Home » Le BIM dans la construction » Qu’est-ce que la méthode pull planning dans le secteur de la construction?

pull planning dans le secteur de la construction

Qu’est-ce que la méthode pull planning dans le secteur de la construction?

Avec la méthode pull planning, un projet de construction est planifié en remontant dans la définition des étapes. Découvrez quels sont les trois éléments clés

Dans le domaine de la construction, la planification est cruciale pour le succès d’un projet en termes de coûts, de délais et de satisfaction du client. Une méthodologie de plus en plus utilisée pour améliorer l’efficacité et la gestion des activités est la méthode «Pull Planning». Dans cet article, nous explorerons en détail ce qu’est la méthode Pull Planning, comment elle fonctionne et comment elle peut être mise en œuvre avec succès dans les projets de construction.

Qu’est-ce que le Pull Planning dans le secteur de la construction?

Dans le secteur de la construction, le Pull Planning, expression qui signifie littéralement «planification à tirer», représente un type particulier d’approche de la planification de projet qui travaille «en arrière», c’est-à-dire à partir de la date présumée de l’achèvement du projet et procède en remontant dans la définition des étapes fondamentales du processus de construction.

Le but du Pull Planning est de produire exactement ce que le client demande, tant en termes quantitatifs que qualitatifs, en réduisant autant que possible les gaspillages. La technique de planification « à tirer » fait en effet partie des approches du Lean Construction, qui, comme nous l’avons vu, inclut parmi ses six principes clés l’élimination des gaspillages.

Les caractéristiques distinctives du Pull Planning sont : 

  • une forte collaboration ;
  • une chronologie en remontant.

Ces deux caractéristiques sont étroitement liées. Remonter dans la définition de la chronologie met en lumière la connexion étroite entre une étape et l’autre. Mettre en évidence comment l’achèvement d’une étape influence la suivante, met en évidence les responsabilités des différentes parties prenantes, encourageant la collaboration et la coopération.

Quelles sont les étapes clés du Pull Planning dans le secteur de la construction?

Le processus de planification Pull se compose d’étapes simples et méthodiques visant à augmenter la collaboration et à réduire les gaspillages. Voyons ensemble quelles sont ces étapes : 

  1. identification des objectifs et des jalons du projet : 
    la première étape de cette approche de la planification consiste à identifier les objectifs et les jalons du projet. Comme nous l’avons anticipé, contrairement au processus de planification traditionnel, le Pull Planning commence par identifier la dernière étape du projet et procède en remontant dans la définition des autres étapes fondamentales ;
  2. formation d’une équipe de travail multidisciplinaire : 
    la collaboration est l’une des caractéristiques fondamentales du Pull Planning, c’est pourquoi l’équipe de projet sera fortement multidisciplinaire. Toutes les parties prenantes et les professionnels impliqués dans le projet feront partie de l’équipe de travail. Cela permettra d’analyser les différentes phases sous plusieurs points de vue et de procéder à une planification détaillée et interconnectée ;
  3. réunions collaboratives : 
    une fois l’équipe multidisciplinaire formée, elle se réunira lors de réunions collaboratives qui constituent le cœur de cette approche. C’est ici, en effet, que toutes les parties prenantes se réunissent pour définir : 

    • les phases du projet et leur durée ;
    • les rôles et responsabilités ;
    • la chronologie et la dépendance entre les différentes activités du projet.

    C’est à ce stade que les membres de l’équipe s’engagent à participer activement aux réunions en s’exprimant avec les notes colorées mentionnées précédemment ;

  4. élaboration du plan de travail : 
    une fois toutes les notes recueillies par les professionnels et les parties prenantes faisant partie de l’équipe de projet, le chef de projet a pour mission de le convertir en une chronologie numérique qui servira de référence future, dynamique et collaborative, pour tous les membres de l’équipe.
Processus de Pull Planning

Processus de Pull Planning

Quels sont les trois éléments clés du Pull Planning?

