Les drones dans le bâtiments : les 6 utilisations principales

Les drones dans le bâtiments : les 6 utilisations principales

Les drones trouvent de plus en plus d’applications dans le monde de la construction. Découvrez les différents types de drones et leurs diverses utilisations dans le secteur AEC


Nous savons tous ce qu’est un drone et nous avons probablement déjà eu l’occasion de l’utiliser. Mais connaissons-nous vraiment ses usages et ses potentialités dans le monde de la construction ? Faisons le point ensemble sur les drones dans le bâtiment dans cet article.

Quelles sont les utilisations des drones dans le secteur de la construction ?

En raison de leur point de vue privilégié, de leur capacité de stockage des données et des avantages qui en découlent (économie de temps et de coûts, efficacité accrue et optimisation du flux de travail), l’utilisation des drones dans la construction est de plus en plus répandue. Voyons quelques applications.

  1. Topographie et relever du territoire :
    Bien que la consultation des cartes topographiques soit essentielle pour la planification de projets complexes et à grande échelle, leur mise à jour implique un investissement important en termes de temps et de coûts et c’est pourquoi on s’appuie souvent sur des cartes topographiques non actualisées. En ce sens, les drones s’avèrent fondamentaux, grâce à leur capacité à cartographier de grandes surfaces en un temps réduit, ils permettent de commencer la conception sur des données topographiques précises, actualisées et en respectant les délais et le budget prévus par le flux de conception.
  2. Contrôle de l’équipement  :
    Il n’est pas rare que le Chef de Projet doive localiser du matériel et des machines à l’intérieur du chantier, un drone peut être son fidèle bras droit ! Grâce à l’utilisation d’un drone, le chef de projet peut rapidement vérifier la localisation des machines et des équipements, confirmer qu’ils se trouvent au bon endroit et vérifier si leur utilisation est désormais terminée et dans le cas d’équipements loués, éviter de prolonger leur séjour sur le chantier et, donc, des frais de location inutiles.
  3. Contrôle à distance et rapports d’avancement des travaux :
    Un autre aspect important à prendre en compte lors de l’utilisation d’un drone dans la construction est la possibilité de surveiller le chantier, l’état d’avancement des travaux et les résultats obtenus ; le tout à distance. Cet aspect présente le double avantage de tenir les clients à jour même à distance et d’assurer la collaboration de toute l’équipe de conception qui peut simultanément accéder aux données et détecter les erreurs afin de les corriger en temps utile.
  4. Surveillance :
    Vous pouvez programmer un vol pour vérifier rapidement l’emplacement des véhicules et de l’équipement et éviter d’éventuels dommages ou vols.
  5. Sécurité des travailleurs :
    Le thème de la sécurité est un thème qui est constamment à l’attention de tous les opérateurs impliqués dans le secteur AEC, car garantir la sécurité des travailleurs reste l’une des priorités de la conception. Là aussi, l’utilisation de drones peut apporter sa contribution. Grâce à un vol de drone bien planifié, il est en effet possible de dispenser les travailleurs de certaines tâches et d’atteindre certaines hauteurs. Vous pouvez également utiliser des drones pour surveiller et vérifier que les travaux sont effectués dans des conditions de sécurité, avec les mesures de prévention et de protection appropriées.
  6. Inspection et photographie de la structure :
    Grâce à l’utilisation des drones, il est possible d’éviter le montage d’échafaudages et les machines encombrantes et de réaliser également une inspection ponctuelle et précise du bien. En planifiant et en réalisant des vols précis autour de l’ouvrage, vous pouvez surveiller la structure et ses détails de construction, capturer des images en haute résolution et détecter des points plus chauds ou plus froids grâce aux capteurs thermiques. Une telle utilisation des drones est donc très utile pour les opérations de maintenance ordinaires et extraordinaires.

Quels sont les types de drones utilisables dans le bâtiment ?

Bien que nous ayons l’habitude de penser que les drones ne diffèrent que par la qualité de leurs composants, en réalité, au-delà de cette différence, il faut distinguer différents types de drones qui peuvent être utilisés dans le bâtiment, en fonction du besoin et des conditions limites. Voyons-les ensemble : 

  • Drone à voilure fixe : avec leur design similaire à celle d’un avion, les drones à voilure fixe peuvent voler le long d’un itinéraire défini et atteindre des altitudes plus élevées que les autres types de drones. Cela les rend particulièrement utiles dans la phase de planification pour réaliser une cartographie topographique ou l’étude de vastes zones. Cependant, ils ne conviennent pas pour une utilisation dans des zones avec de nombreux obstacles ou espaces restreints.
Drone à voilure fixe

Drone à voilure fixe

  • Drone à voilure tournante : les drones à voilure tournante ont une conception qui leur permet de faire du surplace et de rester stables, ce qui les rend plus faciles à contrôler que les drones à voilure fixe. Ces drones sont une bonne option pour les inspections aériennes, le contrôle des structures, la photographie et les opérations de surveillance sur de courtes distances.
Drone à voilure tournante

Drone à voilure tournante

Les deux types sont équipés de différents outils et fonctionnalités, notamment des caméras, des GPS, des capteurs thermiques, des capteurs infrarouges, de la mémoire de stockage de données et des logiciels de transfert de données vers des appareils accessibles par toute l’équipe de conception.

Quel est l’avenir pour les drones dans le monde de la construction ?

L’utilisation des drones dans le secteur de la construction prend de plus en plus d’ampleur et l’avenir prévoit une utilisation croissante de ces dispositifs grâce à l’amélioration de leurs fonctionnalités avec des capacités liées au monde de la construction, telles que la cartographie de grands espaces en 3D.

En effet, les drones peuvent être utilisés pour effectuer des relevés de la situation existante et obtenir des modèles BIM précis et détaillés. Les données acquises sur le terrain grâce à l’utilisation de drones doivent être traitées et combinées dans un logiciel d’édition de nuages de points. Le nuage de points  est un fichier contenant une série de points disposés dans l’espace avec des informations telles que la position (coordonnées x,y,z), la couleur, la réflectivité, etc.

À partir du nuage de points, il est possible de créer des modèles BIM absolument exact et précis de bâtiments existants. Ce processus est appelé «Scan to BIM»

Généralement, les nuages de points sont des fichiers de très grande taille et nécessitent des exigences matérielles d’une certaine puissance et des temps de traitement élevés. C’est pourquoi nous vous conseillons :

  • d’afficher le nuage de points avec le point cloud viewer gratuit, en exploitant la puissance du cloud pour traiter et afficher à une vitesse imbattable des fichiers volumineux ;
  • de sélectionner la partie du nuage qui vous intéresse ;
  • d’associer des documents obtenus lors de la recherche (cadastres, projets, dessins, etc.), des fichiers de travail, DWG, IFC, etc. ou d’autres informations obtenues avec le logiciel pour les relevés photographiques au cours de la campagne d’enquête ;
  • de créer le modèle BIM de la situation existante à partir de nuages de points avec le logiciel point cloud to bim.

Il est donc clair qu’une approche prospective de la conception doit également inclure l’utilisation de ces dispositifs qui, bien utilisés, permettent une plus grande exactitude et précision de la planification et de la conception, des économies de temps et de coûts, moins de risques pour les travailleurs et une efficacité de l’ensemble du flux de travail.

 

 

usbim-pointcloud
usbim-pointcloud