Home » BIM et Architecture » Projet d’éclairage de jardin

Projet d'éclairage de jardin

Projet d’éclairage de jardin

Techniques et conseils pour valoriser le vert et les éléments architecturaux. Comment concevoir des espaces sûrs et fonctionnels avec le projet d’éclairage de jardin


En architecture, la lumière est synonyme de confort, de sécurité et de fonctionnalité. Pensée avec finesse, elle ajoute une touche supplémentaire au projet, mettant en valeur les formes et les textures de manière suggestive et impactante. Voyons donc comment étudier au mieux le projet d’éclairage d’un jardin et obtenir un bon résultat avec des solutions innovantes, à faible impact environnemental, créatives et fonctionnelles, rendant l’espace attrayant et utilisable même le soir. Je vous propose de nombreux conseils utiles et des exemples à suivre, réalisés avec un logiciel de conception de jardins. Lisez cet article et essayez vous-même de créer le modèle de jardin en 3D avec éclairage et de réaliser des rendus photoréalistes ou des vidéos en temps réel du modèle pour expérimenter tous les effets de lumière et d’ombres qui peuvent valoriser vos choix de conception.

Rendu d'éclairage de jardin issu du logiciel Edificius

Rendu d’éclairage de jardin issu du logiciel Edificius

Comment éclairer un jardin

L’éclairage d’un jardin n’est pas seulement une question de visibilité nocturne : c’est un art qui valorise la beauté naturelle, crée des atmosphères suggestives et transforme les espaces extérieurs en environnements accueillants et fonctionnels. Pour les concepteurs s’occupant du projet d’éclairage pour les jardins, le processus va bien au-delà de la simple conception du système électrique. Cela demande une vision créative, imaginative, une connaissance technique approfondie et une compréhension de l’interaction entre la lumière, la nature et l’architecture. Voici comment procéder.

Rendu d'éclairage extérieur issu du logiciel Edificius

Rendu d’éclairage extérieur issu du logiciel Edificius

Analyse du jardin

Avant de commencer tout projet d’éclairage pour un jardin, il est essentiel de mener une analyse approfondie de la zone. Prenez en compte les caractéristiques du paysage, la disposition des plantes, les éléments architecturaux et le flux de personnes. Identifiez les points focaux et les zones à éclairer qui nécessitent une attention particulière. Il est conseillé de réfléchir en plan et de diviser le jardin en zones thématiques, en identifiant des éléments et des espaces à éclairer comme : 

  • chemins – les liaisons piétonnes qui relient les différentes zones du jardin et relient également l’accès à la propriété, au garage, etc. Veillez à ne pas laisser de zones sombres, surtout près des escaliers, des seuils, etc., mais évitez également les lumières trop fortes ou mal dirigées qui éblouissent et consomment trop, assurant ainsi le bon confort pour se déplacer. Les solutions les plus utilisées incluent les spots encastrés, si nous sommes près de murs ou de murets, les spots encastrables dans le sol avec un faisceau de lumière rasante (à prévoir avant la pose de la dalle), ou avec des poteaux lumineux ;
  • espaces de vie, repas, détente – zones les plus fréquentées où l’on profite pleinement du jardin et où l’on passe la majeure partie du temps. Ces zones doivent être éclairées à la fois horizontalement et verticalement. Par exemple, il est nécessaire d’éclairer la zone de la table pour manger même le soir de manière discrète mais fonctionnelle. On peut envisager des luminaires suspendus si l’on réalise une pergola, ou un lampadaire de sol, ou pourquoi pas, des solutions plus originales. Si nous avons une cuisine extérieure ou un barbecue, nous devons penser à des points lumineux rendant la zone de cuisson bien visible, sans rompre l’harmonie de l’aménagement. Dans les zones de détente, il est possible de tester de nombreuses solutions de design, des lampadaires, des formes plus particulières, des lampes murales, de table, des bandes LED, des meubles lumineux (sièges ou vases), etc.;
  • végétation – il faut prévoir la taille des plantes en phase de croissance et tenir compte de la forme, de la posture, de la couleur des feuilles, des fleurs, etc. Par exemple, les arbres à haute tige doivent être éclairés de bas en haut, peut-être avec un projecteur orientable, pour souligner les formes élancées et la trame des branches. Les buissons d’une hauteur jusqu’à 80 cm peuvent être éclairés, quant à eux, de haut en bas avec des lampadaires capables de mettre en valeur leurs formes et couleurs. Une autre solution est d’utiliser des spots encastrés ou des projecteurs qui éclairent de bas en haut en faisant passer la lumière à travers les frondaisons;
Rendu d'éclairage de jardin issu du logiciel Edificius

