Dessins tels que construit et dessins d'archive

Dessins du tel que construit et dessins d’archive

Les dessins du tel que construit et les plans d’archive sont des dessins qui représentent le bâtiment après sa réalisation. Découvrons les différences

Il existe différents types de dessins qui diffèrent en fonction de l’objectif, du type de représentation, du degré de détail, etc.

Dans cet article, nous précisons la différence entre : 

  • as-built drawing (dessins représentant le bâtiment tel qu’il a été construit) ;
  • record drawing (dessins/documents d’enregistrement finaux prêts pour l’archivage) ;
  • shop drawing (dessins d’atelier).

Avant de commencer, nous vous recommandons un logiciel de conception architecturale 3D qui vous permet de créer des graphiques et des plans d’exécution automatiquement à partir de la modélisation 3D.

Plans d’exécution issu du logiciel Edificius

Plans d’exécution issu du logiciel Edificius

Quelle est la différence entre les dessins du tel que construit et les dessins d’archive ?

Les dessins tel que construit comprennent une série de dessins réalisés et présentés par l’entrepreneur à l’achèvement d’un projet (ou de phases individuelles) pour représenter la taille réelle du bâtiment pendant ou à la fin des travaux. Ils décrivent l’ouvrage telle qu’il a été effectivement construit, à la suite de modifications de conception en cours de construction ou de divergences entre le projet et la réalisation.

Le but des dessins tel que construit est de documenter toutes les modifications apportées au projet pendant le processus de construction et de représenter les dimensions exactes et les positions réelles de tous les éléments tels que décrits dans l’accord contractuel.

Il est d’usage de travailler sur la documentation tel que construit, déjà, pendant la phase de chantier, en mettant à jour progressivement les informations qui ont subi des modifications. De cette façon, vous avez la garantie de générer un modèle d’information virtuel cohérent avec le modèle réel et de répondre pleinement aux clauses contractuelles.

Habituellement, l’entrepreneur qui a réalisé les travaux a également la charge de produire et de livrer au client la documentation as-built. Avant la livraison au client, la documentation devra être acceptée et approuvée définitivement par le professionnel en charge.

Les dessins/documents d’enregistrement (également connus sous le nom de record drawing), en revanche, sont les dessins officiels, finaux et définitifs, rédigés et certifiés par le professionnel habilité et remis officiellement aux organismes préposés, afin de documenter les ouvrages effectivement réalisées. Ils rapportent toutes les modifications apportées sur le chantier par l’entrepreneur aux dessins tel que construit (as-built), y compris les modifications demandées par le maître d’ouvrage pendant les travaux.

Étant approuvés par l’ingénieur, ils sont considérés comme plus fiables que les dessins as-built. Les modifications sont délivrées officiellement et peuvent constituer une preuve contre le professionnel (concepteur ou directeur des travaux) ou l’entreprise en cas de litige ou d’incohérence entre les travaux réalisés et ceux établis par le contrat.

En substance, donc, les as-builts sont élaborés par l’entreprise tandis que les plans d’archive par un professionnel agrée et ces derniers sont reconnus comme plus fiables car ce sont des dessins officiels, approuvés, archivés officiellement (dans les bureaux municipaux, le cadastre, le génie civil, etc.) et réalisés à partir des dessins as-built.

Quelle est la différence entre les dessins tel que construit et les dessins d’atelier ?

Les dessins d’atelier (également connus sous le nom de «shop drawing » dans le secteur de la construction aux États-Unis) ont pour but de représenter de manière très détaillée chaque composant du bâtiment à réaliser.

Ils sont utilisés pour communiquer les choix de projet aux clients finaux et pour donner des indications précises à l’entreprise qui doit effectuer les travaux. Ils expliquent de manière approfondie les caractéristiques, l’emplacement, les modalités de montage/pose de chaque composant du projet et tous les détails nécessaires pour comprendre et réaliser l’ouvrage conformément à l’idée de conception.

Plans d’exécution

Plans d’exécution issu du logiciel Edificius

En règle générale, les dessins d’atelier comprennent les détails de la réalisation, de l’installation et du montage des fenêtres, des portes, des travaux de finition, des composants MEP, des éléments structurels, etc.

Plans d’exécution montrant les détails de l'installation MEP issu du logiciel Edificius

Plans d’exécution montrant les détails de l’installation MEP issu du logiciel Edificius

Des dessins d’atelier, il est possible de sortir aussi les matériaux (revêtements de sol, etc.), les techniques de construction, les dimensions mais aussi les temps et les coûts des travaux.

Contrairement aux plans d’archive et aux dessins tel que construit, les dessins d’atelier doivent être élaborés par le technicien avant le début des travaux, précisément parce qu’ils ont pour but d’illustrer le travail en vue de sa bonne réalisation.

 

edificius
edificius