Home » BIM et Architecture » Les principaux avantages de la Réalité Augmentée dans le domaine de la construction

Les principaux avantages de la Réalité Augmentée dans le domaine de la construction

La Réalité Augmentée permet d’intégrer le monde digital à la réalité physique. Découvrez les avantages de la Réalité Augmentée dans la Construction


La réalité augmentée est un sujet très innovant.

La réalité augmentée, connue sous l’acronyme RA pour Réalité Augmentée ou encore sous AR pour Augmented Reality, se répand de plus en plus dans le monde de la conception intégrée. Mais qu’entendons-nous réellement par RA dans le secteur de la construction ? Comment la réalité augmentée et le BIM interagissent-ils? Faisons ensemble le point de la situation.

Qu’entendons-nous par Réalité Augmentée dans le monde de la construction ?

Par Réalité Augmentée (Augmented Reality), on définit la réalité telle que l’utilisateur la perçoit mais enrichie de données au format numérique.

La réalité augmentée est donc cette technologie qui permet l’intégration de la réalité physique et du monde numérique en permettant aux objets générés par l’ordinateur de cohabiter dans l’environnement physique de l’utilisateur.

En fonction de la situation concrète, la RA peut :

  • élargir virtuellement la quantité d’informations visualisables dans un objet réel en enrichissant ce que nous percevons avec nos sens et en nous permettant d’interagir virtuellement avec des objets numériques ;
  • ajouter des informations dans un espace réel sans objets.
Réalité Augmentée dans la construction

Réalité Augmentée dans la Construction

Cette réalité, enrichie par des objets numériques, peut être visualisée grâce à l’utilisation d’appareils courants tels que les smartphones et les tablettes, ou plus sophistiqués, encore, telles que les lunettes intelligentes ou les bracelets high-tech.

Dans le monde de la construction, la réalité augmentée crée et améliore des jumeaux exacts du monde réel pour une meilleure vision de l’ensemble du projet grâce à des modèles de réalité virtuelle.

La possibilité que la RA devienne un outil précieux dans le domaine de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction est immense grâce à la vaste gamme d’applications qu’elle permet tout au long du cycle de vie d’un projet.

Comment le BIM et la réalité augmentée interagissent-ils ?

L’intégration entre le BIM et la réalité augmentée permet d’enrichir virtuellement l’ensemble d’informations que nous avons produit avec notre modélisation BIM.

L’intégration entre le BIM et la RA produit des avantages tant pour ceux qui travaillent dans le monde de la construction (concepteurs, ingénieurs, constructeurs, etc.) que pour le client final, voyons ensemble pourquoi.

Pensez à l’énorme avantage de pouvoir montrer à l’acheteur potentiel un appartement, en réalité dépourvu de meubles, mais qui, grâce à la réalité augmentée, peut être virtuellement et dynamiquement meublé, le tout grâce à des dispositifs couramment utilisés tels que les smartphones et les tablettes. Les objets, insérés virtuellement dans les vues fournies au client, ne sont pas de simples objets 3D mais des modèles numériques informatisés, d’objets réellement existants et accessibles, réalisés avec un logiciel BIM.

Intégration des environnements intérieurs avec des objets numériques

Intégration des environnements intérieurs avec des objets numériques

Pour les opérateurs du secteur de la construction, intégrer le BIM et la RA signifie travailler sur un chantier beaucoup plus intelligent, ce qui permet des économies de temps et de coûts.

Imaginons par exemple que nous faisons partie d’une équipe qui construit un nouveau bâtiment, lors de l’une des visites sur le chantier, ils posent des faux-plafonds, mais nous voulons vérifier l’installation CVC. L’intégration du BIM et de la réalité augmentée permet d’intégrer instantanément le modèle d’information de l’ouvrage à la réalité physique dans laquelle nous nous trouvons.

Nous pouvons ainsi visualiser de manière dynamique les gaines des installations, les conduits d’eau et si nous voulons ensuite poursuivre la visite du chantier en vérifiant que les matériaux et les finitions utilisés correspondent à ceux du modèle de conception, il ne nous reste qu’à définir le niveau dans notre modèle BIM.

