Home » BIM et sécurité » Les types d’échafaudages et leurs caractéristiques

types échafaudage

Les types d’échafaudages et leurs caractéristiques

Il existe 3 types d’échafaudages les plus couramment utilisés : les échafaudages à tubes et à joints, les échafaudages à cadres préfabriqués et les échafaudages à poteaux et à poutres préfabriqués. Découvrez les caractéristiques et les différences

Les échafaudages sont des structures essentielles sur les chantiers de construction pour la réalisation d’œuvres, ayant une durée de vie limitée. Les types d’échafaudage les plus utilisés sont : 

  • échafaudages à tubes et à joints ;
  • échafaudages à cadres préfabriqués ;
  • échafaudages à montants et traverses préfabriqués (ou multidirectionnels).

Le choix d’un type d’échafaudage plutôt qu’un autre dépend de plusieurs facteurs : les caractéristiques du chantier à équiper, de l’ouvrage à réaliser, de l’espace disponible, etc. Mais quelles sont les principales différences ? Dans cet article, nous découvrirons toutes les caractéristiques pour choisir le type d’échafaudage le plus adapté.

Pour éviter les erreurs dans le choix, je vous recommande de vous fier à un logiciel de conception d’échafaudages doté d’une entrée 3D et d’un catalogue d’objets BIM utiles pour dessiner les éléments de l’échafaudage en plan ou directement en vue 3D ; de plus, vous pouvez modéliser un échafaudage mixte où certains plateaux sont à cadre préfabriqué et d’autres à tubes et joints, à partir d’un échafaudage préfabriqué.

Modélisation 3D et 2D d'échafaudages issu du logiciel CerTus SCAFFOLDING

Modélisation 3D et 2D d’échafaudages issu du logiciel CerTus SCAFFOLDING

Qu’est-ce que les échafaudages ?

Les échafaudages sur les chantiers de construction sont des ouvrages temporaires, c’est-à-dire des structures de service temporaires érigées pour la réalisation, la maintenance et la réhabilitation d’ouvrages de construction. Leur présence est nécessaire dans les travaux dits en hauteur, c’est-à-dire les travaux effectués à des hauteurs supérieures à 2 mètres par rapport à un plan stable, pour éviter les chutes de travailleurs et de matériaux depuis le haut.

Types d’échafaudages

Le choix d’un type spécifique d’échafaudage doit être fait en fonction des caractéristiques du chantier sur lequel il sera installé, de la complexité de l’ouvrage à réaliser, de l’espace disponible, etc.

Le choix doit également tenir compte du type de charge, de la typologie des éléments de construction qui le composent et des exigences de performance et géométriques contenues dans le manuel d’utilisation. Combien de types d’échafaudages existent-ils actuellement ? Il existe plusieurs types d’échafaudages, divisés en fixes et mobiles.

Les types d’échafaudages fixes les plus utilisés sont : 

  • à tubes et à joints ;
  • à cadres préfabriqués ;
  • à montants et traverses préfabriqués (multidirectionnels).

Échafaudages à tubes et à joints

L’échafaudage à tubes et à joints consiste à relier deux tubes par l’intermédiaire d’un joint les fixant dans la position souhaitée. Cette structure offre une grande polyvalence car elle permet de relier des tubes de différentes longueurs dans n’importe quelle position, ce qui donne lieu à de nombreuses combinaisons d’échafaudages.

Cette caractéristique rend l’échafaudage à tubes et à joints adaptable à tout type de façade ou de structure, même aux formes les plus particulières. Il est principalement utilisé pour les travaux de restauration intérieure et extérieure, pour l’industrie navale et pour l’aménagement de scènes.

Les avantages de ce type d’échafaudage sont : 

  • une flexibilité élevée ;
  • une adaptabilité dimensionnelle.

Les inconvénients, en revanche, sont : 

  • des temps de montage prolongés ;
  • une main-d’œuvre qualifiée requise ;
  • des coûts globaux, car bien que le coût d’achat de l’échafaudage soit bas, le montage est une activité assez coûteuse.
Échafaudage à tubes et à joints

Échafaudage à tubes et à joints

Échafaudages à cadres préfabriqués

L’échafaudage à cadres préfabriqués consiste à assembler des cadres métalliques de hauteur et de profondeur standard (préfabriqués) sur lesquels sont fixées des planches et des garde-corps. Ce type d’échafaudage est utilisé dans les rénovations et les constructions sur des terrains réguliers et non accidentés. Contrairement au système précédent, l’échafaudage à cadres préfabriqués est moins polyvalent, ce qui implique l’intégration supplémentaire de planches en bois ou de tubes et de joints.

Les avantages de ce type d’échafaudage sont : 

  • facilité et rapidité de montage ;
  • coûts contenus.

Les inconvénients concernent essentiellement la faible flexibilité, car les modules de taille fixe ne permettent pas d’innombrables combinaisons et de contourner des structures irrégulières.

Échafaudage à cadres préfabriqués

Échafaudage à cadres préfabriqués

Échafaudages à montants et traverses préfabriqués (multidirectionnels)

L’échafaudage à montants et traverses préfabriqués, également connu sous le nom d’échafaudage multidirectionnel, combine les avantages des deux types d’échafaudage précédents. Il possède en effet la flexibilité du système à tubes et joints et la rapidité de montage et de démontage du système à cadres préfabriqués. L’échafaudage à montants et traverses préfabriqués est le choix optimal lorsque la façade n’est pas constituée d’une surface plane, mais présente des vides, des renfoncements, etc., pouvant être facilement comblés avec ce type d’échafaudage. L’inconvénient est lié à la nécessité d’une main-d’œuvre qualifiée pour le montage.

Les avantages de ce type d’échafaudage sont : 

  • flexibilité et adaptabilité dimensionnelle ;
  • simplicité et rapidité de montage.
Échafaudage à montants et traverses préfabriqués (ou multidirectionnels)

Échafaudage à montants et traverses préfabriqués (ou multidirectionnels)

Échafaudages mobiles

À ces types, on peut également ajouter les échafaudages mobiles qui ont la particularité d’être déplaçables le long de la façade. Les principaux sont : 

  • suspendu par câbles, utilisé dans toutes les situations où le montage depuis le bas devient compliqué, voire impossible ;
  • auto-élévateur, utilisé sur des bâtiments plus hauts ou de taille importante (comme des gratte-ciels) et fonctionne avec un système de crémaillère capable de faire monter la base comme un ascenseur ;
  • plateformes élévatrices (nacelles), utilisées pour des interventions circonscrites et urgentes sans temps de montage.

 

L’échafaudage est un élément d’une importance fondamentale. La chute depuis une hauteur reste, à ce jour, l’une des principales causes d’accidents du travail, pouvant même être mortelle. Ces accidents sont souvent dus à des erreurs de conception de l’échafaudage. Pour effectuer correctement le calcul structural de l’échafaudage, je vous conseille d’essayer un logiciel de calcul d’échafaudages qui vous permet d’obtenir tous les documents et vérifications requises par les normes de sécurité des échafaudages.

 

 

 

certus-scaffolding
certus-scaffolding