Rendu d’éclairage de jardin issu du logiciel Edificius

Choix des luminaires

Le choix des bons luminaires est crucial. Outre l’esthétique, prenez en compte la fonctionnalité et l’efficacité énergétique. Rappelez-vous qu’il s’agit de lumières qui restent allumées pendant de nombreuses heures, il ne faut donc pas négliger la consommation.

L’utilisation de lumières LED offre une flexibilité et des économies d’énergie. Choisissez des températures de couleur adaptées à l’atmosphère souhaitée : des tons chauds pour une atmosphère accueillante, des tons neutres pour mettre en valeur les détails et les couleurs naturelles, et des tons froids pour un aspect plus moderne. Par exemple, les zones barbecue, les cheminées et les cuisines nécessitent des tons plus neutres, identifiables avec une valeur de 4000 K. Plus généralement, les nuances plus chaudes conviennent mieux pour éclairer le vert et les zones de détente, dans une plage de valeurs inférieure à 2700/3000 K. Au-dessus de 4000 K se trouvent généralement des appareils réservés à des éléments plus architecturaux tels que les fontaines, les murs, etc.

Température de la lumière LED

Température de la lumière LED

Avec un logiciel de conception de jardins, après avoir créé le modèle 3D du jardin, vous pouvez insérer les luminaires, ajuster l’intensité et la température des lumières et expérimenter l’effet souhaité. Vous pouvez simuler différents effets lumineux (éclairage diffus, spot, bande LED, etc.) à différentes heures de la journée et évaluer l’impact de la lumière artificielle sur le paysage et les structures du jardin dans différentes conditions de luminosité, permettant ainsi d’optimiser la disposition des points lumineux pour créer des effets esthétiques. De plus, grâce à l’utilisation d’un modèle 3D BIM, vous pouvez mener des analyses approfondies sur l’efficacité énergétique de l’éclairage. Cela comprend des simulations de consommation d’énergie, des évaluations de l’utilisation de LED ou d’autres technologies à faible consommation et l’optimisation de l’éclairage pour réduire le gaspillage d’énergie. Enfin, vous pouvez utiliser le modèle BIM comme outil de contrôle du modèle réel et utiliser des plateformes IoT pour gérer l’éclairage (heures d’allumage et d’extinction, intensité lumineuse, etc.), mais aussi le système d’eau, le système de vidéosurveillance, l’alarme, etc.

Rendu d'éclairage extérieur issu du logiciel Edificius

Rendu d’éclairage extérieur issu du logiciel Edificius

Là où il n’est pas possible d’intervenir pour créer une nouvelle installation, il existe sur le marché des solutions qui ne sont pas connectées au réseau électrique, comme celles à énergie solaire ou rechargeables sur batterie, qui permettent d’atteindre même les zones les plus éloignées du jardin, offrant la possibilité d’éclairer sans travaux de terrassement ni connexions. De plus, elles ont l’avantage de pouvoir être déplacées selon les besoins.

En plus de la lumière, il est également important de choisir soigneusement le type de support. Il existe des lampadaires et des lanternes de différentes hauteurs, des balises, des projecteurs directionnels, des lampes murales et de nombreuses autres variantes avec des formes et des matériaux classiques ou modernes, minimalistes ou plus décoratifs. La distance entre les luminaires doit également être soigneusement calculée pour éviter un gaspillage inutile de lumière ou des zones complètement sombres.

