Home » BIM et Architecture » Les 7 principaux avantages des drones dans le secteur AEC

Les 7 principaux avantages des drones dans le secteur AEC

Les 7 principaux avantages des drones dans le secteur AEC

Les avantages de l’utilisation de drones dans le secteur AEC sont nombreux. Découvrez dès maintenant les principaux avantages que les drones apportent à la construction

La technologie, au cours des dernières décennies, a révolutionné la vie de tous les gens dans leurs activités quotidiennes. Un cas similaire s’est produit dans le secteur de la construction où les innovations ont conduit à un véritable bouleversement des travaux.

C’est précisément dans le secteur AEC que l’application de méthodologies et d’outils avancés, tels que la modélisation de l’information du bâtiment et les logiciels de conception de bâtiments 3D/BIM, se marie bien avec l’utilisation de technologies de pointe telles que les drones.

L’utilisation des drones est l’une des techniques introduites récemment dans le secteur AEC et qui présente de nombreux avantages, tant pour l’équipe de travail que pour le projet final. Dans cet article, nous analysons ensemble les avantages que l’utilisation de ces outils apporte au secteur de la construction et pourquoi il vaut la peine d’investir dans ces outils.

Quels sont les 7 avantages de l’utilisation de drones dans le secteur AEC ?

Nous avons vu comment les drones dans la construction trouvent diverses utilisations et applications et comment l’avenir prévoit une diffusion croissante de ces dispositifs sur les chantiers, grâce aux nombreux avantages que l’on tire de leur utilisation.

Voyons donc ensemble les 7 principaux avantages de l’introduction des drones dans le flux de travail :

  1. Acquisition rapide des données :
    l’une des opérations préliminaires à effectuer avant le début de tout chantier et avant même le début de la conception de l’ouvrage, est d’examiner et de cartographier la zone d’intervention. Les données topographiques sont utiles à chaque étape du processus de construction. Toutefois, les méthodes traditionnelles d’acquisition de ces données, basées sur l’utilisation de technologies terrestres, impliquent un processus long et pas toujours sûr pour ceux qui effectuent les opérations d’arpentage. Utiliser un drone à ce stade signifie éviter tous ces inconvénients. La cartographie topographique par drone est beaucoup plus rapide et ne compromet pas l’intégrité des données.
  2. Plus de sécurité pour les travailleurs :
    les zones et situations potentiellement dangereuses ne sont pas rares sur les chantiers de construction ; s’il est possible d’éviter que les travailleurs aient à y accéder, pourquoi pas ? Les drones sont l’alternative, leur utilisation est une option plus sûre et plus efficace pour les opérations d’inspection et de maintenance dans lesquelles le travailleur manœuvre l’appareil depuis un endroit sûr sans avoir à accéder personnellement aux zones à risque.
  3. Suivi des travaux :
    grâce à la grande flexibilité et la rapidité des drones et de leur utilisation, il est également possible de les utiliser pour surveiller l’avancement des travaux sur le chantier avec une fréquence variable, même très réduite, en fonction des besoins du flux de travail. Les données ainsi acquises peuvent être utilisées pour évaluer si les temps réels d’avancement des travaux suivent le diagramme de Gantt du projet. Les données peuvent ensuite être partagées entre tous les professionnels impliqués dans le projet, afin que la communication et la collaboration au sein de l’équipe soient toujours garanties.
  4. Inspections :
    réaliser des inspections par drone est plus sûr car il permet d’atteindre même des zones du chantier ou des détails du chantier difficilement accessibles par les travailleurs. Les drones sont équipés de caméras professionnelles capables de capturer des images haute résolution et de la technologie de zoom pour analyser les images capturées et détecter rapidement les problèmes à résoudre.
  5. Sécurité et surveillance :
    l’utilisation de drones pour la surveillance d’un chantier et de son personnel est un moyen relativement nouveau pour améliorer la sécurité. En ce sens, les drones équipés de caméras infrarouges sont particulièrement utiles car ils peuvent détecter des traces inhabituelles de chaleur et prévenir ainsi les incendies potentiels, tandis que les drones équipés de caméras haute résolution et de la technologie de zoom permettent de détecter le personnel non autorisé sur le chantier. Ce type d’utilisation des drones est relativement récent et rencontre une limite dans la durée de vie de la batterie qui doit certainement être améliorée si vous décidez d’appliquer les drones pour cette utilisation en permanence.
  6. Réduction des coûts et amélioration du RSI (Retour sur Investissement) :
    pour certaines entreprises, investir dans ce type de technologie est probablement encore un pas en avant, mais il faut dire que, face à un investissement initial relativement élevé, il y aura des bénéfices à long terme sur ce qu’on appelle le RSI – Retour Sur Investissement, qui dépassent de loin les coûts initiaux. En fait, la plupart des tâches qui peuvent être effectuées par drone lorsqu’elles sont réalisées avec des technologies et des instruments terrestres prennent beaucoup plus de temps, ce qui entraîne une perte économique pour l’entreprise.
  7. Marketing :
    les images et vidéos aériennes capturées par les drones ont un fort impact visuel et donc publicitaire. Les entreprises peuvent utiliser ce matériel à la fois pour le partager avec leurs clients et pour faire de la publicité pour leur entreprise.
les 7 avantages de l'utilisation de drones dans le secteur AEC

Les 7 avantages de l’utilisation de drones dans le secteur AEC

Comment les drones renvoient-ils les données capturées ?

Pour avoir une vision aussi complète que possible sur le monde des drones et sur leur utilisation dans le secteur de la construction, il est nécessaire de faire une allusion aux résultats fournis par les drones ou à la façon dont les drones nous renvoient les données qu’ils ont acquises en vol.

  • Orthophotographie et orthomosaïque : les images qui nous sont fournies par les drones peuvent être traitées à l’ordinateur, en corrigeant la distorsion et en les combinant de manière à créer des cartes orthomosaïques précises. Chaque pixel contient des informations géographiques 2D (X, Y) et des mesures précises peuvent être effectuées à partir des images obtenues.
  • Nuage de points : en plus des images 2D, les drones peuvent également renvoyer des nuages de points où chaque point contient des informations géospatiales (coordonnées X, Y, Z) et en couleur. Le nuage de points permet de reconstruire des modèles 3D avancés même en BIM grâce à un logiciel point cloud to BIM.
  • Digital surface models (DSMs) and digital terrain model (DTMs) : dans les modèles DSM et DTM, chaque pixel contient des informations 2D (X, Y) et l’altitude (valeur Z) du point le plus élevé pour cette position. Ces modèles peuvent être utilisés, par exemple, pour déterminer quelle partie du site pourrait être inondée en cas d’accumulation d’eau.
  • Images RAW : les images RAW, qui ne sont pas encore traitées, sont très fidèles à la réalité et offrent un niveau de détail très poussé, utile pour les inspections et les analyses de sites.

Il semble alors que la voie à suivre soit claire : innover du point de vue des méthodologies et des instruments est une étape obligatoire si l’on veut rester compétitif dans le monde de la conception. L’utilisation des drones combinée au BIM est certainement l’une des mises à jour nécessaires.

C’est pourquoi nous vous invitons d’essayer gratuitement le logiciel de conception de bâtiments 3D/BIM qui vous permet de transformer le nuage de points obtenu à partir du relevé par drone en un modèle BIM en quelques clics et de réduire considérablement les temps de modélisation BIM !

 

edificius
edificius