Home » BIM et Architecture » Formation en réalité virtuelle : connaître et gérer les risques sur les chantiers grâce à la VRI

Formation en réalité virtuelle : connaître et gérer les risques sur les chantiers grâce à la VRI

Formation en réalité virtuelle : connaître et gérer les risques sur les chantiers grâce à la VRI

La formation en réalité virtuelle (VR) peut être utilisée dans la construction pour faciliter les travailleurs et réduire les risques sur le chantier. Découvrez tous les avantages !

Le secteur de la construction présente des risques importants pour les travailleurs, ce qui accroît la probabilité d’accidents ayant des conséquences plus ou moins graves. Aujourd’hui, cependant, il est possible de compter sur l’aide de la technologie pour atténuer les risques, améliorer la sécurité sur le chantier et réduire le nombre d’accidents et blessures sur le lieu de travail.

Grâce à la réalité virtuelle immersive (VRi), les travailleurs peuvent acquérir des compétences et des connaissances précieuses dans un environnement sûr et contrôlé, sans être exposés aux dangers et aux risques typiques des chantiers. Dans cet article, nous voyons comment la formation à la réalité virtuelle peut vous aider à connaître et à gérer les risques du chantier : en exploitant la construction dans le métavers, vous pouvez vivre une expérience complètement immersive de votre chantier en simulant des scénarios de risque utiles à la formation et à l’entrainement des travailleurs

Utilisation de la réalité virtuelle dans le secteur de la construction

Utilisation de la réalité virtuelle dans le secteur de la construction

Aperçu des technologies de réalité virtuelle pour la formation

La technologie VR offre aux professionnels et aux entreprises du secteur AEC les outils nécessaires pour reproduire de manière réaliste les environnements et les activités de travail et créer un espace virtuel collaboratif où les gens peuvent travailler, apprendre et explorer ensemble. Ci-dessous, nous vous expliquons quels sont les aspects les plus importants de cette technologie, qui fait de plus en plus partie de nos vies.

Dispositifs de réalité virtuelle

Il existe différents types d’appareils de réalité virtuelle sur le marché, y compris des lunettes, des gants et des combinaisons haptic. Ces dispositifs permettent aux utilisateurs de s’immerger dans un environnement virtuel tridimensionnel et d’interagir avec lui à travers des mouvements et des gestes. Quelques exemples de casques sont certainement HTC VIVE, HTC VIVE PRO, Oculus Rift, Oculus Rift S.

Logiciels et applications

Les applications de formation à la réalité virtuelle sont conçues pour être compatibles avec les différents appareils disponibles. Ces logiciels simulent des situations et des scénarios spécifiques au secteur de la construction, permettant aux travailleurs d’acquérir une expérience pratique dans un environnement virtuel.

L’aspect positif de ces logiciels réside dans le fait de pouvoir créer des expériences immersives sous différents points de vue ; il existe :

  • logiciel de réalité virtuelle d’architecture, qui vous permet d’utiliser cette technologie pour tous les projets d’architecture et de design d’intérieur;
  • logiciel BIM de gestion de chantier, dans lequel avec la VRI vous pouvez savoir à l’avance comment sera votre chantier, comment il évoluera au fil du temps, comment et où se dérouleront les activités et comment prévoir les risques ;
  • métavers BIM, qui transforme le modèle numérique en un environnement virtuel dans lequel les différentes figures professionnelles peuvent se rencontrer, interagir et travailler de manière immersive.

Avantages de la formation en réalité virtuelle dans le secteur de la construction

En construction, la formation basée sur la réalité virtuelle est nettement plus efficace que la formation traditionnelle. Les principaux avantages peuvent être identifiés dans les points suivants.

Sécurité et réduction des risques

L’un des principaux avantages de la réalité virtuelle dans la formation est la possibilité de s’entraîner dans un environnement sûr et contrôlé. Grâce à la VRI, les travailleurs peuvent se familiariser avec les risques et les situations dangereuses typiques des chantiers, sans être exposés à des situations de danger réel. Cela réduit le risque d’accidents du travail et garantit une plus grande sécurité pour tous les participants.

Expérience pratique et implication des participants

La formation par la réalité virtuelle permet aux travailleurs d’acquérir une expérience pratique plus efficace que la formation traditionnelle. Les utilisateurs sont immergés dans un environnement interactif en trois dimensions et peuvent expérimenter directement les situations simulées, ce qui rend l’apprentissage plus immersif et mémorable.

Gain de temps et de coûts

L’utilisation de la réalité virtuelle dans la formation peut entraîner des économies de temps et de coûts considérables. Les sessions de formation peuvent être répétées à l’infini, sans qu’il soit nécessaire de mettre en place des ensembles d’entraînement coûteux ou d’interrompre les opérations sur le chantier. En outre, la possibilité d’ apprendre à distance réduit les coûts associés aux voyages et à l’hébergement pour les cours de formation.

