Types de maintenance : voici une liste détaillée

Types de maintenance : voici une liste détaillée

Il existe de nombreux types de maintenance, qui appartiennent tous à deux grandes catégories : la maintenance ordinaire et la maintenance extraordinaire. Voici la liste détaillée avec les caractéristiques et les objectifs de chacun de ceux-ci

Les types de maintenance existants sont nombreux et chacun sert à atteindre des objectifs différents. Lors de la gestion de la maintenance des actifs d’une entreprise, il est nécessaire d’en évaluer tous les besoins et de déterminer les types de maintenance à combiner pour obtenir la stratégie la plus efficace.

Dans cet article, nous allons voir ensemble les caractéristiques et les objectifs des différents types de maintenance pour vous aider à comprendre lequel convient le mieux aux activités de maintenance que vous gérez. Nous découvrirons qu’il existe de nombreux types de maintenance, et pour les gérer au mieux, nous vous recommandons d’utiliser un logiciel de gestion et maintenance. Avec cet outil, il sera beaucoup plus facile d’évaluer les interventions de maintenance nécessaires et d’en suivre facilement l’avancement.

Qu’est-ce que la maintenance et pourquoi existe-t-il différents types de maintenance ?

La maintenance est une partie importante de la gestion d’entreprise. Elle permet, si bien programmée, d’avoir toujours à disposition les outils dans les bonnes conditions afin de maximiser les possibilités d’atteindre les objectifs fixés. Une gestion optimale des opérations de maintenance est essentielle pour éviter les réparations coûteuses et augmenter la productivité.

Chaque entreprise a des besoins différents et, en fonction de ses caractéristiques et de ses actifs, mène des stratégies de maintenance différentes. C’est pour cette raison qu’il n’existe pas un seul type de maintenance.

Il existe notamment deux macro catégories de maintenance :

  • maintenance ordinaire: prend en compte les actions simples et de routine telles que les inspections ;
  • maintenance extraordinaire : prend en compte toutes les interventions les plus invasives et pertinentes, telles que le remplacement des composants ou l’intégration technologique supplémentaire.
Principaux types de maintenance

Principaux types de maintenance

Types de maintenance ordinaire

La maintenance ordinaire peut être considéré comme la maintenance « de base », celle qui permet de maintenir en bon état les environnements et les équipements, en évitant les accidents désagréables.

Il s’agit d’une série d’opérations de vérification et de réparation nécessaires pour maintenir l’efficacité des biens.

Elle prend en compte toutes les actions préventives et correctives visant à rétablir le fonctionnement d’un actif sans en augmenter les performances.

Les interventions de maintenance ordinaire ont pour but de :

  • maintenir l’intégrité d’un bien ;
  • contenir sa dégradation naturelle ;
  • rétablir son efficacité après une panne.

Parmi les types de maintenance ordinaire, nous avons :

  • la maintenance préventive ;
  • la maintenance corrective.

Maintenance préventive

La maintenance préventive est un type de maintenance qui est effectuée pour éviter la survenance de pannes. C’est une approche proactive de la maintenance, qui permet de ralentir le processus de dégradation d’un bien ou d’une installation, en optimisant la capacité de production en termes de coûts et de temps.

Elle est généralement effectuée sur une base régulière, par exemple hebdomadaire ou mensuelle et peut être effectué sur des équipements, des machines ou des installations.

Parmi les avantages de la maintenance préventive nous avons : 

  • la réduction de la probabilité de pannes ;
  • la réduction du coût des réparations ;
  • l’extension de la durée de vie des équipements ;
  • l’amélioration de la sécurité.

La maintenance préventive peut être divisée en deux types principaux :

  1. programmée ;
  2. non programmée.

La maintenance préventive programmée consiste à effectuer la maintenance à intervalles réguliers, quelles que soient les conditions de l’équipement ou de la machine.

Les interventions peuvent être programmées, en fonction des plans de maintenance sur une base temporelle ou peuvent résulter d’inspections mettant en évidence d’éventuels problèmes à résoudre.