Effets et techniques d’éclairage

Dans le projet d’éclairage pour un jardin, la manipulation de la lumière est une forme d’art qui transforme les espaces extérieurs en scènes suggestives. Utiliser efficacement les effets et les techniques d’éclairage peut mettre en valeur la beauté naturelle et architecturale, créant des atmosphères captivantes. Voici quelques approfondissements sur les techniques et les effets d’éclairage : 

  • uplighting et downlighting – l’uplighting consiste à éclairer vers le haut pour mettre en évidence des éléments verticaux tels que les arbres, les sculptures ou l’architecture. Cette technique crée un impact visuel significatif et ajoute du dramatisme au paysage nocturne. D’un autre côté, le downlighting prévoit l’éclairage de haut en bas, fournissant une lumière douce et diffuse qui peut être utilisée pour éclairer les chemins, les zones assises ou les parterres sans créer de reflets gênants ou éblouissants ;
  • backlighting et silhouette lighting – le backlighting implique de placer les sources lumineuses derrière l’objet que l’on souhaite mettre en valeur. Cette technique peut créer un effet de contour, en dessinant des plantes ou des structures, produisant une atmosphère magique et mettant en valeur la profondeur du jardin. Le silhouette lighting, quant à lui, crée des silhouettes d’objets ou de plantes, en plaçant la source lumineuse entre l’observateur et l’élément, mettant en évidence son contour de manière suggestive ;
  • washing et grazing – le washing implique une diffusion uniforme de la lumière sur un mur ou une surface large, créant une atmosphère douce et uniforme. Cette technique est souvent utilisée pour mettre en valeur les murs, les haies ou les murs décoratifs. D’autre part, le grazing prévoit l’éclairage d’une surface par le haut ou par le bas pour mettre en valeur les textures ou les détails, mettant en évidence les contours et les caractéristiques particulières des éléments ;
  • effets dynamiques et colorés – en plus des techniques de base, l’utilisation d’effets dynamiques et colorés peut ajouter de la profondeur et de la personnalité au jardin. L’utilisation de lumières dynamiques, telles que des projecteurs avec effets de mouvement, peut créer des atmosphères excitantes et changeantes. L’utilisation de lumières colorées, à travers des filtres ou des lumières RGB, permet de changer l’atmosphère et de l’adapter à des événements ou des saisons spécifiques ;
  • mélange de lumière – un autre aspect clé est le mélange de différentes températures de couleur et d’intensité lumineuse. L’utilisation de lumières avec différentes nuances et directions peut créer des contrastes intéressants et modéliser l’espace de manière dynamique, permettant de jouer avec l’illusion et la profondeur ;
  • dégradés et lumière ponctuelle – la lumière peut être utilisée pour créer des dégradés grâce à l’utilisation de diffuseurs ou de matériaux semi-transparents. Cette technique peut être particulièrement efficace pour créer une atmosphère douce et romantique. L’utilisation de lumière ponctuelle, comme des projecteurs directionnels ou des lumières encastrées, permet de mettre l’accent sur des détails spécifiques sans dispersion excessive de lumière.
Rendu d'éclairage extérieur issu du logiciel Edificius

Rendu d’éclairage extérieur issu du logiciel Edificius

La combinaison de ces techniques et effets peut transformer un jardin en une œuvre d’art vivante, créant une expérience immersive et dynamique. Cependant, il est essentiel de trouver un équilibre dans l’utilisation de ces techniques pour garantir un résultat harmonieux et pas trop élaboré, tout en mettant toujours en valeur la nature comme protagoniste principal du paysage nocturne.

Pour en savoir plus, vous pouvez également lire «Comment concevoir un jardin : plans, images et exemples à télécharger».

