bim_5d

BIM 5D : les 5 avantages de la cinquième dimension du BIM

Le BIM 5D correspond à l’estimation des coûts d’un modèle. Découvrez comment estimer les coûts plus rapidement et de façon plus détaillée et comment gérer au mieux votre projet.

BIM, Building Information Modeling, est une technologie qui permet aux concepteurs et aux ingénieurs de disposer d’informations précises et détaillées nécessaires pour estimer les coûts d’un projet, réduisant ainsi la variabilité de l’estimation des coûts ; le BIM 5D est la dimension de l’application de la méthodologie BIM qui correspond explicitement à l’estimation du coût.

Dans la maquette 3D, les variables économiques viennent introduite pour l’évaluation des coûts du projet afin de contrôler et d’estimer les dépenses (attribuant le prix à différents objets ou éléments modélisés comme valeur paramétrique) : en utilisant des maquettes numériques des bâtiments au lieu des dessins, il est possible d’extraire des quantités, les décomptes et des mesures directement depuis la maquette 3D.

Le BIM 5D lie les processus de coûts et d’estimation directement aux maquettes 3D créés par le concepteur ; en intégrant l’estimation des coûts dans l’écosystème BIM, il est possible d’accélérer et d’optimiser l’ensemble de la phase de conception d’un bâtiment, y compris en ce qui concerne l’aspect économique. Par exemple, il y a la possibilité d’évaluer rapidement les coûts associés à différentes solutions de conception et de construction.

L’information est toujours alignée à la conception. Et lorsqu’une modification est apportée à la conception, par exemple une dimension de fenêtre ets retouchée par le dessinateur et devient plus petite, la modification est automatiquement répercutée en cascade sur toute la documentation et tous les dessins relatifs à la construction, ainsi que sur toutes les devis et les mesures utilisées par le concepteur.

Qu’est-ce que le BIM 5D ?

Le BIM 5D correspond à l’estimation des coûts des éléments du modèle d’information.

La modélisation BIM 5D crée des connexions intelligentes entre la maquette numérique 3D (qui définit la géométrie du bâtiment) et les informations relatives aux coûts de construction de l’ouvrage.

Le résultat est un modèle d’information à 5 dimensions (5D), qui prend en compte également les attributs nécessaires pour estimer le coût global du projet.

Le BIM 5D peut aider les professionnels du bâtiment à produire des estimations des coûts de façon automatique, car les prix de chaque ouvrage ou fourniture sont directement associés aux objets paramétriques du modèle géométrique 3D. En plus d’être une procédure plus simple et plus rapide pour le concepteur (cost manager), cette méthode permet d’avoir un contrôle total sur les opérations à effectuer et de réduire les risques d’erreurs et de fautes de frappe. En effet, en associant les prix (choisis dans une liste de prix de référence) directement aux objets du modèle, il est possible d’obtenir le devis et le métré qui est toujours mis à jour automatiquement, à chaque modification apportée au projet.

Par exemple, changer la taille d’une fenêtre met automatiquement à jour la quantité (dans ce cas exprimée en mètres carrés) et, par conséquent, le coût de ce travail spécifique.

Grâce à ces données, les concepteurs peuvent développer des estimations précises, basées sur une source fiable d’informations fédérées et analyser en temps réel les différents scénarios de conception qui peuvent être proposés. Cela rend le processus sûr, précis, rapide et limite les erreurs d’évaluation relatives aux coûts que le client doit supporter.

Les avantages du BIM 5D

Avec la méthode traditionnelle, pour estimer les coûts de la construction, de l’entretien et de l’exploitation  d’un ouvrage il faut : 

  • identifier avec précision les ouvrages à effectuer et les mises en oeuvre à partir de la liste de prix
  • calculer les quantités
  • organiser les données de mesure dans une séquence logique
  • évaluer les matériaux, les règles les règles de calcul et les unités de mesure.

Plus les évaluations sont précises, plus le risque d’erreur est faible.

Avec un processus numérisé comme celui de la modélisation BIM 5D, les évaluations sont les mêmes mais certains automatismes introduisent des fonctionnalités de gestion plus précise entre les entités du modèle 3D et les postes de coûts associés.

