Home » BIM et Architecture » Processus de conception intégrée PCI : qu’est-ce que c’est et quels sont les avantages ?

Processus de conception intégrée PCI : qu’est-ce que c’est et quels sont les avantages ?

Le Processus de Conception Intégrée PCI, autrement dit en anglais Integrated Design Process est la méthode qui vous permet de gérer les projets de manière intégrée et collaborative et d’obtenir des performances optimales. Découvrez les avantages

Qualité, fonctionnalité, sécurité, efficacité énergétique, durabilité… le nombre d’exigences à satisfaire dans la conception des nouveaux ouvrages du secteur de la construction est toujours croissant !

Pour relever les défis de la construction moderne, il devient donc nécessaire de concevoir un processus de construction efficace et fonctionnel, capable de prendre en compte l’interaction entre les différents facteurs en jeu.

Le Processus de conception intégrée en anglais Integrated Design Process répond parfaitement à cette exigence en se posant comme une approche intégrée à la conception, soutenue par la coopération entre les différents professionnels impliqués.

Découvrons ensemble le potentiel de cette méthode et comment la méthodologie BIM peut soutenir la gestion de projet intégrée.

Qu’est-ce que le Processus de conception intégrée

Le Processus de Conception Intégrée (PCI) est une approche de conception interdisciplinaire basée sur la collaboration des parties prenantes impliquées dans le processus de conception, de construction et de gestion d’un ouvrage.

Cette méthode est surtout utilisée dans le domaine de la construction écologique car elle permet d’améliorer considérablement les chances de succès des projets relatifs aux bâtiments à hautes performances énergétiques.

La participation active de toutes les parties prenantes permet, en effet, de rechercher des solutions optimales, innovantes et durables, en relation avec tout le cycle de vie du bâtiment.

Mais en réalité, le PCI est une approche extrêmement flexible et peut donc être appliquée efficacement dans n’importe quel contexte, et à n’importe quel type de projet ou de prise de décision.

Bien sûr, les étapes et les stratégies spécifiques à adopter seront directement liées à l’intention de conception, qui diffère non seulement entre les projets, mais évolue également continuellement avec l’évolution du secteur.

Quelles sont les différences entre le PCI et le processus de conception conventionnels

Les processus de conception traditionnels ont une structure linéaire qui se développe selon une séquence ordonnée d’étapes, dans laquelle les modes de fonctionnement suivants sont prévus :

  • les disciplines de conception (architecture, structures, installations, etc.) sont considérées séparément, comme des systèmes isolés ;
  • les différentes personnes impliquées n’interviennent que lorsque cela est nécessaire et les décisions sont prises par un nombre limité de parties prenantes ;
  • peu de temps est consacré aux activités de planification et de conception, avec des répercussions négatives sur les étapes suivantes ;
  • les possibilités d’optimisation sont réduites ;
  • le processus se termine par la phase de construction de l’ouvrage.

Le Processus de Conception Intégrée s’oppose clairement aux critères exposés ci-dessus, car :

  • il rejette les processus linéaires de planification et de conception qui peuvent conduire à des solutions inefficaces, et adopte un système itératif qui prend en compte les interactions continues entre les différents secteurs ;
  • met l’accent sur les liens entre les différentes disciplines et améliore la communication entre les professionnels et les parties prenantes tout au long du projet ;
  • les décisions sont prises de manière partagée par tous les participants au processus ;
  • prévoit un investissement plus important en termes de temps et d’énergie dans la phase initiale de conception, pour une meilleure coordination des phases ultérieures ;
  • il augmente l’optimisation et minimise les risques de retards, de modifications en cours de construction et de dépassement des coûts ;
  • le processus continue même après la phase de construction de l’ouvrage, pour un Facility Management plus efficace.
Différence entre la conception traditionnelle et le processus de conception intégrée

Différence entre la conception traditionnelle et le processus de conception intégrée

Comment mettre en oeuvre un processus PCI

Pour mettre en œuvre correctement un Processus de Conception Intégrée, il convient de :

  • définir à l’avance les objectifs à atteindre, afin d’éviter des modifications dans les phases futures de la conception ;
  • former une équipe de travail multidisciplinaire, capable de rechercher des stratégies intégrées visant à améliorer les performances globales du projet (par exemple, inclure les opérateurs de la construction dans le processus de conception garantit que leurs compétences sont partagées, tandis que l’inclusion des utilisateurs finaux garantit que leurs besoins sont pleinement satisfaits) ;
  • organiser des « charrettes », c’est-à-dire des ateliers (entendus comme des périodes intenses d’activités de planification ou de conception) qui devraient être conduits par un facilitateur expérimenté et devraient inclure toutes les parties prenantes (propriétaire, professionnels, entrepreneurs, etc.). Les ateliers offrent la possibilité d’unifier l’équipe de projet et de recueillir la contribution de tous les participants, en travaillant pour un objectif commun. En outre, ils sont indispensables pour élaborer des solutions optimales aux problèmes de conception et établir des calendriers pour l’achèvement du projet ;
  • utiliser des outils et des logiciels de modélisation et de collaboration pour soutenir et renforcer l’intégration du projet. Parmi les outils qui facilitent une prise de décision efficace et qui se combinent parfaitement avec le PCI, la méthodologie BIM joue un rôle fondamental. Essayons de comprendre pourquoi.
Principes pour la bonne mise en œuvre PCI

Principes pour la bonne mise en œuvre PCI

Comment le BIM prend en charge le Processus de Conception Intégrée

La méthodologie BIM est l’un des facteurs de soutien les plus importants pour une conception intégrée réussie.

En effet, l’utilisation du BIM dans le PCI permet d’intégrer les informations provenant des participants au projet appartenant aux différentes disciplines, qui opèrent traditionnellement à des étapes distinctes du processus de construction.

En plus d’assurer une collaboration efficace entre les personnes impliquées (maîtres d’ouvrage, concepteurs, constructeurs, utilisateurs finaux, techniciens de maintenance, etc.), la méthodologie BIM permet également :

  • d’intégrer dans un modèle unique les informations utiles à chaque étape de la conception (architecture, structure, installations, énergie, gestion, etc.) ;
  • prendre en compte toutes les dimensions associées au projet (temps, coûts, maintenance, durabilité, etc.) et développer correctement tous les processus associés ;
  • aller au-delà de la phase de planification et de conception, pour gérer l’ensemble du cycle de vie du bâtiment ;
  • assurer un haut degré de contrôle du processus de coordination et de validation appropriés

Pour assurer le succès de votre PCI, essayez le logiciel de coordination BIM qui vous permet de faciliter la communication avec les autres parties prenantes, d’optimiser les flux de travail et d’améliorer la qualité globale du projet. Avec une seule solution intégrée en ligne, vous pouvez partager des données et des informations, effectuer une clash detection, code checking et coordonner toutes les activités de votre projet.

Quels sont les avantages du PCI

Un processus de conception véritablement intégré nous aide à :

  • identifier les conflits au stade préliminaire du processus et réduire les imprévus au stade avancé de la conception ou lors de la réalisation des travaux ;
  • améliorer la collaboration et la communication entre les professionnels et les parties prenantes ;
  • réduire les délais et les coûts de réalisation ;
  • assurer un meilleur contrôle du processus ;
  • accroître les chances d’atteindre les objectifs fixés ;
  • augmenter l’efficacité de la phase de construction ;
  • assurer la correspondance entre la phase de projet et le résultat final ;
  • améliorer la qualité globale du projet et obtenir des performances optimales ;
  • faciliter la gestion et la maintenance de l’ouvrage.
usbim
usbim