L’intégration du modèle BIM avec la réalité augmentée permet donc de :

  • avoir une meilleure connaissance de toutes les relations spatiales de l’ouvrage ;
  • intercepter d’éventuelles erreurs ou interférences ;
  • être en mesure de prendre des décisions sur le terrain rapidement et avec moins d’erreurs ;
  • économiser de l’énergie, du temps et de l’argent.

Quelles sont les 7 principales applications de la RA dans le secteur de la construction ?

Dans la construction, la réalité augmentée trouve différentes applications dans différentes phases du processus de conception. Examinons ensemble les sept utilisations principales de la RA dans un flux de travail de projets : 

  1. Planification du projet :
    La valeur ajoutée que la réalité augmentée apporte au projet commence dès la phase de planification. Dans cette étape de conception, en effet, la Réalité Augmentée offre la possibilité de montrer virtuellement l’ouvrage complet à un niveau de détail très poussé, permettant ainsi d’évaluer son impact environnemental et social.
    Cette étape est également très importante pour s’assurer que ce qui est conçu soit correspondant aux demandes du client. L’utilisation de la réalité augmentée, intégrée au BIM, permet aux concepteurs et aux constructeurs de montrer virtuellement l’ouvrage au client en le superposant à l’espace réel. Le client pourra ainsi proposer d’éventuelles modifications avant même que la construction ne commence.
  2. Mesure précise :
    Les appareils de réalité augmentée permettent de mesurer des éléments physiques dans un espace, ce qui signifie qu’en intégrant le BIM à la réalité augmentée, il est possible de déterminer avec précision les dimensions et de visualiser complètement à quoi ressemblera le projet. Il est clair que ces potentialités affectent la capacité de déterminer les heures de travail et les matériaux nécessaires de manière plus efficace et concrète.
  3. Révision et modification du projet en chantier :
    L’un des principaux avantages de l’application de la réalité augmentée dans la construction est la capacité non seulement de visualiser la modélisation, mais aussi d’apporter des modifications directement sur place. En utilisant un appareil mobile compatible RA avec la superposition numérique du projet, les concepteurs peuvent apporter des modifications virtuelles de l’ouvrage. Cela leur permettra de comprendre comment ces modifications seront intégrées dans le bâtiment et comment elles pourraient affecter le reste de la structure sans apporter de modifications à la structure physique réelle et donc sans causer de retards sur le chantier. Un contrôle sur site du projet via la réalité augmentée vous permet également de détecter d’éventuelles incohérences dans l’architecture et d’adapter rapidement le projet avec les modifications nécessaires en évitant de futurs gaspillages de temps et de coûts. Les modifications approuvées sont mises à jour en temps réel, ce qui réduit le risque que les travailleurs suivent des plans obsolètes.
  4. Formation en matière de sécurité :
    Le thème de la sécurité est un thème toujours chaud dans le monde de la construction et l’intégration de la réalité augmentée avec le BIM promet des retombées positives surtout en ce qui concerne la formation des travailleurs. La possibilité d’utiliser le jumeau numérique (digital twin) de l’ouvrage au sein de la réalité augmentée permet de former les travailleurs dans un environnement sûr et sans risque. Les logiciels BIM pour la gestion du chantier permettent de simuler des scénarios et des exercices virtuels basés sur ce qui sera le véritable travail à effectuer et d’améliorer la sensibilisation des travailleurs à la sécurité, de fournir des instructions claires et de réduire les coûts de formation et les retards dans les temps durant les périodes d’inactivité.
  5. Sécurité et contrôles :
    Grâce à l’application de la réalité augmentée, le coordinateur de la sécurité, le directeur des travaux et les autres professionnels impliqués dans le chantier peuvent facilement comparer le modèle BIM à la structure réelle, en prenant des photos de cette superposition et en partageant les informations instantanément.
  6. Groupe de collaboration :
    La construction est un secteur hautement collaboratif et un travail d’équipe efficace est impératif pour s’assurer qu’un projet respecte les délais et le budget prévus. Cependant, tous les membres de l’équipe travaillant sur un projet ne peuvent pas être sur le chantier à tout moment. Dans une approche de conception traditionnelle, cela implique de reporter la résolution du problème jusqu’à ce que toutes les parties concernées aient apporté les changements nécessaires. La réalité augmentée permet aux professionnels d’inspecter le chantier à distance comme s’ils étaient présents, ce qui permet de résoudre les problèmes et de corriger les erreurs en temps réel sans avoir à les reporter. Ceux qui sont présents sur place peuvent également utiliser la réalité augmentée pour capturer des images ou des vidéos de tout problème rencontré, que les équipes distantes peuvent voir et commenter. Grâce à la réalité augmentée, la collaboration entre les professionnels de l’équipe de projet est également possible à distance, ce qui permet de réduire considérablement le temps et les coûts nécessaires pour résoudre les problèmes sur place.
  7. Gain économique :
    En conclusion, la réalité augmentée utilisée à des fins différents tout au long du cycle de vie du bâtiment, améliore la productivité des travailleurs et réduit les coûts liés à des interférences détectées tardivement ou à des modifications apportées sur un chantier déjà en cours.

