Home » BIM et chantiers » Types de gestion de la construction : les meilleures pratiques à suivre

Types de gestion de la construction

Types de gestion de la construction : les meilleures pratiques à suivre

Découvrez les différents types de gestion de projets de construction, des rôles clés du chef de projet aux nouvelles technologies telles que le BIM et l’IA

La gestion de projets de construction (project management) est un domaine en constante évolution. Les projets deviennent de plus en plus complexes et leur gestion de plus en plus délicate. Pour s’assurer de ne négliger aucun détail et de ne pas commettre d’erreurs dans la gestion de projets, il est essentiel d’acquérir une expérience considérable dans le secteur et de posséder une bonne connaissance des nouvelles technologies et des logiciels de gestion de la construction. Cet article peut vous être utile car il vous fournit de nombreuses informations utiles et décrit les différentes approches adoptées dans le secteur de la construction : des méthodologies traditionnelles aux plus innovantes.

Introduction à la gestion de projets de construction

L’industrie de la construction a connu une transformation rapide au cours de la dernière décennie, non seulement dans les techniques de construction, mais aussi dans les types de gestion de projets. Mais qu’est-ce que la «gestion de projets de construction» exactement ? 
La gestion de projets de construction est un processus complexe qui implique la planification, l’organisation, l’exécution et le contrôle de toutes les activités impliquées dans la réalisation d’un projet de construction. Le responsable de ces tâches est le chef de projet, un rôle essentiel pour garantir que le projet est mené à bien de manière efficace, dans les délais prévus et dans le respect des budgets et des spécifications requises.

Voici quelques points clés à prendre en compte dans la gestion de projets de construction : 

  • planification détaillée : cela commence par la création d’un plan détaillé du projet. Ce plan devrait inclure les objectifs, les étapes, les activités, les ressources nécessaires, le budget et les délais d’exécution. Une planification précise aide à éviter les retards et les surprises pendant l’exécution ;
  • définition des responsabilités : il est essentiel de définir clairement les responsabilités de chaque membre de l’équipe. Cela permet d’éviter les ambiguïtés et de garantir que chacun est pleinement informé de son rôle et des tâches à accomplir ;
  • gestion des ressources : les ressources nécessaires à chaque activité sont attribuées. Cela peut inclure du personnel, des équipements, des matériaux, etc. ;
  • communication efficace : une communication constante et ouverte est maintenue avec toutes les parties prenantes, y compris l’équipe, les clients et les autorités compétentes. Une communication claire réduit les malentendus et permet de traiter rapidement les problèmes éventuels ;
  • gestion des risques : les risques potentiels liés au projet, tant en termes de coûts que de délais, sont identifiés et évalués. Des stratégies sont planifiées pour atténuer ou faire face à ces risques tout au long du projet ;
  • surveillance et contrôle : l’avancement du projet par rapport au plan établi est suivi. En cas de déviations, des mesures sont prises rapidement pour les corriger et minimiser leur impact sur le résultat final ;
  • gestion des changements : les projets de construction subissent souvent des modifications en cours d’exécution. Il est important d’avoir un processus défini pour gérer de manière structurée et documentée ces modifications, en tenant compte de leurs effets sur les coûts, les délais et la qualité ;
  • contrôle de la qualité : il est assuré que le travail réalisé est conforme aux normes de qualité établies ; cela peut nécessiter des inspections régulières et des tests pour garantir que le projet se déroule comme prévu ;
  • gestion des documents : une documentation précise de toutes les phases du projet, y compris les communications, les plans, les modifications apportées et les décisions prises, est maintenue. Cette documentation est utile à des fins légales, mais aussi pour la transparence et la continuité ;
  • clôture du projet : une fois le projet terminé, il est assuré que tous les détails ont été pris en compte, y compris les contrôles finaux, les livraisons et les obligations contractuelles ; on évalue également ce qui a bien fonctionné et ce qui pourrait être amélioré pour les projets futurs.

Pour mener à bien toutes ces activités, le soutien d’un logiciel de gestion de la construction est indispensable.

plan de gestion des risques de construction

Aperçu des méthodologies les plus courantes

Chaque chantier et projet présente ses propres défis. C’est pourquoi il existe différentes méthodologies pour les gérer au mieux. Découvrons quelles sont les stratégies les plus courantes actuellement.

Project Management Body of Knowledge (PMBOK)

Le PMBOK est un guide qui regroupe les meilleures pratiques de la gestion de projet. Dans le domaine de la construction, le PMBOK est un guide complet qui définit un ensemble de connaissances et de pratiques standard pour la gestion de projets. Il offre un cadre pour planifier, exécuter et surveiller les projets, en veillant à ce qu’ils respectent les délais et les budgets. Ce cadre a été développé par le Project Management Institute (PMI), une organisation professionnelle internationale axée sur la gestion de projets.
Le PMBOK est une référence essentielle pour les professionnels de la gestion de projet et fournit un cadre méthodologique complet pour gérer avec succès un projet à toutes ses étapes, depuis le début jusqu’à la clôture. Son importance est reconnue à l’échelle mondiale car il constitue une base commune de connaissances et de terminologie dans le domaine de la gestion de projets.

