Home » BIM et Facility Management » Comment numériser l’environnement bâti et obtenir un modèle eBIM ?

Comment numériser l'environnement bâti et obtenir un modèle eBIM ?

Comment numériser l’environnement bâti et obtenir un modèle eBIM ?

Recensement du patrimoine, gestion d’actifs, restauration et rénovation : voici comment fonctionne l’eBIM pour numériser les bâtiments existants

Il est désormais bien connu que, dans le secteur de la construction, une grande partie des activités des techniciens est orientée vers la gestion (rénovation, restauration, facility management, etc.) du patrimoine immobilier existant. Quel que soit le type d’intervention envisagée, la première étape à franchir pour se rapprocher d’un bâtiment existant est certainement sa numérisation. Ce n’est qu’après avoir créé le jumeau numérique de l’ouvrage réel qu’il sera possible de passer à sa gestion, soutenue par un logiciel de GMAO.

Dans cet article, nous allons explorer ce qu’est l’eBIM (appelé en français modélisation des informations du bâtiment existant), comment il fonctionne et comment il peut être utilisé pour numériser les bâtiments existants.

eBIM et gestion des bâtiments existants

eBIM et gestion des bâtiments existants

Introduction à l’eBIM

Définition de eBIM

L’eBIM (Existing Building Information Modeling) est une approche innovante de la numérisation des bâtiments existants par la création de modèles d’information 3D détaillés, qui incluent toutes les données géométriques, structurelles, matérielles et d’installation. Ces modèles offrent une représentation numérique précise de l’ouvrage et de ses composants, permettant une meilleure gestion, maintenance et requalification des bâtiments dans le temps. Pour créer un modèle d’information 3D, vous devez utiliser un logiciel de conception de bâtiments 3D. En utilisant les objets paramétriques du logiciel, vous pouvez construire rapidement le modèle BIM du bâtiment, avec des murs, des planchers, des fenêtres, des portes, des finitions et des meubles. À chaque objet paramétrique, il sera possible d’associer des informations, des fiches techniques, des images et toutes les données utiles à la conception et à la maintenance du bien au fil du temps. Ainsi, le modèle 3D devient un véritable conteneur d’informations à mettre à jour et à mettre en œuvre au fil du temps.

Importance de l’eBIM

L’eBIM est essentiel pour optimiser les ressources, réduire le gaspillage et améliorer la durabilité des bâtiments existants. Il permet de prendre des décisions éclairées sur la maintenance, la restructuration et l’utilisation des ressources, le tout basé sur des données précises et à jour.

Numérisation des bâtiments existants

Défis de la numérisation des bâtiments existants

La numérisation des bâtiments existants présente plusieurs défis, notamment le manque de documentation complète, la complexité des structures et la nécessité d’intégrer des données provenant de différentes sources. L’eBIM, cependant, offre une méthode structurée et efficace pour surmonter ces difficultés. En outre, les difficultés initiales de mise en œuvre du processus eBIM sont largement compensées par la simplification des tâches de gestion des installations, la précision de la représentation 3D et la possibilité de consulter des modèles et des informations au fil du temps.

Avantages de la numérisation

La numérisation des bâtiments existants via eBIM offre de nombreux avantages, notamment :

  • une réduction des coûts de maintenance ;
  • une amélioration de la durabilité et de l’efficacité énergétique ;
  • une facilitation à la planification et l’allocation des ressources ;
  • un renforcement de la collaboration entre les parties prenantes du cycle de vie du bâtiment.

Processus d’eBIM

Collecte des données

Pour créer un modèle eBIM, vous devez collecter des données précises et détaillées sur le bâtiment existant. Ce processus peut inclure :