Comment réaliser le système d’éclairage du jardin

Pour mettre en place un système d’éclairage pour un jardin, il est essentiel de suivre une série d’étapes méthodiques. En premier lieu, il est nécessaire de procéder à l’excavation des tranchées pour accueillir les conduits électriques qui serviront de liaison entre les sources d’alimentation et les différents luminaires extérieurs. Ce processus requiert une planification précise, en conformité avec le projet d’éclairage du jardin, afin de garantir une installation efficace et sûre.

Ensuite, il est fondamental d’implanter les puits et les boîtes de dérivation. Ces éléments constituent les points de connexion fondamentaux où les câbles électriques se croiseront. Le positionnement adéquat de ces structures est crucial pour le bon fonctionnement de l’ensemble du système d’éclairage.

Pendant le processus d’excavation et d’installation, un aspect à prendre en compte est la relation entre le réseau électrique du jardin et le système d’irrigation. Il est essentiel d’éviter les chevauchements ou les interférences entre les deux systèmes afin de prévenir d’éventuels dysfonctionnements ou dommages aux deux. Cette considération nécessite une planification précise et le positionnement adéquat des câbles et des tuyaux, assurant une coexistence harmonieuse entre les deux installations.

Une fois ces étapes préliminaires terminées, on procède à l’installation et au positionnement des sources lumineuses à LED ainsi qu’à la connexion des câbles électriques. Une installation linéaire et conforme au projet permet un fonctionnement efficace et optimal de l’ensemble du système d’éclairage extérieur.

Rendu d'éclairage de jardin issu du logiciel Edificius

Rendu d’éclairage de jardin issu du logiciel Edificius

Efficacité énergétique et durabilité dans le projet d’éclairage de jardin

L’efficacité énergétique et la durabilité sont des aspects importants dans le projet d’éclairage de jardin. Les lumières restent allumées pendant de nombreuses heures et la quantité de points lumineux, surtout dans des espaces vastes, peut être considérable. Ainsi, optimiser les ressources énergétiques permet non seulement de réduire les coûts à long terme, mais contribue également à réduire l’impact environnemental. Voici quelques techniques pour garantir l’efficacité énergétique dans le projet d’éclairage de jardin : 

  • utilisation de lampes à LED – les lampes à LED sont l’une des options les plus efficaces en termes d’énergie. Elles consomment significativement moins d’énergie que les ampoules traditionnelles et ont une durée de vie beaucoup plus longue. De plus, les LED offrent une large gamme d’options en termes de température de couleur et peuvent être facilement ajustées pour répondre aux besoins spécifiques du jardin ;
  • installation de capteurs de mouvement et de lumières intelligentes – l’installation de capteurs de mouvement peut aider à réduire la consommation d’énergie en allumant les lumières seulement lorsqu’un mouvement est détecté. Les lumières intelligentes, contrôlables via des appareils mobiles, et les plateformes IoT permettent de réguler l’intensité lumineuse ou d’éteindre les lumières lorsqu’elles ne sont pas nécessaires, optimisant ainsi l’utilisation de l’énergie ;
  • utilisation de minuteurs ou de programmateurs – l’utilisation de minuteurs ou de programmateurs permet de planifier précisément l’heure de l’allumage et de l’extinction des lumières. De cette manière, il est possible de garantir l’éclairage uniquement pendant les heures nécessaires, réduisant ainsi le gaspillage d’énergie ;
  • réflexion et orientation de la lumière – la conception des équipements lumineux pour refléter ou diriger la lumière de manière efficace est essentielle. L’orientation des lumières pour minimiser les pertes et maximiser l’éclairage sur les zones désirées est fondamentale pour réduire le gaspillage d’énergie et la pollution lumineuse ;
  • utilisation d’éclairage solaire – l’éclairage solaire exploite l’énergie solaire pour alimenter les lumières. Cette approche durable permet non seulement de réduire l’impact environnemental, mais élimine également le besoin de câblage électrique, rendant l’installation plus simple, économique et flexible ;
  • lumières à haute performance – choisir des équipements lumineux de haute qualité et efficacité aide à maximiser l’efficacité de l’éclairage. Investir dans des luminaires de bonne qualité peut garantir des performances optimales à long terme et réduire le besoin de remplacements fréquents ;
  • optimisation de la conception et de la disposition des lumières – une conception éclairée du système d’éclairage, en tenant compte attentivement des besoins d’éclairage et des caractéristiques du jardin, permet de réduire le nombre de lumières nécessaires et de maximiser l’efficacité globale ;
  • réduction de la pollution lumineuse – la pollution lumineuse est un problème environnemental significatif. Limiter la lumière qui se disperse dans des zones non désirées ou dans l’atmosphère environnante grâce à l’utilisation de protections ou à l’orientation ciblée des lumières est essentiel pour réduire l’impact négatif sur la faune et le ciel nocturne ;
  • entretien et surveillance constant – un entretien régulier du système d’éclairage est essentiel pour garantir un fonctionnement optimal. Surveiller constamment les lumières avec l’aide d’une GMAO, les nettoyer et remplacer les ampoules défectueuses sont des actions qui contribuent à l’efficacité énergétique à long terme.

