Home » BIM et Facility Management » 5 meilleures pratiques pour améliorer l’efficacité en maintenance

5 meilleures pratiques pour améliorer l’efficacité en maintenance

L’efficacité de la maintenance se réfère à la capacité d’optimiser la gestion des actifs et de minimiser le gaspillage de temps et de ressources. Découvrez comment améliorer l’efficacité de la maintenance.


La maintenance est un aspect crucial dans tout contexte impliquant l’utilisation de biens matériels. Qu’il s’agisse de bâtiments, d’installations, de machines industrielles ou de tout autre type d’actif nécessitant une maintenance périodique, garantir un degré élevé d’efficacité dans ce processus est essentiel pour assurer l’efficacité, le succès et la durabilité des interventions.

Ici, nous explorerons ensemble l’importance de l’efficacité dans la maintenance.

Nous chercherons à comprendre en profondeur les implications de ce concept et à analyser comment les bonnes stratégies peuvent contribuer à améliorer la sécurité, réduire les coûts opérationnels et prolonger la durée de vie utile des équipements.

Pour atteindre des niveaux de performance maximum en matière de maintenance, vous pouvez vous fier aux capacités d’un logiciel de maintenance des actifs, la solution complète qui vous permettra de planifier, suivre et gérer toutes vos activités à partir d’une seule plateforme centralisée. En utilisant ce système, vous pourrez améliorer la communication avec les parties prenantes et rendre chaque opération liée à la maintenance plus efficace que jamais.

Qu’est-ce que l’efficacité de la maintenance

L’efficacité de la maintenance représente la capacité de gérer et de maintenir dans des conditions optimales les ressources physiques d’une organisation, en réduisant au minimum les gaspillages et en maximisant simultanément la disponibilité et les performances des équipements.
Il s’agit d’un aspect qui revêt une importance cruciale dans de nombreux secteurs, de la construction à l’industrie manufacturière, en passant par les secteurs de l’énergie et des infrastructures.

L’objectif principal de la maintenance est de prolonger la durée de vie utile des actifs et d’éviter les pannes imprévues et les réparations coûteuses. Maintenir le juste équilibre entre la maintenance corrective et la maintenance préventive est cependant un défi complexe.

Le concept d’efficacité de la maintenance se concentre précisément sur la manière de réaliser cet équilibre de manière optimale, afin d’éviter que les interventions sur les installations et les biens physiques d’une structure ne soient excessives ou, au contraire, insuffisantes.

Contrôle de l'efficacité de la maintenance

Contrôle de l’efficacité de la maintenance

Comment mesurer l’efficacité de la maintenance

Pour gérer efficacement les ressources et garantir que les activités de maintenance contribuent au bon fonctionnement des installations, équipements ou systèmes d’une organisation, il est important d’atteindre un niveau élevé d’efficacité. Il existe différentes métriques et KPI de maintenance qui peuvent être utilisés pour évaluer les performances de l’équipe de maintenance et fournir une estimation fiable du niveau de qualité et d’efficacité atteint dans chaque processus.

Parmi les paramètres d’évaluation les plus courants utilisés par les professionnels de la gestion des installations pour mesurer l’efficacité de la maintenance, on retrouve par exemple : 

  • la disponibilité d’un système : cette métrique mesure pendant combien de temps un système, un équipement ou un système est effectivement disponible pour être utilisé. Une disponibilité élevée indique une maintenance efficace ;
  • le Mean Time Between Failures (MTBF) : c’est un indicateur statistique qui calcule le temps moyen attendu entre le début d’une défaillance et le début de la défaillance suivante. Plus la valeur de ce paramètre est élevée, plus la fiabilité du système est considérée comme élevée ;
  • le Mean Time To Repair (MTTR) : c’est une métrique qui quantifie le temps moyen nécessaire pour réparer un équipement ou un système après une défaillance. Une valeur de MTTR plus courte indique une réparation plus rapide et donc un impact moindre sur la production ;
  • le pourcentage de maintenance planifiée (PMP) : mesure le pourcentage de temps consacré aux activités de maintenance préventive par rapport aux activités correctives, et aide à évaluer à quel point la maintenance est proactive dans une organisation. Si la valeur de ce paramètre est élevée, cela signifie que les plans de maintenance mis en œuvre par une entreprise sont efficaces ;
  • la Conformité à la Maintenance Préventive (PMC) : c’est un indicateur utilisé pour évaluer combien d’activités de maintenance planifiées ont été réalisées avec succès et dans le délai prévu. Un taux de réussite élevé indique un bon contrôle de la maintenance ;
  • l’utilisation des ressources : c’est un paramètre qui permet d’évaluer dans quelle mesure les ressources telles que le personnel et les équipements sont utilisées de manière efficace lors des activités de maintenance.

Facteurs critiques influençant l’efficacité de la maintenance

Les processus de maintenance peuvent être influencés par divers facteurs critiques qui varient en fonction du secteur industriel, de l’environnement opérationnel et des besoins spécifiques de l’organisation.

Identifier ces problèmes critiques à l’avance permet d’adopter les stratégies appropriées pour optimiser les opérations de maintenance.

