Home » BIM et chantiers » Ordres de travail dans la construction : 8 différents types efficaces

Ordres de travail dans la construction

Ordres de travail dans la construction : 8 différents types efficaces

Les ordres de travail dans le domaine de la construction contiennent les détails du projet. Découvrez les 8 principaux types et comment les gérer de manière efficace


La clarté et la transparence sont à la base de toute relation professionnelle solide, et cela vaut également dans le domaine de la construction. Les entreprises peuvent choisir d’utiliser plusieurs outils pour communiquer de manière claire et efficace avec leurs clients, l’un d’eux étant l’« ordre de travail ».

La création d’un ordre de travail est un moyen de garantir que les deux parties connaissent et acceptent les termes du travail, y compris les délais et le budget.

Dans cet article, nous explorons ce qu’est un ordre de travail dans le domaine de l’AECO, combien de types existent et quelles en sont les composantes principales.

Qu’est-ce qu’un ordre de travail dans le secteur de la construction ?

L’expression « ordre de travail », souvent abrégée en ODL, est utilisée dans plusieurs secteurs et domaines. Mais qu’indique-t-elle spécifiquement dans le monde de la construction ? 

Un ordre de travail dans le secteur AECO est un document qui décrit les détails d’un travail spécifique. Une fois qu’un projet est planifié et défini, les entreprises de construction rédigent un ordre de travail dans lequel elles définissent les détails et les attentes du projet. Les éléments et descriptions contenus dans l’ordre de travail sont acceptés par les deux parties, entreprises de construction et client. Ainsi, les deux parties signent ces documents pour convenir des termes du projet.

Parmi les travaux du secteur de la construction pouvant nécessiter un ordre de travail, on trouve : 

  • Inspection : dans ce cas, les parties contractantes émettent des ordres de travail pour des inspections régulières afin de garantir la sécurité des bâtiments, équipements et installations.
  • Maintenance : dans le but d’assurer une planification de la maintenance précise, les entrepreneurs peuvent émettre des ordres de travail de maintenance pour évaluer les bâtiments et leurs parties, et fournir des mises à jour ou des remplacements de routine.
  • Urgence : les entrepreneurs peuvent émettre des ordres de travail d’urgence en cas de pannes et de dysfonctionnements d’équipements, d’installations ou de composants et parties de bâtiments.
  • Électrique : les entrepreneurs peuvent émettre des ordres de travail lorsqu’il est nécessaire de réparer ou d’installer des équipements électriques.
  • Sécurité : les contractants peuvent émettre des ordres de travail de sécurité pour améliorer les conditions de construction et garantir la sécurité des employés.
  • Autres travaux : les contractants peuvent émettre des ordres de travail pour des projets et travaux spécifiques de construction, d’installation ou de remplacement que les clients peuvent demander.

Quel est l’objectif d’un ordre de travail dans le secteur de la construction ?

Dans le secteur AECO, les ordres de travail visent à normaliser le flux de travail et à créer un processus simple et rapide pour la planification, l’attribution et le suivi des différents travaux, tout en garantissant la documentation des ressources et le suivi des performances.

Le respect du calendrier et du budget du projet est également surveillé via les ordres de travail.

Les avantages de cette planification et de ce suivi sont bénéfiques pour les deux parties contractantes : les entreprises de construction et le client. En effet, ils sont protégés par ce document dans lequel il est possible d’inclure une estimation des coûts, des délais et des matériaux, à la fois quantitatifs et qualitatifs.

Les ordres de travail représentent également un moyen pour les entreprises de construction de consigner et d’archiver les détails de leurs projets de manière cohérente et constante.

Gérer un ordre de travail dans la construction issu du logiciel usBIM.resolver

Gérer un ordre de travail dans la construction issu du logiciel usBIM.resolver

Quels sont les types d’ordres de travail dans la construction ?