Professionnel inspectant une machine

Professionnel inspectant une machine

La maintenance préventive non programmée se décompose en :

  • maintenance prédictive : il s’agit certainement de la technique la plus avancée sur le plan technologique, car elle permet de contrôler en temps réel l’état des actifs grâce à l’installation d’outils et d’instruments capables de détecter à l’avance les défaillances et les anomalies, ce qui permet d’intervenir à temps pour éviter des interruptions de fonctionnement qui causeraient des dommages importants à l’entreprise. Au cours des dernières années, l’installation de capteurs IoT s’est très répandue, qui surveillent et transfèrent constamment une grande quantité de données qui, après avoir été traitées, sont capables de générer des prévisions de maintenance d’une importance cruciale ;
  • maintenance contrôlée : c’est une technique qui se base sur l’analyse et sur des échantillonnages centralisés, en effectuant ensuite des interventions spécifiques selon des critères préétablis ;
  • maintenance conditionnelle : c’est celle dans laquelle la maintenance n’est effectué que lorsque certaines conditions sont satisfaites, par exemple lorsqu’un équipement atteint un certain nombre d’heures de fonctionnement ou lorsqu’un contrôle de l’étalonnage est nécessaire. En effet, ces interventions sont toujours conditionnées par l’atteinte de paramètres prédéterminés au-delà desquels la probabilité d’apparition d’un défaut augmente, d’un point de vue statistique.

Maintenance corrective (après défaillance)

La maintenance corrective, également appelée après défaillance, implique l’intervention sur une machine ou un bien à la suite de dommages, dans le but de restaurer sa fonctionnalité.

C’est souvent le type de maintenance le plus coûteux, car il est généralement moins cher de réparer un problème avant qu’il ne se produise, et les longs délais de réparation entraînent de nombreuses pertes de production.

Maintenance après panne

Maintenance après panne

Types de maintenance extraordinaire

La maintenance extraordinaire comprend tous les types d’interventions de maintenance les plus invasives et pertinentes, qui ne sont pas récurrentes et sont réalisées pour améliorer le fonctionnement d’un actif, augmenter son cycle de vie ou sa valeur. La maintenance extraordinaire prend en considération : 

  • les interventions invasives sur les machines et les installations ;
  • les interventions sur la structure ;
  • les interventions sur le système technologique ;
  • les interventions sur les équipements.

Le principal type de maintenance extraordinaire est celle proactive.

Maintenance proactive

La maintenance proactive ou améliorée ne résulte pas de dysfonctionnements, mais répond aux besoins d’amélioration, car elle a pour objectif d’augmenter la valeur du système et de maintenir les performances de l’équipement en apportant des améliorations techniques à l’ensemble d’une installation ou à des unités individuelles.

De cette façon, vous pouvez augmenter la valeur des actifs et vous assurer qu’ils atteignent les limites maximales de disponibilité programmées pendant la phase de projet, indépendamment des effets du temps.

Comment gérer efficacement tout type de maintenance

Comme nous l’avons vu, il existe de nombreux types de maintenance et il est souvent difficile de choisir la stratégie qui convient le mieux à votre entreprise.

Mais, quelle que soit l’intervention de maintenance à gérer, un outil est certainement indispensable pour planifier, suivre et surveiller les interventions de manière simple et intuitive.

Parmi les principales caractéristiques d’un logiciel de gestion et maintenance figure la possibilité de : 

  • centraliser toutes les informations et données de maintenance dans un seul système de stockage ;
  • rendre les informations de maintenance facilement accessibles à toutes les personnes impliquées dans les interventions ;
  • être configurable et personnalisable en fonction des besoins de maintenance spécifiques de l’entreprise que vous gérez.

Je vous recommande d’essayer immédiatement la version de démonstration d’un logiciel de gestion et maintenance et de découvrir à quel point cet outil peut rendre votre entreprise de gestion des installations efficace et productive !

 

usbim-maint
usbim-maint