Les éléments clés du Pull Planning sont étroitement liés les uns aux autres afin de produire une planification efficace et efficace, et sont : 

  • Last Planner System® (LPS) : le Last Planner System® – dont le nom complet est Last Planner® System of Production Control – est un système holistique caractérisant les processus Lean, idéal pour coordonner et optimiser l’organisation d’un projet et basé sur l’utilisation de cartes conceptuelles prédéfinies. Dans ce système, une figure clé est présente, à savoir le Last Planner, qui est le professionnel le plus impliqué dans le projet et ayant l’autorité et la responsabilité de prendre des décisions concernant la planification du projet.
  • Work Breakdown Structure (WBS) : la WBS est un outil utilisé pour la décomposition analytique d’un projet en parties élémentaires. L’objectif est d’organiser le travail en éléments plus facilement gérables et compréhensibles. Grâce à la WBS, il sera plus facile de déterminer l’objectif final du projet, les différentes activités et les relations entre elles.
  • Critical Path Method (CPM) : la méthode du chemin critique ou CPM (Critical Path Method) est une technique de planification permettant d’identifier le sous-ensemble des activités de projet qui sont critiques pour respecter les délais.

Comment le Pull Planning augmente-t-il l’efficacité et la productivité?

La planification est une activité indispensable si l’on veut s’assurer de terminer le projet dans les délais et le budget prévus. En particulier, le Pull Planning peut être un allié utile pour augmenter la productivité grâce à : 

  • collaboration : le Pull Planning encourage l’équipe de projet à collaborer et à partager, renforçant ainsi la communication, renforçant le concept d’objectif commun et, par conséquent, augmentant la productivité ;
  • transparence : la communication est ouverte et transparente, de sorte que chacun comprenne clairement son rôle et ses responsabilités, ainsi que les liens avec les activités gérées par le reste de l’équipe ;
  • optimisation : grâce au Pull Planning, les membres de l’équipe apprennent à réduire les erreurs et à optimiser les actions et les activités ;
  • efficacité : grâce à cette approche de la planification, il y a plus de chances de respecter les délais préétablis du projet et de réduire les gaspillages. En effet, les membres de l’équipe ont des objectifs et des responsabilités clairs, une chronologie précise et une communication transparente qui simplifie le processus.

Pull Planning dans le secteur de la construction : du papier au numérique

Une caractéristique essentielle de la méthode Pull Planning est son aspect visuel, c’est-à-dire l’utilisation de notes adhésives avec un code couleur précis. L’utilisation de notes et du code couleur correspondant est un moyen simple et efficace de visualiser la chronologie du projet, de donner un retour d’information et de travailler de manière collaborative avec et sur elle.

Aujourd’hui, il existe des outils numériques tels que les logiciels de gestion de la construction qui offrent une alternative valable aux notes papier et qui reposent sur le même principe collaboratif et coopératif. En utilisant cet outil, vous pouvez expérimenter de nombreux avantages, notamment : 

  1. centralisation des informations : avec les tâches numériques, toutes les informations relatives au projet sont centralisées en un seul endroit. Les notes adhésives papier peuvent facilement être perdues ou endommagées, tandis que les tâches numériques sont stockées en toute sécurité et facilement accessibles à tous les membres de l’équipe ;
  2. facilité de partage : les tâches numériques peuvent être partagées instantanément avec tous les membres de l’équipe, indépendamment de leur emplacement. Cela garantit que tous disposent des informations les plus récentes ;
  3. traçabilité et historique : avec la méthode numérique, il est possible de suivre les modifications apportées aux tâches au fil du temps. Cela permet une révision historique des activités et une meilleure compréhension de l’évolution du projet au fil du temps ;
  4. notifications et rappels : il est possible de définir des notifications et des rappels pour les échéances des tâches. Cela contribue à garantir qu’aucune tâche n’est oubliée ou négligée.
  5. mises à jour en temps réel : les tâches numériques peuvent être mises à jour en temps réel pour refléter tout changement dans les activités ou les priorités. Cela garantit que tous les membres de l’équipe sont toujours informés de l’état du projet.
Fiches de planification visuelle pour le change management issu du logiciel usBIM.resolver

Fiches de planification visuelle pour le change management issu du logiciel usBIM.resolver

Le passage à la méthode Pull Planning numérique améliore considérablement l’efficacité globale de la planification et de l’exécution des activités. Les tâches peuvent être attribuées, complétées et surveillées de manière plus rapide et plus efficace qu’avec des notes adhésives papier.

L’efficacité, la centralisation des informations, la transparence et la réduction des gaspillages ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles de plus en plus d’entreprises du secteur de la construction adoptent cette transformation numérique. Si vous souhaitez améliorer la gestion de vos projets de construction, utilisez le logiciel de gestion de la construction. Vous avez ainsi un contrôle total sur le projet grâce à des feuilles de planification dynamiques et personnalisables qui garantissent le respect des délais et la satisfaction des clients et des membres de l’équipe.

 

usbim-resolver
usbim-resolver