En général et notamment dans le secteur de la construction, il existe différents types d’ordres de travail. Découvrons les 8 plus courants : 

  • Ordre de travail général : un ordre est un engagement pour le projet auquel est annexée une liste de matériaux, d’outils et d’équipements nécessaires à la réalisation des activités. Sur la base de ce document, le client paiera les services prévus.
  • Ordre préventif : il existe deux types d’ordres de travail par rapport à un éventuel problème à résoudre dans le secteur de la construction, celui correctif, qui nous informe en particulier sur le problème à résoudre qui a été signalé en temps opportun et l’ordre de travail préventif généralement lié à la maintenance préventive demandée par certaines machines, par exemple.
  • Ordre planifié : les ordres de travail planifiés sont des documents qui accompagnent les travaux récurrents, tels que la maintenance ou l’inspection.
  • Ordre non planifié : les ordres de travail non planifiés sont des documents qui accompagnent les besoins de construction qu’un client n’aurait peut-être pas planifiés, comme les services de réparation d’urgence.
  • Ordre interne : les ordres de travail internes sont des ordres de travail réalisés entre les différents départements de la même entreprise.
  • Ordre externe : les ordres de travail externes sont des documents générés par des personnes extérieures à l’entreprise. Par exemple, un gestionnaire d’installations demandant des services peut générer un ordre de travail en fonction de ses besoins de projet.
  • Ordre manuel : les ordres de travail manuels sont des documents générés manuellement, sous forme écrite ou via un formulaire numérique.
  • Ordre automatique : les ordres de travail automatiques sont des ordres de travail générés automatiquement pour des cas spécifiques pouvant impliquer par exemple des commandes récurrentes à partir de systèmes automatiques tels que des logiciels de gestion des installations.

Quelles informations devrait contenir un ordre de travail ?

Un ordre de travail doit être édité et détaillé en fonction du travail spécifique, mais il existe des contenus qui sont toujours utiles, voire indispensables, à inclure lors de la rédaction de ces documents : 

  • Informations de contact : il est possible d’inclure des informations sur la personne que le client peut contacter en cas de besoin de clarifications ou de mises à jour. Inclure ici les coordonnées, par exemple, du chef de projet ou du service client selon la structure de l’entreprise. Dans cette section, il est également possible d’inclure des informations de facturation et des détails sur l’entreprise.
  • Description du travail : cette section fournit une première description du travail, avec la main-d’œuvre et les matériaux nécessaires à l’exécution. Il est également possible d’inclure dans cette section des informations sur les heures nécessaires pour chaque activité, ainsi que sur les travailleurs assignés.
  • Description des matériaux : cette section de l’ordre de travail répertorie non seulement le type de matériaux nécessaires à l’exécution du travail, mais également la quantité précise, le coût et les taxes applicables.

Enfin, il est utile de prévoir une section pour ajouter des informations supplémentaires avant l’espace dédié à la date et aux signatures.

Informations nécessaires dans un ordre de travail dans la construction

Informations nécessaires dans un ordre de travail dans la construction

Pourquoi la rédaction des ordres de travail est-elle importante ?

En général, les ordres de travail aident les entreprises de construction à opérer de manière plus standardisée, simplifiant ainsi le flux de travail et le rendant plus efficace et précis.

Chaque ordre de travail met en évidence quels travaux doivent être effectués, quand ils doivent être achevés, par qui et avec quels outils et matériaux, agissant ainsi comme une garantie aussi bien pour les entreprises que pour les clients.

Pour créer un ordre de travail efficace, il est nécessaire de : 

  • disposer de toutes les informations nécessaires sur le projet à réaliser (exigences spécifiques, échéance, budget, équipe, etc.) ;
  • définir un calendrier de travail avec des échéances claires pour chaque phase du projet ;
  • identifier qui sera le responsable de chaque activité ;
  • obtenir les approbations nécessaires des responsables et d’autres parties prenantes avant de commencer.

Vous pouvez accomplir toutes ces tâches de manière intuitive et efficace avec le logiciel de maintenance ordinaire facile à utiliser pour votre entreprise ou avec un logiciel de résolution de problèmes de chantier si vous avez besoin de créer des ordres de travail numériques pour votre direction des travaux. Vous disposez ainsi d’une plateforme cloud centralisée où retrouver toutes les informations du projet, créer des tâches pour chaque activité nécessaire et confier la responsabilité à la personne désignée. De cette manière, vous pourrez gérer de manière efficace et précise tout type d’ordre de travail du secteur de la construction.

Vous êtes à la recherche d’un logiciel de levée de réserves ? Accédez maintenant gratuitement ! 

 

usbim-resolver
usbim-resolver