Quels sont les avantages et les limites de la RA dans l’industrie de la construction ?

Les avantages de la réalité augmentée dans le secteur de la construction sont multiples et même si les coûts de cette technologie ne sont pas très bas, ils continuent de diminuer et les prévisions la voient s’intégrer dans le flux de travail des petites et moyennes entreprises également.

Ce sont précisément ces entreprises qui bénéficieront des principaux avantages de la Réalité Augmentée dans la construction : gain économique et fidélisation du client.

Dans l’industrie de la construction, l’achèvement des projets dans les délais impartis est un aspect fondamental pour garantir le respect du budget. Nous savons à quel point l’application de la méthodologie BIM est précieuse à cet égard et si nous ajoutons la réalité augmentée au jumeau numérique (digital twin) obtenu par le BIM, respecter les délais et donc rentrer dans le budget, cela devient une mission bien plus facile à accomplir.

Cette précision et cette efficacité permettent aux entreprises de construction de planifier des projets fiables, d’améliorer les relations avec les clients et de générer ainsi des retours sur investissement à long terme.

Les avantages de la réalité augmentée dans le secteur de la construction sont donc évidents, mais il existe encore quelques limites à son application :

  • la première limite concerne la familiarité avec la technologie plutôt que la technologie elle-même. L’intégration de la réalité augmentée dans le secteur de l’AEC est encore limitée, probablement parce qu’elle est considérée comme une technologie pas encore tout à fait mature, mais surtout parce qu’il n’y a pas assez de formation.
  • un autre obstacle est représenté par les implications économiques de la mise en œuvre de la réalité augmentée, ce qui explique pourquoi de nombreuses entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises, sont encore réticentes à investir dans cette technologie.
  • l’utilisation de la réalité augmentée nécessite une connexion WLAN et Internet stable, pas toujours garantie sur le chantier.

Quel est le futur de la réalité augmentée dans le monde de la construction ?

Bien que nous ne soyons pas actuellement confrontés à une utilisation massive de cette technologie dans le secteur AEC, la RA a toutes les cartes en main pour devenir une partie indispensable du secteur de la construction dans un avenir proche, surtout compte tenu de l’impact de la pandémie de COVID-19 qui a poussé les entreprises de construction à opérer à distance et à mettre en œuvre des solutions numériques.

Les entreprises impliquées dans le développement de cette technologie améliorent continuellement les produits qu’elles proposent, rendant les applications plus rapides et plus intuitives et intégrant la technologie RA directement dans les logiciels de conception.

La technologie continue de mûrir et commence à être économiquement abordable, les chercheurs sont optimistes et soulignent que l’utilisation de la technologie RA dans le secteur AEC connaîtra une forte croissance au cours des 5 à 10 prochaines années. En fin de compte, une adoption à plus grande échelle de la technologie RA sera guidée par deux choses : la volonté des professionnels de la construction de passer par la transformation numérique et la maturité de la technologie RA elle-même.

Concevoir en adoptant la révolution numérique et en intégrant la Réalité Augmentée au BIM, implique une certaine dose de perspicacité mais les avantages sont sous les yeux de tous. Concevez vous aussi avec les logiciels BIM et « augmentez » votre réalité !

 

usbim-reality
usbim-reality