Home » BIM et GIS » Maximiser l’efficacité de la gestion et de la maintenance des actifs bâtis grâce à l’approche BIM-SIG

BIM SIG maintenance

Maximiser l’efficacité de la gestion et de la maintenance des actifs bâtis grâce à l’approche BIM-SIG

Voici comment une approche intégrée BIM SIG peut impacter et optimiser la gestion et la maintenance des bâtiments et des infrastructures ainsi que les avantages pour les parties prenantes

Pendant le cycle de vie de toute construction, la phase de gestion et de maintenance est essentielle pour garantir que les bâtiments et les infrastructures restent sûrs, efficaces et fonctionnels dans le temps.

Dans l’évolution continue du secteur de la construction, l’approche synergique entre le Building Information Modeling (BIM) et les Systèmes d’Information Géographique (SIG) apporte des améliorations significatives même pendant la phase Exploitation et Maintenance (O&M), offrant des outils puissants et innovants (comme par exemple des logiciels de GMAO) pour optimiser l’efficacité dans la gestion du cycle de vie complet des actifs construits. À long terme, la gestion et la maintenance peuvent bénéficier énormément de cette intégration : de la gestion des structures à la surveillance des conditions, en passant par la planification de la maintenance préventive et la réponse aux urgences.

Dans cet article, découvrez les avantages d’une approche intégrée BIM SIG pour la phase de gestion et de maintenance de l’œuvre ainsi que les outils contribuant à maximiser la gestion efficiente des actifs construits.

Approche BIM-SIG : une vision intégrée du patrimoine construit pour améliorer sa gestion et sa maintenance

Tous les professionnels de l’AECO, impliqués différemment dans la gestion et la maintenance d’un bien construit, ont besoin d’une grande quantité d’informations très diverses, qu’ils doivent pouvoir gérer avec une technologie leur permettant de confronter des données complexes concernant non seulement les bâtiments individuels ou leurs parties, mais aussi l’environnement ou le paysage dans lequel ils s’insèrent. Le BIM et le SIG représentent aujourd’hui certaines des technologies les plus innovantes pouvant être utilisées de manière intégrée dans l’industrie de la construction pour optimiser le processus de gestion des données tout au long du cycle de vie d’un bâtiment.

D’une part, le BIM permet de développer des modèles informatifs très détaillés des bâtiments ; d’autre part, le SIG permet de les gérer et de les analyser à travers un système de référence spatiale global. La grande potentialité de leur intégration réside donc dans la capacité à gérer l’actif à l’échelle macroscopique territoriale jusqu’à la micro-échelle du composant individuel de construction ou de l’installation. Grâce également à la disponibilité croissante de technologies numériques innovantes et de big data, l’interopérabilité BIM-SIG peut également être exploitée pour optimiser les activités de gestion de grands actifs immobiliers, notamment pendant la phase Exploitation et Maintenance.

Information très détaillés des bâtiments

Information très détaillés des bâtiments

 

Les avantages d’une approche intégrée BIM-SIG dans la phase de maintenance des actifs

Le panorama complet dicté par l’intégration des technologies BIM et SIG permet un contrôle plus précis et une meilleure planification des activités de gestion et de maintenance ; des activités qui non seulement contribuent à prolonger la durée de vie utile des actifs, mais également à garantir la sécurité et la continuité opérationnelle, réduisant au minimum l’impact des situations imprévues.

Gestion des structures et des installations

Un des aspects principaux de la maintenance est la gestion des structures et des installations. L’intégration BIM-SIG permet d’accéder aux modèles BIM détaillés des structures, aux données sur leur emplacement géographique et aux informations historiques sur la maintenance. Cela simplifie considérablement la programmation et la gestion des activités de maintenance préventive et corrective.

Surveillance des conditions en temps réel

L’utilisation de capteurs et de technologies IoT (Internet des Objets) peut fournir des données en temps réel sur les conditions des actifs. Ces données peuvent être intégrées aux systèmes BIM-GIS, permettant une surveillance constante des performances et des conditions des structures. Cela permet d’identifier rapidement d’éventuels problèmes ou anomalies, réduisant au minimum les temps d’arrêt et les coûts de réparation.