Utilisation de la réalité virtuelle pour la formation à la gestion des risques du chantier

La technologie VR offre aux professionnels et aux entreprises du secteur AEC les outils nécessaires pour reproduire de manière réaliste les environnements et les activités de travail, et créer un espace virtuel collaboratif où les gens peuvent travailler, apprendre et explorer ensemble.

Les simulations basées sur la réalité virtuelle permettent aux gens de prendre conscience de situations et d’expériences difficilement réalisables avec les méthodes traditionnelles. Ils permettent aux travailleurs de la construction d’ expérimenter des situations critiques en toute sécurité et les aident à apprendre à gérer et s’occuper au mieux tous les risques potentiels.

Voici quelques-uns des aspects les plus importants qui peuvent améliorer la formation des employés et des opérateurs du secteur de la construction.

Identification des risques

La réalité virtuelle peut être utilisée pour former les travailleurs à identifier les risques typiques des chantiers de construction, tels que la chute de matériaux, l’utilisation incorrecte d’équipements ou le non-respect des procédures de sécurité. En simulant des scénarios réalistes, les utilisateurs apprennent à reconnaître les signaux de danger et à prendre les mesures préventives appropriées.

Prévention des accidents

La formation à la réalité virtuelle aide les travailleurs à développer des compétences pratiques dans la prévention des accidents sur le chantier. Par exemple, les utilisateurs peuvent apprendre à utiliser correctement les équipements de protection individuelle, à positionner correctement les garde-corps et les filets de sécurité, ou à gérer les situations d’urgence.

Formation aux procédures d’urgence

La réalité virtuelle est un excellent outil pour la formation aux procédures d’urgence, telles que l’évacuation du chantier, l’utilisation d’extincteurs et des premiers secours. Les utilisateurs peuvent faire l’expérience de ces situations de manière réaliste et répétitive, ce qui leur permet de se familiariser avec ces situations et de les gérer avec confiance.

Formation avec la réalité virtuelle

Formation avec la réalité virtuelle

Critiques et défis dans la mise en œuvre de la réalité virtuelle dans la formation

Malgré les nombreux avantages, l’adoption de la formation à la réalité virtuelle dans le secteur de la construction présente également des défis et des difficultés. Nous pourrons citer à titre d’exemples : 

  • coûts initiaux élevés : l’achat d’appareils de réalité virtuelle et le développement de logiciels personnalisés peuvent entraîner un investissement initial considérable ;
  • résistance au changement : certains travailleurs peuvent être réticents à utiliser la technologie de la réalité virtuelle, en particulier s’ils ne sont pas familiarisés avec les nouvelles technologies ;
  • limitations techniques : la qualité des simulations et l’interactivité offerte par la réalité virtuelle dépendent de la puissance des appareils et de la qualité du logiciel utilisé. Par conséquent, il est essentiel d’investir dans des solutions de haute qualité pour assurer une expérience de formation efficace.

Comment choisir le bon type de formation

Pour choisir la solution de formation en réalité virtuelle la mieux adaptée à vos besoins, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs, notamment :

  • budget disponible : évaluer les coûts initiaux et les coûts de maintenance associés à la mise en œuvre de la réalité virtuelle dans la formation ;
  • compétences techniques internes : s’assurer e la présence d’un personnel qualifié est en mesure de gérer et de maintenir les appareils de réalité virtuelle et les logiciels associés ;
  • spécificité du secteur : choisir des solutions de réalité virtuelle spécifiquement conçues pour le secteur de la construction et couvrant les aspects pertinents de la gestion des risques du chantier ;
  • évolutivité : opter pour des solutions qui peuvent être facilement adaptées aux besoins en constante évolution de l’entreprise et du secteur.

L’avenir de la réalité virtuelle dans le secteur de la construction

L’avenir est très prometteur ! Avec le développement continu de nouvelles technologies et la réduction des coûts, la réalité virtuelle devient un outil de plus en plus répandu et accessible pour la formation et la gestion des risques sur les chantiers. En outre, l’intégration de technologies telles que l’intelligence artificielle et l’Internet des Objets (IdO) pourrait améliorer encore l’efficacité et la personnalisation des expériences de formation en réalité virtuelle.

Utilisation de la réalité virtuelle dans la formation en construction : l’exemple du CNR de Pise

Ci-dessous, nous vous présentons un cas d’étude qui met en évidence l’utilité de la formation à travers la réalité virtuelle immersive.

Le projet concerne la « Surélévation du CNR de PISE » et a été mené par l’Université de Florence, le CNR de PISE et l’INAIL Toscana. L’ensemble du travail a conduit, entre autres, au développement de processus numériques pour la formation des travailleurs en réalité virtuelle immersive grâce à l’utilisation de l’application usBIM.reality.

 

usbim-reality
usbim-reality