Home » CDE et plateformes collaboratives » Structurer des données BIM : guide complet pour la structuration des données dans les modèles BIM

Structure des données BIM

Structurer des données BIM : guide complet pour la structuration des données dans les modèles BIM

Tout savoir sur les logiciels permettant de structurer les données dans les modèles BIM. De l’optimisation de la gestion de projet à la création de guides BIM spécifiques, découvrez comment ces outils révolutionnent l’industrie de la construction.

Dans le domaine du bâtiment et de l’architecture, l’utilisation des modèles Building Information Modeling (BIM) devient de plus en plus courant. Mais quels sont ces logiciels de structuration des données au sein de ces modèles ? Découvrons-le dans cet article, en examinant comment ces outils contribuent à améliorer la gestion des projets et la qualité des modèles BIM.

Introduction aux logiciels BIM

Les logiciels BIM sont conçus pour aider les architectes, ingénieurs et constructeurs à créer des modèles numériques 3D détaillés de bâtiments et d’infrastructures. Ces modèles ne sont pas seulement des représentations visuelles, mais contiennent également des informations essentielles sur les composants du projet telles que les matériaux, les coûts et la planification temporelle. Mais que se passe-t-il lorsqu’il s’agit d’organiser et de structurer ces données complexes ? 

Outils de structuration des données (Structurer des données BIM)

1. Définition de l’EIR

Un aspect fondamental de la gestion d’un projet BIM est la définition de l’EIR. Ce document spécifie les informations que le commanditaire souhaite obtenir du projet BIM. Les outils de structuration des données jouent un rôle crucial à cette étape, permettant de définir précisément quelles données doivent être incluses dans le modèle. Pour approfondir le sujet, je vous recommande la lecture de l’article «Exchange Information Requirements: qu’est-ce que l’EIR dans le BIM?»

2. Création de guides BIM spécifiques

Les guides BIM sont des documents qui fournissent des lignes directrices détaillées sur la manière de créer et de gérer un modèle BIM. Les outils de structuration des données permettent la création de guides spécifiques pour chaque projet. Ces guides définissent comment organiser les données dans le modèle, garantissant la cohérence et la conformité aux normes de l’industrie.
Amélioration de la qualité des modèles BIM

3. Vérification des modèles

Une étape fondamentale dans la gestion des projets BIM est la vérification des modèles pour s’assurer qu’ils sont précis et conformes aux normes requises. Les outils de structuration des données soutiennent cette phase en permettant la création de règles de vérification personnalisées pour le logiciel de contrôle BIM. Cela contribue significativement à l’amélioration de la qualité des modèles.

4. Exemple pratique : usBIM.editor, usBIM.IDS, usBIM.bSDD et usBIM.checker de ACCA

Pour mieux comprendre le fonctionnement des outils de structuration des données, prenons comme exemple usBIM, une application web développée par ACCA. Cet outil offre une large gamme de fonctionnalités, notamment : 

usBIM.editor

usBIM.editor est une application logicielle dédiée à l’édition, à la modification et à l’enrichissement des modèles BIM au format IFC. Faisant partie de l’écosystème usBIM, usBIM.editor offre une large gamme d’outils pour la gestion et la collaboration sur les projets BIM, permettant de : 

  • Modifier et enrichir les modèles BIM au format IFC (voir comment dans l’article «IFC editor: modifier un modèle IFC créé avec un logiciel de modélisation BIM»).
  • Éditer les propriétés géométriques et informatives des entités du modèle.
  • Créer une documentation de projet, des tableaux et des rapports automatiquement à partir du fichier IFC.
  • Améliorer la présentation graphique du modèle avec des rendus photoréalistes et des outils de visualisation architecturale avancée.
  • Collaborer en temps réel avec l’équipe sur le modèle et le partager via le cloud d’usBIM.

Pour découvrir tous les avantages de usBIM.editor et avoir un aperçu des principales fonctionnalités, suivez la vidéo : 

usBIM.IDS

usBIM.IDS est un outil qui facilite la définition des Exchange Information Requirements (Requis d’Échange d’Informations, abrégé IDS) pour gérer les échanges d’informations dans un contexte BIM. Les IDS sont utilisés pour établir quelles informations sont nécessaires, comment elles doivent être échangées et quand cela doit se produire dans un contrat BIM. En bref, usBIM.IDS permet de : 

  • Définir en détail quelles informations sont nécessaires pour le projet BIM.
  • Créer un fichier IDS standard basé sur ces spécifications.
  • Améliorer les flux d’échange d’informations entre les parties impliquées dans le projet.
  • Valider les fichiers IFC fournis par le modeleur par rapport aux exigences spécifiées dans le fichier IDS.
  • Signaler les non-conformités et générer des rapports détaillés pour l’analyse.