Intégrer ces techniques dans le projet d’éclairage de jardin permet de créer un projet d’éclairage de jardin durable et efficace qui valorise la beauté du paysage nocturne sans gaspillage énergétique.

Les 5 règles à retenir

Pour conclure, récapitulons les 5 choses à retenir dans le projet d’éclairage d’un jardin : 

  1. éclairez les haies et les limites – afin de garantir la visibilité de la limite, deux approches sont possibles : 
    • si des parterres se trouvent en face de la haie, il est conseillé d’installer des projecteurs orientables qui projettent la lumière directement sur la haie. Cela crée une barrière lumineuse définissant une limite distinctive. En présence de murets à la place des haies, des bandes LED placées à la base dessineront une limite lumineuse le long du périmètre. Il est cependant essentiel d’éviter de projeter la lumière vers l’intérieur, car cela pourrait éblouir les personnes dans le jardin ;
    • dans le cas où il n’y a pas de parterres, il est possible d’insérer des lampadaires à l’intérieur de la haie, dirigeant la lumière vers le bas pour délimiter la limite par des taches lumineuses entre les feuilles. Si une zone extérieure avec une table pour manger en plein air est prévue, il est crucial d’éviter d’obstruer la vue avec des lumières gênantes. De plus, éclairer en direction de la maison pourrait représenter un risque pour la sécurité.
  2. éclairez les chemins avec des lumières encastrées – la sécurité est la priorité de l’éclairage du jardin. Il est fondamental d’illuminer les chemins piétonniers et les allées avec des projecteurs encastrés, à installer avant la réalisation du revêtement. Ce type de solution assure la sécurité des chemins piétonniers et des rampes d’accès aux garages, réduisant ainsi le risque d’accidents dus à une mauvaise visibilité. Les sources lumineuses doivent toujours être protégées par des filtres anti-éblouissement pour éviter les désagréments pendant la marche ;
  3. éclairez les arbres en fonction de leur hauteur et de leurs caractéristiques feuillues – les arbres du jardin représentent une opportunité pour créer une atmosphère suggestive. Cependant, tous les arbres ne nécessitent pas le même type d’éclairage. Pour les arbres à haute tige, il est recommandé de les éclairer de bas en haut avec un projecteur extérieur orientable. Cependant, les arbres avec des feuilles larges et denses ne conviennent pas à ce type d’éclairage car ils annulent le jeu de lumière et d’ombre ;
  4. éclairez les plantes basses depuis le haut – les plantes d’une hauteur comprise entre 30 et 80 centimètres devraient être éclairées de haut en bas ;
  5. intégrez les lumières dans la végétation pour un effet discret – pour rendre l’éclairage du jardin plus attrayant, il est conseillé de dissimuler les sources lumineuses parmi la végétation. Ainsi, l’attention sera portée sur les plantes plutôt que sur les sources lumineuses, créant un effet plus naturel et captivant.

 

 

edificius-land
edificius-land