Home » BIM et Performance énergétique » Isolation du plancher bas : techniques et matériaux

Isolation du plancher bas : techniques et matériaux

Découvrez l’importance de l’isolation du plancher bas en sous face pour des économies d’énergie, un confort accru et la réduction des bruits

Dans le domaine de la conception et de la construction des bâtiments, l’attention portée à l’efficacité énergétique et au confort des occupants est devenue cruciale. Un des aspects clés à considérer dans ce contexte est l’isolation du plancher bas en sous face, une technique visant à améliorer à la fois les performances énergétiques et le bien-être des occupants.
Dans cet article, nous explorerons en détail les concepts de base de ce type d’isolation, les matériaux isolants les plus courants, ainsi que les avantages, les méthodes d’installation et les considérations pratiques à prendre en compte.

Enfin, vous pourrez visionner une vidéo qui vous permettra de comprendre comment, en utilisant un logiciel de calcul énergétique, vous pouvez optimiser la phase de conception pour obtenir des résultats plus fiables.

Isolant inséré dans le plancher bas en sous face par un ouvrier

Isolant inséré dans le plancher bas en sous face par un ouvrier

Définition et rôle de l’isolation du plancher bas en sous face

L’isolation du plancher bas en sous face est une technique fondamentale dans le domaine de la construction, visant à améliorer l’efficacité énergétique et le confort des bâtiments. Cette pratique consiste à appliquer une couche de matériau isolant sur la partie inférieure d’un plancher, c’est-à-dire le côté tourné vers l’intérieur des espaces habités. Son objectif principal est de limiter la transmission de chaleur entre les différents espaces d’un bâtiment, contribuant ainsi à créer un environnement intérieur plus sain, confortable et énergétiquement efficace.

Cela contribue de manière significative à maintenir une température confortable à l’intérieur des espaces habitables, en limitant les pertes de chaleur à travers le plancher pendant les mois les plus froids et en réduisant l’apport de chaleur pendant les périodes estivales. Cela se traduit non seulement par des économies économiques pour les propriétaires de bâtiments, mais contribue également à réduire l’impact environnemental lié à la production d’énergie.

Matériaux isolants courants et leurs propriétés

Dans le domaine de l’isolation du plancher bas en sous face, il existe différents matériaux isolants couramment utilisés, chacun ayant des caractéristiques uniques qui les rendent adaptés à des situations et des besoins spécifiques. Le choix du bon matériau isolant dépend de divers facteurs, tels que la conductivité thermique, la résistance à l’humidité et les propriétés d’isolation acoustique. Ci-dessous, nous explorerons certains des matériaux les plus courants et leurs propriétés : 

  1. laine de verre – ce matériau isolant est composé de fibres de verre fines et flexibles, le rendant léger et facile à installer. La laine de verre offre une excellente résistance au feu et aux hautes températures, et est particulièrement efficace pour réduire la transmission de chaleur et de bruit ;
  2. laine de roche – similaire à la laine de verre, la laine de roche est constituée de fibres minérales issues de roches volcaniques. Elle est résistante à l’humidité et aux moisissures, et est souvent utilisée dans des environnements soumis à des conditions climatiques défavorables ;
  3. polystyrène expansé (EPS) – également connu sous le nom de polystyrène, l’EPS est léger, résistant et a une capacité d’isolation élevée. Il est disponible sous forme de panneaux rigides ou de granulés pour insufflation, et est largement utilisé pour l’isolation ;
  4. polyuréthane expansé (PUR) – le polyuréthane expansé est un matériau isolant polyvalent, connu pour son excellente capacité d’isolation thermique. Il est disponible sous forme de mousse rigide ou de projection, et convient à l’isolation des planchers et des murs ;
  5. laine de bois – ce matériau naturel est obtenu par le traitement du bois et offre d’excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Il est écologique, biodégradable et contribue à réguler l’humidité à l’intérieur des espaces ;
  6. béton cellulaire – fabriqué par un processus d’autoclave, le béton cellulaire est léger, résistant et offre une excellente résistance thermique. Il est particulièrement adapté à l’isolation des planchers et des murs, surtout dans des environnements soumis à des écarts thermiques importants.

Le choix du matériau isolant le plus adapté dépend des besoins spécifiques du bâtiment, des conditions environnementales environnantes et des préférences du propriétaire. Avant de faire un choix, il est recommandé de consulter un professionnel du secteur pour évaluer les options disponibles et garantir une efficacité énergétique et un confort optimaux.