Avec usBIM.IDS, les concepteurs et les commanditaires peuvent tirer parti de tous les avantages de la norme IDS pour gérer des flux d’échange plus rapides et réduire les erreurs causées par une mauvaise communication. Découvrez comment dans cette vidéo : 

De plus, si vous souhaitez approfondir le sujet, je vous recommande ces lectures : «Quelles informations peuvent être gérées avec la norme IDS» et «La différence entre la norme IDS et les normes IFC ou MVD

usBIM.bSDD

Le buildingSMART Data Dictionary (bSDD) est une bibliothèque internationale qui permet à différentes parties impliquées dans l’industrie de la construction (concepteurs, commanditaires, propriétaires, opérateurs, fabricants et fournisseurs de produits) d’échanger et de partager des données liées à la construction. Cette bibliothèque vise à surmonter les barrières linguistiques et disciplinaires, garantissant que les concepts et les termes utilisés dans le domaine de la construction aient une correspondance normalisée au niveau international.

usBIM.bSDD est une application intégrée à usBIM qui simplifie la gestion des données BIM, garantissant qu’elles sont conformes aux normes internationales et permettant une meilleure standardisation et un partage d’informations amélioré dans le domaine de la construction. Parmi ses principales fonctionnalités : 

  • Création de dictionnaires : permet aux utilisateurs de créer de nouveaux dictionnaires d’objets au format .bSDD avec une saisie de données guidée.
  • Modification de classifications et de propriétés : permet de modifier et d’enrichir les classifications et les propriétés des éléments dans les modèles Building Information Modeling (BIM) au format IFC.
  • Validation automatique : fournit un système de validation automatique pour garantir l’absence d’erreurs dans les classifications et les propriétés.
  • Association de classifications et de propriétés : permet aux utilisateurs d’associer des classifications spécifiques avec les propriétés du dictionnaire, assurant cohérence et standardisation.
  • Téléchargement en ligne : permet de télécharger les classifications et les propriétés modifiées sur le service en ligne de buildingSMART International pour une utilisation future.

Ci-dessous, je vous fournis des contenus utiles pour approfondir le sujet et comprendre comment vous pouvez enrichir et compléter vos modèles BIM IFC avec les dictionnaires et les classifications du buildingSMART Data Dictionary : un article pour découvrir comment la plateforme bSDD améliore le processus de conception et de construction ; une première vidéo présentant les principales fonctionnalités d’usBIM.bSDD ; une deuxième vidéo présentant un exemple d’utilisation d’usBIM.bSDD dans la numérisation de l’état de conservation d’un bâtiment historique.

Article : «Plateforme bSDD et objets OpenBIM».

Vidéo : 

usBIM.checker

usBIM.checker est un outil essentiel pour les professionnels BIM (spécialistes BIM, coordinateurs BIM et gestionnaires BIM) souhaitant garantir la qualité et la conformité des données dans leurs modèles IFC, en respectant les spécifications de conception et les exigences de passation des marchés, en permettant le contrôle et la validation des données contenues dans des modèles au format IFC dans le contexte du processus BIM. Les principales fonctionnalités d’usBIM.checker incluent : 

  • Vérification de l’existence et contrôle des valeurs des propriétés des objets à l’intérieur du modèle IFC.
  • Vérification de la justesse des données attribuées aux propriétés par rapport à des valeurs prédéfinies, garantissant leur conformité aux spécifications de projet ou aux normes requises.
  • Listes de contrôle BIM validation : génération de listes de contrôle avec les données que le modèle IFC doit comporter, aidant à garantir que le modèle satisfasse certaines exigences.
  • Édition IFC : permet l’insertion, la modification et la suppression des propriétés à l’intérieur d’un modèle IFC, simplifiant la gestion des données.
  • Importation et exportation depuis un fichier Excel.
  • Génération de rapports de validation comparant les données du fichier IFC avec les listes de contrôle définies, identifiant les éventuelles incohérences.
  • Fédération et intégration des données à partir de différents logiciels de modélisation BIM et d’outils BIM dans un seul fichier IFC, permettant une gestion plus efficace des données.
  • Contrôle qualité et Validation BIM-Checklist.
  • Fonctions de visualisation de base et avancées et édition du modèle IFC.

Dans la vidéo, vous pourrez voir comment contrôler et valider toutes les données d’un modèle au format IFC et à chaque étape du processus BIM grâce à usBIM.checker.

Conclusion

Les outils de structuration des données sont des éléments essentiels pour une gestion efficace des projets BIM. Ils permettent la création de guides personnalisés, la définition précise des exigences du commanditaire et améliorent la qualité des modèles BIM. Avec l’évolution continue de la technologie BIM, ces outils continueront à jouer un rôle fondamental dans l’industrie de la construction, contribuant à des projets plus efficaces et de haute qualité.

 

 

usbim
usbim