Approche Agile dans la construction

Dans le contexte de la construction, l’approche «Agile» fait référence à une philosophie et à une méthodologie de gestion de projets visant à améliorer l’efficacité, la flexibilité et la collaboration pendant le processus de construction. L’approche agile a d’abord été développée dans le domaine du logiciel, mais ces dernières années, elle a trouvé des applications dans diverses industries, y compris la construction.
L’approche agile repose sur des principes clés, notamment la flexibilité pour répondre aux changements, la collaboration active avec les parties prenantes et l’accent sur la fourniture de valeur à intervalles courts et fréquents. Dans le contexte de la construction, l’approche agile peut être interprétée et adaptée pour répondre aux spécificités du secteur. Pour en savoir plus, consultez également « Construction Agile : 4 conseils pour utiliser l’approche»

Lean Construction

Influencée par les processus de fabrication, la Lean Construction vise à réduire les gaspillages et à augmenter la valeur en optimisant les flux et les ressources. Pour en savoir plus, consultez également « Lean construction : 6 principes clés et avantages dans l’AECO« .

Rôles et responsabilités du chef de projet dans le secteur de la construction

Derrière chaque grand bâtiment se trouve un grand chef de projet. Mais qui est-il exactement et quelles sont ses responsabilités ? 
Le chef de projet dans le secteur de la construction est la personne chargée de la gestion du projet de construction et est responsable du projet du début à la fin.

C’est précisément parce qu’il suit et connaît le projet dans toutes ses phases qu’il fait partie des figures les plus importantes du secteur AEC : il est chargé de superviser et de collaborer avec les différentes parties prenantes du projet, notamment le client, le concepteur, l’entrepreneur général, les entrepreneurs et les sous-traitants, et dirige l’équipe de spécialistes de la construction dans le but ultime d’obtenir une construction de qualité.

Compétences clés

De la coordination des équipes à la gestion des budgets, le chef de projet doit posséder un large éventail de compétences, notamment : 

  • comprendre les besoins et les exigences du client ;
  • convenir des délais, des coûts et des ressources nécessaires pour la réalisation du projet ;
  • élaborer un plan détaillé pour chaque phase du projet ;
  • sélectionner et diriger l’équipe du projet ;
  • négocier avec les entrepreneurs et les fournisseurs ;
  • diriger une équipe multidisciplinaire ;
  • assurer la coopération et la communication entre les différentes parties prenantes ;
  • surveiller plusieurs projets simultanément ;
  • garantir la gestion des coûts, des délais et des normes de qualité pour chaque phase du projet ;
  • mettre régulièrement à jour les clients et les parties prenantes sur les progrès du projet ;
  • résoudre les problèmes ou les retards éventuels ;
  • connaître les différentes domaines du secteur de la construction ;
  • élaborer des offres de soumission.

Comment la gestion varie en fonction du type de projet

Tous les projets ne sont pas identiques. Le type de gestion peut varier en fonction de l’échelle, du budget ou des spécifications du chantier.
Si vous souhaitez approfondir la fonction de chef de projet, consultez également : «Chef de projet en construction : qui est-il et comment le devenir ?».

Meilleures pratiques dans la gestion de projets de construction

Connaître les méthodologies n’est que le début. Voici quelques pratiques qui se sont avérées efficaces sur le terrain.

Suivi des coûts et planification des délais

Le suivi des coûts et la planification anticipée sont essentiels pour éviter les surprises. Comment s’assurer que tout reste sur la bonne voie ? Il existe des logiciels de gestion de la construction qui vous aident à planifier les activités et les délais de manière à respecter le budget prévu.

Gestion des risques sur le chantier

Des conditions météorologiques défavorables aux retards dans la livraison des matériaux, les risques sont omniprésents. Un bon chef de projet sait comment les anticiper et les gérer tout en respectant les coûts et les délais prévus.

Révolution technologique dans l’industrie de la construction

La technologie change la face du secteur de la construction. Explorons certaines des innovations les plus prometteuses.

Modélisation des informations du bâtiment (BIM)

Le BIM va bien au-delà d’un logiciel de dessin 3D. Il permet une planification, une conception et une gestion optimales des bâtiments tout au long de leur cycle de vie. Pour en savoir plus sur la manière dont le BIM est appliqué à la gestion de projet, je vous conseille de lire l’article : Comment le BIM aide-t-il la gestion de projet ?

Intelligence artificielle et IoT dans la construction

Des drones survolant les chantiers aux plateformes IA optimisant la logistique, l’IA et l’IoT révolutionnent la construction.

Si vous êtes curieux de découvrir comment l’IA et l’IoT sont utilisés dans le secteur de la construction, lisez : 

 

usbim-resolver
usbim-resolver