Home » BIM et Architecture » Types de construction : quelles sont les principales classifications et pourquoi il est nécessaire de les connaître

Types de construction

Types de construction : quelles sont les principales classifications et pourquoi il est nécessaire de les connaître

Il existe différentes types de construction, de véritables classifications basées sur les caractéristiques structurelles, les matériaux utilisés et l’usage prévu. Voici les principaux

Les types de construction sont des classifications regroupant les bâtiments et les structures selon certaines caractéristiques structurelles, fonctionnelles, dimensionnelles, formelles, distributives, etc.
Les types de construction peuvent également se référer aux méthodologies et aux approches utilisées dans la construction de bâtiments et de structures et définissent donc la manière dont un bâtiment est conçu et construit. Les différentes typologies de construction ont été imposées ou influencées au fil du temps par différents facteurs tels que le territoire, la culture, les technologies et matériaux disponibles, les normes en vigueur, le goût architectural, les besoins pratiques.

Examinons plus en détail certaines des principales typologies de construction, utiles à connaître pour ceux qui travaillent aujourd’hui dans le domaine de la construction et qui ont – ou ont l’intention d’acquérir – les compétences pour gérer des demandes de tous types (pouvant également compter sur la disponibilité de logiciel de conception architecturale intégrée).

Types de construction : les principales classifications

Voici les principales typologies de construction dans lesquelles les bâtiments peuvent être classés : 

  • matériaux utilisés pour la structure porteuse ;
  • usage prévu ;
  • résistance au feu des différents éléments structurels.
Types de construction : les principales classifications

Types de construction : les principales classifications

Classification des types de construction en fonction des matériaux de construction utilisés

Une première classification des types de construction est basée sur les matériaux prédominants utilisés pour leur structure porteuse. En particulier, nous avons : 

  1. maçonnerie : les bâtiments en maçonnerie sont parmi les types les plus courants. Ces bâtiments reposent sur l’utilisation de briques ou de blocs de ciment, qui sont empilés et reliés par du mortier pour créer des murs porteurs. Les avantages de ce type incluent la robustesse et la résistance aux intempéries. Les bâtiments en maçonnerie offrent également une excellente isolation thermique, ce qui contribue à réduire les coûts énergétiques. Cependant, ils peuvent nécessiter un budget significatif et peuvent être plus longs à construire que d’autres types ;
  2. bois : l’utilisation du bois comme matériau de construction est répandue dans de nombreuses régions du monde. Ce type est apprécié pour son efficacité énergétique et son esthétique naturelle. Le bois est un matériau renouvelable, ce qui en fait un choix durable. Cependant, il nécessite un entretien périodique pour le protéger des intempéries et des parasites ;
  3. acier : les bâtiments en acier sont connus pour leur résistance et leur flexibilité structurelle. Ce type est souvent utilisé dans les constructions commerciales et industrielles. L’acier peut supporter des charges lourdes et offre une plus grande liberté de conception grâce à sa capacité à créer de larges ouvertures sans utiliser de colonnes porteuses. Cependant, l’acier nécessite un traitement anticorrosion adéquat pour éviter la rouille ;
  4. béton armé : le béton armé est un type de construction qui associe la résistance du béton à la force de l’acier. Ce matériau est largement utilisé dans les bâtiments hauts, les ponts et autres structures nécessitant une robustesse importante. Le béton armé est particulièrement adapté pour faire face à des charges lourdes et résister à de fortes sollicitations sismiques. Cependant, il est important de noter que la production de béton a un impact environnemental significatif, ce qui en fait un choix moins durable.

À cet égard, je signale la possibilité d’essayer gratuitement un logiciel de calcul structurel de dernière génération avec un solveur FEM intégré et des modules pour les structures en béton armé, en maçonnerie, en bois et en acier.

Classification des types de construction en fonction de l’utilisation prévue du bâtiment

Une autre catégorisation des bâtiments et des structures est basée sur l’activité et la destination principale pour laquelle ils ont été conçus et construits.
Voici quelques-unes des principales catégories de cette classification : 

  1. bâtiments résidentiels : destinés à l’habitation des personnes et comprennent des maisons, des appartements et des résidences privées ;
  2. bâtiments commerciaux : utilisés pour des activités commerciales telles que bureaux, magasins, restaurants et centres commerciaux ;
  3. bâtiments industriels : conçus pour des usages industriels et manufacturiers, y compris des usines, des fabriques et des entrepôts ;
  4. bâtiments éducatifs : destinés à l’éducation, tels que écoles, universités et établissements éducatifs ;
  5. bâtiments de santé : installations médicales, hôpitaux, cliniques et maisons de soins ;
  6. bâtiments publics : infrastructures publiques telles que bâtiments gouvernementaux, mairies et bibliothèques;
  7. bâtiments religieux : lieux de culte tels que églises, mosquées, synagogues et temples;
  8. Bâtiments récréatifs et culturels: utilisés pour des activités récréatives et culturelles telles que théâtres, musées et arènes ;
  9. bâtiments de transport : aéroports, gares, ports et infrastructures de transport ;
  10. bâtiments agricoles : utilisés dans l’agriculture, notamment des étables, des silos et des entrepôts agricoles.

