Home » BIM et Conception de bâtiments » Liste de contrôle du tel que construit : la checklist pour des dessins toujours à jour

Liste de contrôle du tel que construit : la checklist pour des dessins toujours à jour

Liste de contrôle du tel que construit : la checklist pour des dessins toujours à jour

La liste de contrôle du tel que construit est la liste complète qui vous aide à mettre à jour les dessins as-built sans rien négliger et à en vérifier la correspondance avec les ouvrages réalisés.

À la fin des travaux, avoir les dessins mis à jour et correspondant à ce qui a été réalisé (dessins tel que construit aussi connus comme dessins au trait rouge) est un avantage considérable qui facilite toute la durée de vie du bâtiment, surtout dans sa phase de gestion et de maintenance.

Pour mettre à jour et vérifier les dessins as-built il peut être très utile d’avoir une liste complète des informations qui ne peuvent pas manquer et qui doivent absolument être toujours à jour et correctes. Il est également indispensable d’utiliser une plateforme de BIM management qui vous aide à gérer les modèles 3D, les données, les informations et les processus openBIM.

Que contiennent les dessins tel que construit ?

Le bâtiment réalisé ne correspond presque jamais au projet.

Les conditions réelles, les complications du chantier, les modifications du budget, les variantes en cours de construction nécessitent de révisions de l’idée initiale et, par conséquent, des dessins de projet. Même le processus de construction plus fluide et l’utilisation d’une méthodologie BIM/VDC plus avancée n’assurent pas nécessairement une correspondance complète entre le bâtiment réalisé et les dessins de projet.

Cette petite introduction est indispensable pour comprendre ce que sont les dessins tel que construit et pourquoi ils sont si nécessaires.

Les dessins tel que construit sont des dessins détaillés qui représentent la situation existante d’un bâtiment à la fin des travaux ou après une série de modifications.

Il ne s’agit plus d’une représentation de projet mais d’un modèle qui présente les mesures, les géométries et les données actualisées à la suite du relevé effectué sur le bien réalisé : en pratique, ils reflètent toutes les modifications apportées au cours du processus de construction.

Ils sont remis au maître d’ouvrage à la fin de la construction d’un ouvrage (mais mis à jour au fur et à mesure des travaux) et montrent l’emplacement exact de tous les éléments. Cela permet de reconstituer un cadre complet de la situation existante du bâtiment au moment du relevé.

Le processus de réalisation des dessins tel que construit commence par le relevé géométrique du bâtiment réalisé et se termine par la livraison au client.

Le but principal d’un dessin as-built est d’enregistrer toute modification apportée pendant le processus de construction qui s’écarte du projet original.

Voyons maintenant ce que contiennent les dessins tel que construit.

Tout d’abord, il convient de préciser qu’ils prennent en compte même le plus petit ajout ou la plus petite modification apportée au projet lors de la réalisation de l’ouvrage.

Aucune modification n’est trop petite pour être notée sur les dessins as-built, mais les choses qui ne doivent absolument pas être négligées sont les suivantes : 

  • des descriptions claires ;
  • toutes les modifications relatives aux matériaux utilisés, aux positions des éléments, aux dimensions, aux géométries, etc. ;
  • la position correcte de tous les équipements et installations, y compris la profondeur et les matériaux de chacun ;
  • toutes les dates auxquelles les modifications ont été apportées ;
  • les obstacles et problèmes imprévus et les solutions utilisées pour les résoudre ;
  • toutes les modifications apportées aux travaux achevés.

Il est préférable d’avoir autant d’informations que possible sur les dessins tel que construit parce que même les plus petites variations peuvent être indispensables dans la phase de gestion/maintenance du bien.

Les dessins tel que construit peuvent également être utilisés comme base pour des interventions de restructuration futures et pour les opérations ordinaires de gestion et maintenance du bien réalisé.

Chaque type de travail sur le bien devient plus facile avec les dessins as-built car toutes les informations sont exactes, à jour et connues par tous les intervenants.

Liste de contrôle tel que construit

La liste des informations à inclure dans une documentation de type tel que construit (as-built checklist) dépend certainement du type de travail auquel vous faites référence.

En général, cependant, nous pouvons dire qu’elle doit toujours contenir : 

  • des informations générales sur le bâtiment (emplacement, données cadastrales, encadrements urbains et territoriaux, propriétaires, etc.) ;
  • des données relatives aux concepteurs, entrepreneurs, maîtres d’ouvrage, etc. ;
  • des dessins architecturaux actualisés (plans, coupes, élévations, détails de construction, etc.) ;
  • des documents illustrant les ouvrages non réalisés, les ouvrages modifiés et les ouvrages ajoutés ;
  • des dessins actualisés relatifs aux installations CVCSE (indiquant l’emplacement exact des tuyaux, des drains, des câbles électriques, des générateurs, etc.) ;
  • des dessins structurels (indiquant la position exacte des éléments structurels et leur composition) ;
  • des dessins indiquant les réseaux d’égouts, les raccordements, etc. ;
  • les dessins du plancher et des aménagements extérieurs ;
  • etc.

 

usbim
usbim