Rôle et utilisations du SIG dans les smart cities

Rôle et utilisations du SIG dans les smart cities

Le SIG joue un rôle précis à chaque étape du cycle de vie d’une ville. Découvrez quelles sont les utilisations du SIG dans les villes intelligentes (Smart City) et quel rôle il joue dans la phase de gestion


Les villes intelligentes ou Smart City sont des espaces urbains qui appliquent les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et l’Internet des objets (IdO) pour optimiser et améliorer les infrastructures et les services aux citoyens en les rendant plus efficaces et durables.

Pour mettre en œuvre efficacement un Smart City Project, il est toutefois nécessaire de développer un système numérique capable de gérer et de visualiser les données géospatiales dans un environnement convivial. La solution à ce besoin réside dans la mise en œuvre du Système d’Information Géographique (SIG), autrement dite en anglais Geographic information system (GIS), qui offre des fonctionnalités avancées et conviviales pour les projets de ville intelligente.

Le SIG joue un rôle primordial dans les différentes phases du cycle de vie d’une ville, y compris dans celui de la maintenance où l’utilisation de la technologie SIG et d’un logiciel d’asset management qui permet une gestion plus intelligente des installations urbaines. Approfondissons, donc, ensemble le rôle et les usages du SIG dans l’IdO des villes intelligentes.

Le SIG peut-il être utilisé dans la conception d’une ville ?

Non seulement la réponse à cette question est affirmative, mais nous pouvons également dire que, lors de la conception d’une ville, le facteur déterminant pour le succès d’un projet aussi complexe est précisément un logiciel de collaboration BIM qui permet l’intégration, la coordination et le fonctionnement synergique des différents participants de l’écosystème des villes intelligentes.

Un système d’information centralisé basé sur le SIG – acronyme de Système d’Information Géographique – intègre non seulement toutes les parties prenantes, mais également tous les aspects des processus de ville intelligente – de la conceptualisation, la planification et le développement à la maintenance.

SIG pour les villes intelligentes

SIG pour les villes intelligentes

Ci-dessous, nous voyons comment le SIG est utile à toutes les étapes du cycle de vie d’une ville :

  • acquisition (acquire) : dans cette première étape, on intercepte les bons sites pour le développement de la ville et on en identifie les limites légales ;
  • planification et conception (planning and design) : à ce stade, l’intégration du SIG avec les outils de conception, y compris le Building Information Modeling (BIM), offre des capacités accrues et puissantes d’analyse de la conception et d’estimation des délais et des coûts ;
  • construction (construct) : au cours de la phase de construction, il est possible d’intégrer les logiciels de gestion de projet et finance avec le SIG afin de fournir un point d’accès unique à tous les documents et fichiers d’exécution ;
  • maintenance (maintenance) : dans cette dernière phase, il est possible de renforcer l’activité de maintenance en intégrant les informations techniques du modèle numérique géolocalisé, avec des informations sur la maintenance et les délais.

Quelles sont les utilisations du SIG dans l’IdO des les villes intelligentes ?

Pour être sûr de réaliser un Smart City Project efficace, sérieux et clairvoyant, on ne peut pas faire abstraction de l’utilisation du SIG et de la conception intégrée, des exigences sur les quelles nous pouvons compter avec la méthodologie BIM. L’utilisation intégrée du SIG et du BIM permet d’aborder toutes les phases du cycle de vie d’un actif urbain, de la planification à la maintenance, de manière efficace et en économisant du temps et des coûts.

Les utilisations intégrées du SIG et du BIM sont liées aux exigences de conception de l’actif urbain et aux composantes du patrimoine municipal à gérer ultérieurement, ces utilisations seront donc :

Construction du modèle numérique :
la première étape consiste à réaliser le modèle numérique de la ville dans lequel sont décrits les différents composants urbains. La combinaison du SIG et du BIM fournit un outil puissant pour la construction du modèle numérique urbain avec des données géoréférencées et la visualisation de ces données dans un environnement convivial. Pour profiter pleinement des avantages de l’intégration BIM-SIG dans la conception de villes intelligentes, nous vous recommandons d’utiliser gratuitement le logiciel BIM-GIS.

Catalogage de tous les actifs urbains :
grâce à des logiciels d’asset management urbains spécifiques, il est possible d’identifier et de cataloguer les actifs urbains et il est clair que cela simplifiera considérablement la phase de gestion et de maintenance.

Informatisation des installations urbaines :
l’intégration entre SIG et BIM permet de géolocaliser les actifs, y compris toutes les installations urbaines, et d’enrichir le modèle numérique avec le contenu d’information nécessaire pour gérer la prochaine phase de management.

Géolocalisation des activités de maintenance et des lieux d’intervention:
grâce à l’utilisation de la technologie SIG, il est possible d’identifier directement sur les cartes les réseaux des installations urbaines et d’accéder au contenu informatif qui les concerne, y compris la géolocalisation du programme de maintenance.

Quel est le rôle du SIG dans la gestion des smart city ?

Intégrer le SIG dans la gestion des villes intelligentes permet de prendre des initiatives « intelligentes » qui favorisent la durabilité, l’optimisation et l’ économie des ressources.

Voyons en détail dans quels aspects de la Smart City Management le SIG apporte sa précieuse contribution :

Gestion de l’énergie (Energy Management) :
la gestion de l’énergie est un sujet toujours d’actualité et sous l’œil attentif de tous les concepteurs. De toute évidence, lorsque la question énergétique prend une ampleur aussi grande que celle d’une ville, il est important de ne pas sous-estimer la recherche d’une gestion intelligente. Une gestion intelligente de l’énergie dans un système urbain contribue à réduire la pollution lumineuse et jusqu’à 30% d’économies d’énergie.

Gestion des ressources hydriques (Water Resources Management) :
l’utilisation de l’eau est, surtout aujourd’hui avec la menace pressante du changement climatique, un aspect à aborder de la manière la plus responsable et intelligente possible. Des études ont montré qu’environ 16 % de l’eau potable est gaspillée chaque année en raison de pannes de réseau. Une gestion « SIG basée » aiderait certainement à réduire ce pourcentage.

Gestion du système de transport (Mobility management) :
un autre service urbain sur lequel le SIG peut intervenir est celui de la mobilité urbaine, tant privée que publique. La gestion de la mobilité basée sur l’utilisation de la technologie SIG transformerait le système de transport des citoyens en un service efficace, sûr et particulièrement durable.

Gestion des déchets municipaux (Waste Management) :
n’oublions pas non plus la collecte, le transport et la gestion des déchets solides urbains, dans un scénario où, avec l’augmentation de la population et de son développement économique, la quantité de déchets générés augmente également et où, par conséquent, leur gestion durable prend une importance croissante.

Création des plans de maintenance (Management plan) :
grâce à l’intégration du SIG et de la méthodologie BIM, il est possible de créer des plans automatiques de maintenance, à la fois ordinaires et extraordinaires, et d’enregistrer et de gérer les demandes d’assistance et de maintenance.

 

usbim-maint
usbim-maint