Les 5 avantages sont les suivants : 

  1. un meilleur contrôle des coûts – chaque détail du devis quantitatif est contrôlable directement sur la maquette 3D, garantissant l’exactitude des mesures et le contrôle des coûts pour les entreprises de construction et pour le client
  2. l’évaluation rapide des quantités – la préparation d’un calcul quantitatif précis basé sur un modèle signifie une plus grande efficacité et des flux de travail optimisés au sein des équipes de conception de processus BIM
  3. rapidité de calcul – la saisie et le calcul des données en utilisant le BIM accélère chaque procédure en optimisant les temps de travail des professionnels
  4. la qualité du travail – un meilleur contrôle et une vitesse de traitement plus rapide conduisent à une productivité améliorée qui se traduit par des économies de coûts pour l’entreprise et les bureaux d’études
  5. des évaluations plus détaillées grâce à une plus grande précision et prévisibilité dans l’analyse des coûts du projet, des variations de quantités et de matériaux, d’équipements et de main-d’œuvre – l’intégration du BIM avec des modèles de simulation BIM 5D permet le développement de bâtiments plus efficaces et durables. La collaboration entre toutes les parties du processus de construction en mode BIM permet à toutes les personnes impliquées de contrôler les coûts du projet même lorsque des modifications sont apportées au projet

La mise en œuvre du BIM dans l’analyse des coûts à toutes les phases du processus de construction fournit des informations précises et détaillées, permettant ainsi aux concepteurs de prendre des décisions correctes et éclairées, réduisant ainsi le besoin de revoir les choix de projet pendant le chantier.

avantages_bim_5d

BIM 4D et 5D pour une programmation parfaite du projet

Pour gérer de manière complète un projet, en tenant compte également de l’aspect programmation des temps et des coûts, il est nécessaire d’enrichir le modèle 3D d’informations de programmation (BIM 4D temps) et économiques (BIM 5D).

Le 4D désigne la gestion des temps d’exécution du projet à travers un planning des travaux associé au modèle afin de réduire la possibilité d’interférences et d’erreurs entre les ouvrages durant les différentes phases de projet. Tandis que le 5D désigne la gestion des coûts du projet.

Le coût d’un projet est strictement lié à la programmation des temps, pour cette raison l’intégration des informations BIM 4D et BIM 5D dans les modèles 3D assurent une gestion plus efficace et plus rentable.

Les autres dimensions du BIM

Avec les « dimensions du BIM », tous les aspects et informations qui entrent en jeu dans le processus de numérisation d’un ouvrage sont définis.

Le BIM est plus qu’une simple modélisation tridimensionnelle (3D) pour laquelle il est connu et peut englober d’autres « dimensions » qui servent à ajouter des informations utiles à la gestion ou à la réalisation de l’ouvrage.

Les autres dimensions, au-delà de la 4D et de la 5D sont les suivantes : 

  • 6D – phase de gestion des travaux achevés (facility management)
  • 7D – évaluation de la durabilité.

En plus des 7 dimensions réglementées, il existe actuellement un débat ouvert sur les trois « nouvelles dimensions du BIM » :

  • 8D – sécurité dans la phase de conception et de construction de l’ouvrage
  • 9D – construction légère
  • 10D – industrialisation des bâtiments.
Les 10 dimensions du BIM

Les 10 dimensions du BIM

Les caractéristiques d’un logiciel de modélisation BIM 5D

Pour profiter des avantages de la modélisation BIM 5D et obtenir automatiquement une estimation des coûts de réalisation d’un projet, il est nécessaire d’utiliser un logiciel BIM spécifique qui permet d’associer des informations relatives aux coûts à la maquette 3D.

Concrètement, un logiciel BIM 5D doit vous permettre de : 

  • lier à chaque objet du modèle un article relatif du tarif de référence (ou plus généralement un  poste du bordereau des prix)
  • obtenir automatiquement l’estimation des coûts de la conception
  • mettre à jour le devis en temps réel à chaque modification de la conception.
  • imprimer, exporter et reformuler le devis et le métré obtenu automatiquement.

La mise en œuvre de la méthodologie BIM 5D implique un effort initial dû à l’acquisition de nouvelles technologies, d’outils et de personnel correctement formé mais les avantages remboursent amplement l’investissement de ressources soutenu et contribuent à un processus de conception certainement plus vertueux de l’ouvrage.

Vous pouvez tester vous-même les avantages d’un logiciel 5D pour le métré de modèle BIM au format IFC en téléchargeant la version du logiciel utilisable gratuitement pour 30 jours.

 

 

edificius
edificius