Home » BIM et Conception de bâtiments » Les principales capacités BIM : comment les mettre en œuvre

Les principales capacités BIM : comment les mettre en œuvre

Les principales capacités BIM : comment les mettre en œuvre

Les capacités BIM sont l’ensemble des fonctions, des procédures et des processus qui permettent de générer un produit BIM. Découvrez quelles sont ces capacités et comment les mettre en œuvre

Le BIM est une méthodologie qui permet de créer un modèle d’information dynamique, interdisciplinaire, partagé et qui contient les informations du bâtiment tout au long de son cycle de vie : 

  1. géométrie ;
  2. matériaux ;
  3. mise en page ;
  4. caractéristiques structurelles ;
  5. caractéristiques énergétiques ;
  6. installations ;
  7. coûts ;
  8. temps de réalisation ;
  9. cycles de maintenance ;
  10. opérations de démantèlement.

Avant de découvrir quelles sont les principales capacités BIM, nous vous rappelons que l’application de la méthodologie ne peut se passer de l’utilisation de logiciels BIM! Nous vous invitons à utiliser dès maintenant un logiciel de conception de bâtiments qui vous permet de développer facilement et rapidement toutes les fonctionnalités du BIM !

Que sont les capacités BIM ?

Les capacités BIM représentent les fonctions et les processus qui permettent de planifier, construire et gérer des projets à l’aide de la méthodologie BIM. Pour définir les principales fonctionnalités BIM (BIM capabilities), il est pratique de se référer aux phases types d’un processus de conception BIM :

  1. Conception ;
  2. Exécution ;
  3. Gestion.

1. Conception

Dans la phase de conception, le BIM permet d’obtenir 4 principales capacités BIM :

  1. modélisation du projet: enrichir le modèle architectural, énergétique ou structurel d’un ouvrage avec le BIM signifie atteindre le maximum de productivité, en particulier : 
    • un logiciel de conception de bâtiments permet de créer un modèle complet de la construction et de développer dans les moindres détails les éléments architecturaux, les espaces intérieurs ou extérieurs ;
    • un logiciel de calcul structurel BIM permet de mettre en œuvre et de vérifier toutes les parties structurelles d’un bâtiment, qu’elles soient en bétons armés, en bois, en maçonnerie ou en acier ;
    • un logiciel d’analyse et simulation énergétique simplifie grandement la modélisation du binôme bâtiment-installation.

      Modélisation BIM d'un appartement issue du logiciel Edificius

      Modélisation BIM d’un appartement issue du logiciel Edificius

  2. visualisation des modèles : le BIM permet de visualiser des modèles d’information en 3D, en offrant différents niveaux de détail en fonction des exigences. Il vous suffit d’une simple visionneuse BIM pour visualiser les modèles d’information que vous créez en ligne et à partir de n’importe quel dispositif, les présenter à vos clients et identifier les points forts, les incohérences et les points critiques ; 

    Rendu de la modélisation BIM issu du logiciel Edificius

    Rendu de la modélisation BIM issu du logiciel Edificius

  3. collaboration : avec le BIM, la conception peut être entièrement partagée avec l’équipe de projet. Vous pouvez connecter les données et les flux de travail de chaque phase du projet au sein d’un BIM management system, une plateforme entièrement en ligne qui vous permet de collaborer en temps réel avec l’équipe de conception, d’exécution et de maintenance et de gérer de manière collaborative tout type de problème ;
  4. interopérabilité : connecter toutes les disciplines et permettre un flux de travail fluide entre les différentes équipes de conception est la clé du BIM. Aujourd’hui, avec l’avènement de l’openBIM et du standard IFC (format ouvert et non propriétaire), la méthodologie de travail est libre de tout conditionnement : chaque opérateur peut utiliser le logiciel qu’il préfère, transférer et partager toutes les données à travers le standard.

2. Exécution

Créer un modèle d’information BIM dès la phase de conception signifie mettre à disposition des entreprises et des travailleurs dans la phase d’exécution un conteneur d’information qui est très utile dans la direction des travaux et qui peut, et doit, être constamment mis à jour. Ce modèle vous permet de gérer des flux de travail efficaces et de contrôler la qualité, les coûts et la planification.

De plus, le BIM permet de modéliser les espaces et les zones de travail grâce à un logiciel BIM de gestion de chantier. De cette façon, vous pouvez identifier les risques qui pourraient entrer en jeu et définir des stratégies pour les atténuer.

Modélisation des zones de chantier issu du logiciel CerTus-HSBIM

Modélisation des zones de chantier issue du logiciel CerTus-HSBIM

Les capacités BIM présentes dans la phase d’exécution se traduisent donc par une augmentation de la sécurité des travailleurs et par une augmentation des profits économiques et temporels.

3. Gestion

La phase de gestion d’un ouvrage est certainement la phase la plus négligée : une fois la construction livrée, les pratiques de gestion étaient mises de côté, car la gestion des documents tels que les contrats, les manuels, les performances et les schémas de maintenance s’avérait trop onéreuse. C’est là qu’une nouvelle fonctionnalité BIM entre en jeu.

Le BIM, en effet, permet de surmonter ces difficultés car il permet de créer le modèle d’information de gestion du bien tels que construit. Tous les dessins et les rapports de gestion sont contenus dans le modèle et sont accessibles et modifiables à tout moment via un outil de BIM facility management.

Comment mettre en œuvre les fonctionnalités du BIM ?

Pour mettre en œuvre dans votre équipe de travail toutes les fonctionnalités du BIM, nous vous conseillions de : 

  • étudier les principales normes, standards et règlements ;
  • analyser et mettre à jour les applications et les solutions matérielles (hardware), les logiciels et les solutions cloud pour la gestion non seulement des commandes individuelles mais de l’ensemble du bureau d’étude ;
  • former l’équipe de travail ;
  • créer des groupes de projet en fonction des spécialisations et des compétences individuelles ;
  • orienter les groupes de travail vers la collaboration et la coopération continue ;
  • établir en équipe le flux de travail en s’accordant sur les dynamiques pertinentes ;
  • schématiser les stratégies et les programmes de croissance à travers des analyses préventives ;
  • garder constamment un œil sur les résultats obtenus, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Si vous faites vos premiers pas vers la méthodologie BIM, vous ne pouvez pas vous passer d’un BIM management system, une plateforme gratuite et entièrement en ligne pour gérer toute votre activité professionnelle et travailler de manière interopérable avec votre équipe.

 

usbim
usbim