Certains des principaux facteurs que tout professionnel devrait surveiller et gérer correctement pour améliorer l’efficacité de la maintenance et garantir un fonctionnement fiable des installations et équipements de son organisation incluent : 

  • planification inadéquate : une planification insuffisante des activités de maintenance peut entraîner des retards, une surcharge de travail et des temps d’arrêt imprévus. Planifier soigneusement chaque intervention est essentiel pour établir des priorités, améliorer la sécurité, garantir que les ressources soient disponibles lorsque nécessaire et minimiser les temps d’arrêt non planifiés ;
  • excès de maintenance corrective : trop compter sur la maintenance corrective, c’est-à-dire résoudre les défaillances seulement après leur survenue, peut entraîner une augmentation des temps et des coûts nécessaires pour la maintenance. La meilleure solution à ce problème consiste à promouvoir des actions préventives pour identifier à l’avance les activités nécessaires et à créer des programmes de maintenance basés sur la criticité des équipements ;
  • formation insuffisante du personnel : un personnel peu compétent peut compromettre la qualité de la maintenance et entraîner des risques ou des inefficacités. Une formation continue est indispensable pour garantir que l’équipe de maintenance soit à la hauteur des défis quotidiens ;
  • gestion inappropriée des ressources : une disponibilité insuffisante de matériaux, d’équipements et de pièces de rechange peut avoir un impact négatif sur l’efficacité de la maintenance. Pour éviter des retards coûteux, il est important d’utiliser un système de gestion des stocks approprié et de développer des procédures d’approvisionnement bien définies ;
  • technologies obsolètes : l’utilisation de systèmes technologiques obsolètes ou inadaptés pour la maintenance peut limiter l’efficacité et la précision des activités. Pour remédier à ce problème, il est opportun d’investir dans des technologies avancées permettant de surveiller l’état des équipements via des capteurs IoT et de mettre en œuvre automatiquement des programmes de maintenance prédictive ;
  • problèmes de collaboration : le manque de collaboration entre les départements impliqués peut entraîner une planification incohérente et des retards dans les activités. Pour relever ce défi, il est important de maintenir une communication ouverte entre les parties prenantes et de promouvoir des stratégies de maintenance collaboratives.
Facteurs critiques pour l'efficacité de la maintenance

Facteurs critiques pour l’efficacité de la maintenance

5 conseils pratiques pour améliorer l’efficacité de la maintenance

Atteindre un niveau élevé d’efficacité en matière de maintenance est essentiel pour garantir le bon fonctionnement des installations, réduire les coûts opérationnels, améliorer la sécurité et prolonger la durée de vie des actifs.

Ci-dessous nous vous fournissons 5 conseils pratiques que vous pourrez utiliser pour rendre vos processus de maintenance plus efficaces et productifs que jamais : 

  • établir un programme de maintenance préventive : adopter une approche proactive permet d’identifier et de résoudre les problèmes avant qu’ils ne deviennent graves. C’est essentiel pour minimiser les temps d’arrêt non planifiés. Essayez donc d’inspecter régulièrement les équipements pour repérer les signes d’usure ou de défaillance imminente, et créez un calendrier de maintenance clair pour fixer les échéances et garantir que les installations restent toujours en bon état de fonctionnement ;
  • établir des priorités : pour réduire encore davantage les temps d’arrêt et maximiser la productivité globale, attribuez une priorité aux travaux de maintenance en fonction de l’importance des équipements pour la production. Vous pouvez réaliser une analyse de criticité pour déterminer quels problèmes doivent être traités immédiatement et ceux qui peuvent attendre ;
  • allouer les ressources de manière efficace : une allocation efficace des ressources est cruciale pour éviter les retards dans la maintenance. Assurez-vous d’avoir suffisamment de personnel, d’équipements et de matériaux pour mener à bien chaque activité sans interruptions prolongées. Tenez compte de la charge de travail de votre équipe et des équipements nécessaires pour chaque opération ;
  • documenter toutes les activités : une documentation précise est essentielle pour suivre les progrès de la maintenance dans le temps. Enregistrer l’historique des activités, suivre les matériaux utilisés et surveiller les coûts vous aidera à identifier des modèles et des tendances à chaque fois et à prendre des décisions plus éclairées. L’utilisation d’un système informatisé de gestion de la maintenance (GMAO) vous permettra de contrôler différentes opérations et de simplifier la consultation des données ;
  • promouvoir la formation du personnel : une équipe bien formée et compétente est essentielle pour garantir la qualité des activités de maintenance. Investissez dans une formation continue pour améliorer les compétences techniques et la sécurité du personnel, et assurez-vous que tous vos opérateurs sont constamment mis à jour sur les meilleures pratiques et les nouvelles technologies.

Mettre en œuvre toutes les étapes nécessaires pour améliorer l’efficacité de la maintenance devient impossible sans l’aide de solutions logicielles spécialisées. Faites confiance dès maintenant aux potentialités d’un logiciel de gestion des installations. En utilisant ce système, vous pourrez garder un contrôle total du fonctionnement et des performances de vos actifs dans le temps, et gérer depuis une position centralisée toutes les problématiques liées à la maintenance pour en garantir la plus grande efficacité ! 

 

 

usbim-maint
usbim-maint