser les processus et d’accroître la confiance entre les parties impliquées dans les projets de construction. Parmi les applications les plus intéressantes de la Blockchain dans le secteur de la construction, nous trouvons en effet les contrats intelligents.

Un Smart Contract ou contrat intelligent, est un contrat à exécution automatique entre la maitrise d’ouvrage et le professionnel, le fabricant ou l’entreprise qui fournit des biens ou des services. Ce type de contrat prévoit la définition d’un schéma chronologique dans lequel les étapes du projet sont détaillées. Pour chaque étape, un budget est établi et les fonds de l’ensemble du projet sont collectés et déposés dans un portefeuille basé sur la crypto-monnaie. Chaque phase de conception est liée à un bloc de la Blockchain, qui présente des conditions et des résultats spécifiques à satisfaire. Une fois que les entrepreneurs ont terminé l’activité et que les travaux ont passé l’inspection (ou que les marchandises à livrer ont été reçues), le bloc est accepté et ajouté à la chaîne, et le système paie automatiquement le montant prédéterminé aux parties correspondantes, en accédant directement au portefeuille du projet et en appliquant des sanctions en cas de retard ou de manquement. Ce système, en plus de simplifier considérablement le processus de paiement, élimine également toute controverse sur la rémunération.

La technologie Blockchain dans le secteur de la construction peut également être utilisée efficacement pour :

  • Gérer la chaîne d’approvisionnement : la Blockchain peut aider à suivre les objets physiques de la source à la destination finale, et à planifier les tâches (ou les expéditions de matériel), en démarrant l’étape suivante seulement après que la précédente a été achevée, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent.
  • Stockage des données : la Blockchain permet de créer un référentiel de données vérifié, immuable et permanent, contenant tous les documents du projet, en fonction de l’état d’avancement. La possibilité d’enregistrer des informations clés telles que l’auteur, l’heure de création ou la version du document peut faciliter le respect des exigences réglementaires et les processus de règlement des différends.
  • Traiter les paiements : le concept de blockchain est construit autour de l’échange monétaire, cette technologie est donc principalement utilisée pour simplifier le traitement des paiements, qui seront payés plus rapidement aux parties prenantes, en augmentant la sécurité et en créant des informations traçables.
  • Suivre les échanges d’informations dans le BIM : l’application de la Blockchain dans les projets BIM vous permet d’utiliser des réseaux pair à pair pour partager des informations et effectuer des mises à jour en temps réel. Le suivi constant des échanges d’informations garantit une plus grande transparence (en attestant que toutes les étapes ont été effectuées correctement et selon les normes requises) et contribue à améliorer la communication. La combinaison du BIM et de la Blockchain contribue également à améliorer l’efficacité des contrats intelligents. Par exemple, le modèle BIM peut être utilisé comme partie intégrante du contrat, par conséquent, les personnes impliquées travailleront pour associer la construction physique réelle au modèle numérique du bâtiment, et tout écart par rapport au modèle BIM entraînera automatiquement des retouches et des modifications des commandes. Pour découvrir tous les avantages et le potentiel de l’intégration entre BIM et Blockchain, lisez également cet article.
  • Gérer la maintenance des ressources : toutes les données relatives à la gestion du cycle de vie du projet peuvent être stockées et conservées dans le registre distribué d’une blockchain. Les principales applications de cette technologie dans la gestion des installations comprennent, par exemple, la numérisation et la surveillance des ressources, la gestion des systèmes CVC, l’intégration avec des appareils intelligents (IoT), etc.
La technologie Blockchain dans le secteur de la construction

La technologie Blockchain dans le secteur de la construction

Bien sûr, celles qui viennent d’être illustrées ne sont que quelques-unes des applications possibles de la Blockchain dans les processus de conception, de construction et de gestion des bâtiments. Cette technologie émergente est en effet destinée à guider la transformation numérique du bâtiment dans les années à venir, offrant au secteur de nombreuses opportunités pour devenir de plus en plus compétent, clair, productif et durable.

Si vous souhaitez expérimenter les avantages de la technologie Blockchain dans votre processus de conception BIM, vous pouvez compter sur un système de gestion BIM qui intègre une application spécifique pour enregistrer sur la Blockchain tout document de projet (modèles IFC, modèles au format propriétaire, fichiers pdf, images, etc.). En plus d’assurer la transparence, la vérifiabilité et l’efficacité des échanges d’informations entre les différents acteurs impliqués dans la conception BIM, l’application Blockchain garantit également l’authenticité et l’immuabilité dans le temps de tout fichier stocké sur la plateforme de partage.

Quels sont les avantages de la Blockchain dans l’industrie de la construction

Dans le cadre du processus de construction, la Blockchain permet de simplifier la gestion du projet, en améliorant la communication entre les parties prenantes (concepteurs, entreprises, fournisseurs, etc.) et en garantissant une transparence et une traçabilité maximales des données. Mais la mise en œuvre de cette technologie permet également de :

  • améliorer les processus décisionnels ;
  • éliminer la paperasse encombrante ;
  • automatiser l’exécution des contrats ;
  • limiter les vérifications et les contrôles manuels ;
  • rationaliser la chaîne d’approvisionnement ;
  • réduire les coûts administratifs ;
  • protéger la propriété intellectuelle ;
  • simplifier les paiements ;
  • réduire les controverses.

Quels sont les défis associés à l’implémentation de la Blockchain

Les avantages potentiels de la Blockchain pour le secteur de la construction sont passionnants, mais la révolution numérique n’en est qu’à ses débuts et de nombreux obstacles doivent encore être surmontés avant que cette technologie ne devienne une pratique courante dans les processus de conception.

Les défis les plus importants à relever pour l’application complète et généralisée de la Blockchain sont principalement liés : 

  • au scepticisme, car les maîtres d’ouvrage, les professionnels et les entreprises hésitent encore à adopter ce système efficace dans leurs opérations quotidiennes ;
  • au manque de ressources, car pour mettre en œuvre la Blockchain, il est nécessaire de créer une variété de systèmes complexes, qui ont un coût élevé et nécessitent l’intervention de personnes qualifiées et expérimentées en la matière ;
  • à l’inadéquation du marché, qui n’est malheureusement pas encore prêt à accueillir une telle innovation, mais qui fait progressivement les efforts nécessaires vers le changement.
usbim
usbim