Cette classification est essentielle pour la conception architecturale car chaque catégorie possède des exigences et des considérations spécifiques qui doivent être prises en compte dans la conception. Avec un logiciel de conception architecturale intégrée, vous pouvez créer des projets de bâtiments destinés à différents usages.

Classification des types de construction en fonction des critères établis par le International Building Code (IBC)

Les types de construction classés selon les exigences établies par le Code International du Btiment (IBC) sont au nombre de 5 et sont classés en fonction de la résistance au feu des différents éléments structurels d’une construction.
La classification commence par l’analyse des différents éléments de construction d’une œuvre, tels que: murs extérieurs, planchers et toits, poutres et piliers, etc. La construction sera ensuite classée en fonction de la résistance au feu de chaque élément du bâtiment.

Sur la base de ce critère, l’IBC reconnaît et distingue les 5 types de construction suivants : 

  1. TYPE I : cette catégorie comprend les constructions dont les éléments structurels sont en béton armé et en acier. Nous parlons donc de bâtiments, tels que les gratte-ciel, avec une résistance au feu allant de 2 à 4 heures où toute la structure est réalisée avec des matériaux non combustibles. Dans cette typologie de construction, on distingue deux catégories : 
    • TYPE IA, résistant au feu: les murs extérieurs et la structure du cadre doivent résister au feu pendant au moins trois heures;
    • TYPE IB, résistant au feu modifié: les murs extérieurs et la structure du cadre doivent résister au feu pendant au moins deux heures ;
  2. TYPE II : similaires aux bâtiments de type I, les bâtiments de type II sont réalisés entièrement avec des matériaux non combustibles ou résistants au feu. Bien que leurs matériaux de construction soient étiquetés comme non combustibles, ils offrent cependant moins de protection contre l’incendie que les bâtiments de type I car ils n’ont généralement pas de revêtement ignifuge, donc un incendie propagé pourrait causer plus de dommages. Dans ce type également, on distingue deux catégories : 
    • TYPE IIA, maçonnerie non combustible: les murs extérieurs, la structure du cadre, les planchers et les toits doivent avoir une protection contre le feu d’une heure;
    • TYPE IIB, léger non combustible: les constructions en matériau non combustible léger sont des constructions avec des murs extérieurs en métal léger ou d’autres matériaux non combustibles avec des planchers et des toits non combustibles ;
  3. TYPE III : les bâtiments appartenant à cette catégorie ont des murs extérieurs en briques, en maçonnerie, en blocs de béton, en panneaux préfabriqués ou d’autres matériaux non combustibles. Mais les structures internes et le toit peuvent avoir une structure en bois. L’objectif principal de la construction de type III en cas d’incendie est de contenir le feu à l’intérieur des murs extérieurs du bâtiment et d’empêcher la propagation de l’incendie aux bâtiments voisins ;
  4. TYPE IV : les constructions à ossature en bois massif entrent dans cette catégorie, avec des composants en bois plus larges que les constructions à ossature en bois normales. Les dimensions des éléments en bois utilisés rendent la structure plus résistante à l’effondrement, plus résistante au feu (ces éléments de grande taille mettent plus de temps à brûler) mais aussi plus coûteuse qu’une construction à ossature en bois normale de type V ;
  5. TYPE V : les constructions où le revêtement, les planchers et le cadre sont réalisés en matériaux combustibles, généralement du bois. Contrairement au bois utilisé dans les bâtiments de type IV, les structures de type V utilisent du bois léger ou travaillé. Ce matériau est certainement moins cher et plus efficace mais n’est pas résistant au feu, donc les bâtiments de type V peuvent s’effondrer rapidement après le début d’un incendie.
Les 5 types de construction selon l'International Building Code (IBC)

Les 5 types de construction selon l’International Building Code (IBC)

Pourquoi est-il important de classer correctement un bâtiment ?

La classification correcte d’un bâtiment est fondamentale pour plusieurs raisons cruciales, notamment la sécurité, la conformité réglementaire et la conception architecturale.
Une classification correcte aide à garantir que le bâtiment est conçu, construit et utilisé en toute sécurité pour sa destination spécifique. Par exemple, les bâtiments résidentiels doivent respecter des normes différentes des bâtiments industriels ou médicaux pour assurer la sécurité des occupants. De plus, les lois et règlements du bâtiment varient en fonction du type de construction.

De même, une classification correcte guide la conception architecturale, permettant aux architectes d’adapter la conception aux besoins spécifiques de l’utilisation prévue. Par exemple, un hôpital nécessite une conception différente d’un centre commercial.

La classification correcte d’un bâtiment en fonction de la résistance au feu de ses éléments de construction est également essentielle pour garantir la sécurité. En cas d’incendie, il est absolument important que le bâtiment soit réellement construit selon les exigences de la catégorie à laquelle il appartient. Cela permettra de comprendre comment le feu se propage dans le bâtiment et de prendre des décisions cruciales sur la ventilation, l’utilisation de l’eau et les voies d’évacuation.

 

edificius
edificius