  1. relevé et scanners laser – la numérisation laser 3D permet de collecter des données géométriques de haute précision sur le bâtiment, y compris la taille, la forme et l’emplacement des éléments architecturaux et des installations. Ces informations sont essentielles à la création du modèle eBIM ;
  2. documentation existante – la documentation existante, telle que les plans, les coupes et les élévations, peut être utilisée pour compléter les données collectées par balayage laser et fournir des informations supplémentaires sur les caractéristiques du bâtiment ;
  3. création du modèle BIM – après avoir recueilli les données nécessaires, l’étape suivante dans le processus eBIM est la création du modèle BIM. Cela implique la modélisation des éléments architecturaux et des installations du bâtiment. Ce processus implique l’utilisation de logiciels et d’outils spécifiques, tels que :
    • logiciel de traitement des nuages de points qui transforme les données collectées avec les scanners laser 3D en modèles tridimensionnels utilisables dans les logiciels BIM ;
    • logiciel BIM pour créer des modèles paramétriques tridimensionnels, intégrant toutes les informations géométriques, structurelles et d’installation ;
      • modélisation des éléments architecturaux – les éléments architecturaux, tels que les murs, les planchers, les fenêtres et les portes, sont modélisés en 3D à l’aide d’un logiciel BIM. Ces modèles contiennent des informations détaillées sur la géométrie, les matériaux et les propriétés physiques des éléments ;
      • modélisation des installations – les installations mécaniques, électriques et hydrauliques du bâtiment sont modélisées séparément et intégrées dans le modèle eBIM. Cela permet de gérer facilement les interactions entre les éléments architecturaux et les installations, ainsi que de planifier la maintenance et le remplacement des composants au fil du temps ;
      • validation et contrôle de la qualité du modèle – une fois le modèle eBIM créé, il est essentiel de le valider et de contrôler sa qualité pour garantir l’exactitude et la fiabilité des données. Ce processus peut inclure la vérification de la taille, des positions et des propriétés des éléments, ainsi que la correction d’éventuelles erreurs ou incohérences ;
    • outils d’interopérabilité pour l’échange de données entre différents logiciels et formats, facilitant la collaboration entre les différents professionnels impliqués dans le projet.

Utilisation du modèle eBIM

Le modèle eBIM peut être utilisé à diverses fins, notamment :

  1. maintenance et gestion des bâtiments – le modèle eBIM permet de gérer efficacement la maintenance et la gestion des bâtiments existants. Permet de programmer des interventions de maintenance, de surveiller l’état des éléments et des composants et de prévoir la dégradation dans le temps ;
  2. rénovation et requalification énergétique – le modèle eBIM peut être utilisé pour planifier et évaluer les interventions de rénovation et de requalification énergétique, permettant d’identifier les solutions les plus efficaces pour améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment et réduire l’impact environnemental ;
  3. planification des ressources – grâce au modèle eBIM, vous pouvez planifier et allouer les ressources de manière optimale, en évaluant l’impact des différentes options sur la gestion du bâtiment, sa valeur et sa durabilité à long terme. Cela permet de prendre des décisions éclairées et de maximiser le retour sur investissement.
  4. collaboration entre les parties concernées – le modèle eBIM facilite la communication et la collaboration entre les différentes parties impliquées dans le cycle de vie du bâtiment, telles que les propriétaires, les gestionnaires, les concepteurs et les constructeurs. Cela garantit que tout le monde a accès aux mêmes informations à jour et peut travailler ensemble pour optimiser la gestion et la maintenance du bâtiment.

L’eBIM est le moyen le plus efficace de numériser les bâtiments existants et d’optimiser leur gestion, leur maintenance et leur rénovation. Grâce à la collecte de données précises et à la création de modèles d’information 3D détaillés, il est possible de prendre des décisions éclairées, de réduire les coûts et d’améliorer la durabilité des bâtiments au fil du temps.
Dans un monde où la durabilité environnementale et l’efficacité énergétique deviennent de plus en plus importantes, l’eBIM s’avère un outil essentiel pour relever ces défis et assurer un avenir plus vert à notre patrimoine immobilier.

Formation et compétences requises pour travailler avec l’eBIM

Pour travailler avec l’eBIM, vous devez acquérir des compétences spécifiques et à jour dans le domaine de la modélisation des informations des bâtiments existants. Parmi les formations et certifications les plus répandues, on trouve :

  • des cours et certifications BIM qui offrent une formation complète sur les méthodologies et les outils BIM, avec une attention particulière aux bâtiments existants ;
  • des cours de spécialisation en relevé et en modélisation 3D qui fournissent les compétences techniques nécessaires pour acquérir et traiter les données métriques et morphologiques des bâtiments ;
  • les rôles professionnels tels que les architectes, les ingénieurs et les géomètres peuvent se spécialiser dans le domaine de l’eBIM, en acquérant des compétences spécifiques et mises à jour grâce à des cours de formation et de perfectionnement professionnels.

 

 

usbim-maint
usbim-maint