Isolant inséré dans le plancher bas en sous face

Isolant inséré dans le plancher bas en sous face

Méthodes d’installation et considérations pratiques

L’installation de l’isolation sur le plancher bas en sous face nécessite une attention particulière aux détails et l’adoption des précautions appropriées pour garantir un environnement intérieur sain, confortable et énergétiquement efficace. Elle nécessite également une planification soignée et l’adoption des techniques appropriées. Voyons quelle méthode d’installation peut être utilisée et quelles sont les considérations pratiques à garder à l’esprit : 

Application de panneaux isolants directement sous le plancher

Cette méthode implique l’application de panneaux isolants sur la partie inférieure du plancher. Cela peut se faire en les appliquant directement sur la face du plancher à l’aide de colles et/ou d’ancrages spécifiques, ou de manière moins directe, en utilisant des cadres, par exemple en bois, qui permettent d’«encastrer» et de soutenir le matériau isolant (généralement cette méthode est utilisée pour les matériaux fibreux). Une fois le matériau isolant en place, il est important de garantir une adhérence et une étanchéité correctes pour éviter les pertes de chaleur et les infiltrations d’air.

Considérations pratiques

Lors de l’installation de l’isolation sur le plancher bas en sous face, il est essentiel de garder à l’esprit quelques précautions pour garantir un résultat optimal et prévenir les problèmes futurs : 

  • prévention de l’humidité et de la condensation – il est important de s’assurer que le système d’isolation du plancher bas en sous face est conçu pour prévenir la formation d’humidité et de condensation. Cela peut être réalisé en utilisant des matériaux isolants résistant à l’humidité et en assurant une ventilation adéquate de l’environnement intérieur ;
  • étanchéité adéquate – il est essentiel de sceller soigneusement toutes les joints et les ouvertures autour des panneaux isolants ou des points d’injection pour éviter les infiltrations d’air et les pertes de chaleur. Un bon scellement contribuera à améliorer l’efficacité énergétique globale du bâtiment ;
  • vérification de l’intégrité structurelle – avant de procéder à l’installation du matériau isolant, il est conseillé de vérifier l’intégrité structurelle du plancher et du sol pour s’assurer qu’ils sont capables de supporter le poids supplémentaire du matériau isolant. Si nécessaire, il convient de renforcer la structure pour éviter les problèmes de charge excessive ;
  • surveillance continue – une fois l’installation de l’isolant terminée, il est recommandé de surveiller en permanence les conditions de l’environnement intérieur pour détecter tout signe d’humidité, de condensation ou de détérioration du matériau isolant. En cas de problèmes, il est important d’intervenir rapidement pour éviter des dommages plus graves au bâtiment.

Avantages de l’isolation du plancher bas en sous face

L’isolation du plancher bas en sous face offre un ensemble d’avantages significatifs qui ont un impact positif tant sur les performances énergétiques que sur le confort des bâtiments.

Réduction des coûts énergétiques

L’isolation du plancher joue un rôle crucial dans la réduction des coûts énergétiques associés au chauffage et à la climatisation des espaces. En maintenant une température plus constante à l’intérieur des espaces habitables, l’isolation réduit la nécessité d’utiliser des systèmes de chauffage et de climatisation, contribuant ainsi à une diminution significative des factures énergétiques.

Meilleur confort habitation

Un autre avantage de cette pratique est l’amélioration du confort habitable. En réduisant la transmission de chaleur et de bruit entre les différents niveaux d’un bâtiment, l’isolation crée un environnement plus paisible et agréable pour les occupants. Cela signifie que les résidents peuvent profiter d’une plus grande intimité et tranquillité à l’intérieur de leurs espaces habitables, sans être dérangés par les bruits provenant d’autres environnements.

Uniformité de la température

L’isolation du plancher bas en sous face contribue également à maintenir une température plus uniforme à l’intérieur du bâtiment. Cela signifie qu’il n’y aura plus de variations significatives de température entre les différentes pièces ou étages du bâtiment, créant un environnement plus confortable pour les occupants.

Meilleure régulation de l’humidité

Un autre avantage de l’isolation est son rôle dans la régulation de l’humidité à l’intérieur du bâtiment. Une isolation adéquate peut contribuer à prévenir la formation de condensation sur les surfaces intérieures, réduisant ainsi le risque de moisissures et de dommages structurels causés par l’humidité. Cela signifie que les occupants du bâtiment peuvent profiter d’un environnement plus sain et sûr.

Vidéo d’un logiciel de calcul énergétique

Vous pouvez visionner ci-dessous une vidéo vous montrant le fonctionnement d’un logiciel de calcul énergétique, pour vous aider, entre autres, dans la conception correcte de l’isolation du plancher bas en sous face.

termus-plus
termus-plus