Optimisation des ressources

L’intégration BIM-SIG contribue à l’optimisation des ressources. C’est grâce à une gestion plus précise et basée sur les données qu’il est possible de planifier de manière plus efficace les ressources humaines et matérielles, réduisant les coûts de maintenance sans compromettre la qualité du service.

Planification de la maintenance préventive

L’approche BIM-SIG permet une planification détaillée de la maintenance préventive. Un des principaux avantages de l’approche BIM-SIG dans la gestion et la maintenance des actifs construits est la possibilité de planifier et d’exécuter des interventions de maintenance de manière plus efficace. En utilisant des données provenant à la fois du BIM et du SIG, il est possible de créer des plans de maintenance prédictive basés sur des informations détaillées sur l’état actuel du bâtiment et de l’environnement environnant.
Par exemple, en utilisant le SIG pour analyser l’environnement extérieur, il est possible de prévoir et de mieux se préparer à d’éventuels événements naturels pouvant affecter les structures. Pendant ce temps, le BIM fournit une vue interne détaillée des composants du bâtiment ou de l’infrastructure, aidant à planifier des interventions de maintenance ciblées pour prolonger sa durée de vie.

Ou encore, les capteurs installés dans le bâtiment peuvent recueillir des données en temps réel sur les conditions structurelles et les performances des systèmes. Ces données sont intégrées dans le modèle BIM-GIS, permettant aux opérateurs d’identifier précocement des problèmes potentiels et de planifier des interventions de maintenance préventive : cela réduit les temps d’arrêt, optimise les ressources et prolonge la durée de vie utile du bâtiment.

Décisions éclairées

L’accès à des informations détaillées sur l’état actuel de l’actif permet de prendre des décisions éclairées concernant les investissements nécessaires pour améliorer la durabilité, l’efficacité énergétique et la conformité réglementaire.

Protection du patrimoine : gestion des risques et mises à jour en temps réel

La capacité de visualiser les données dans un contexte géographique permet d’identifier les risques environnementaux potentiels, tels que les inondations ou les changements climatiques, et d’évaluer leur impact sur le bâtiment ou l’infrastructure. Lorsque des urgences ou des situations critiques surviennent, l’approche BIM-SIG est cruciale pour une réponse rapide et efficace. Le modèle numérique fournit un aperçu détaillé des structures et des ressources disponibles, permettant aux équipes d’intervention de prendre des décisions éclairées et d’agir rapidement. De plus, le modèle BIM-GIS peut être mis à jour en temps réel pendant une urgence, en enregistrant les dommages ou les modifications apportées aux structures. Ces informations sont précieuses pour l’évaluation post-urgence et la planification des activités de restauration.

Navigation spatiale et sécurité

Dans le contexte de bâtiments complexes ou d’infrastructures étendues, comme les aéroports ou les hôpitaux, l’approche intégrée BIM-GIS facilite la navigation spatiale. Cela peut être particulièrement utile pour le personnel, les visiteurs ou les intervenants d’urgence qui doivent se déplacer à l’intérieur des environnements. De plus, l’intégration BIM-GIS contribue à la sécurité, permettant une gestion plus efficace des évacuations en cas d’urgence.

Conclusions

La phase O&M est sans aucun doute la plus coûteuse du cycle de vie des actifs : s’ils sont mal gérés, ils peuvent en effet entraîner un gaspillage de ressources et des augmentations des coûts de gestion, d’exploitation et de maintenance des bâtiments. C’est pourquoi, pendant cette phase, il est essentiel de dépasser l’approche documentaire et de passer à une approche numérique et collaborative grâce à des systèmes d’information de gestion et des protocoles de modélisation des données, afin de les structurer de manière à garantir la disponibilité d’informations précises, au bon moment, dans le format requis et tout au long du cycle de vie de l’actif.

Une solution innovante et complète pour gérer les actifs construits est le système de gestion BIM d’ACCA, évolutif et configurable selon les besoins spécifiques, qui permet d’optimiser le travail sur les bâtiments et les infrastructures grâce à des logiciels complets et intégrés.

 

usbim
usbim