Home » BIM et Conception de bâtiments » Architecture virtuelle : la meilleure façon de présenter votre projet au client

Architecture virtuelle : la meilleure façon de présenter votre projet au client

Architecture virtuelle : la meilleure façon de présenter votre projet au client

Tout projet, pour réussir, doit être présenté au mieux. Avec la VR et le métavers BIM, organisez une visite virtuelle dans la modélisation 3D et guidez votre client dans la découverte du projet d’architecture

La présentation du projet au client (client presentation) est un moment fondamental du processus de conception et une étape qui se répète à chaque mission que nous obtenons.

Communiquer les idées de conception et les solutions techniques que nous avons étudiées n’est pas toujours aussi simple. Nous risquons souvent de ne pas être en mesure de transmettre pleinement la qualité de notre travail ou de ne pas être suffisamment clairs.

Dans cet article, nous voyons quelles sont les meilleures techniques pour présenter le projet d’architecture au client et comment utiliser la réalité virtuelle immersive (architecture virtuelle) pour organiser des visites dans la modélisation 3D grâce à une application de Construction dans le métavers.

Organiser des visites virtuelles dans la modélisation 3D

Organiser des visites virtuelles dans la modélisation 3D

Les usages de la réalité virtuelle en architecture

Une tendance majeure de ces dernières années est certainement l’utilisation de la réalité virtuelle en architecture.

Le succès de cette nouvelle technologie dans le secteur de la construction est justifié par la possibilité qu’elle offre de visualiser le projet de manière extrêmement réaliste, comme s’il était déjà réalisé. En effet, réduire les distances entre le projet et sa réalisation effective a toujours été l’un des principaux défis du secteur, surtout lors de la présentation du projet à son client.

Cette nouvelle technologie projette l’utilisateur dans un modèle 3D interactif, à l’aide d’un viseur spécial simplement connecté à l’ordinateur ou au smartphone.

L’utilisateur s’immerge dans cette réalité parallèle et interagit avec le nouvel environnement : il explore le bâtiment dans son ensemble, analyse tous ses détails de construction, architecturaux ou d’ameublement, vérifie les choix de conception, etc.

Les utilisations et les avantages de la réalité virtuelle en architecture sont multiples et couvrent différentes étapes du processus de conception :

  • conception et analyse de projets ;
  • révision du projet ;
  • présentation du projet.

Les techniques les plus efficaces pour présenter le projet

Vous savez bien que pour obtenir une mission, l’idée initiale et la façon dont elle est présentée sont les deux aspects les plus importants d’une commande. L’expérience montre que la façon dont nous présentons le projet compte souvent plus que le projet lui-même. Si nous réussissons à susciter l’intérêt, la suggestion et l’implication, la plupart du travail est pratiquement fait et le client sera plus disposé à nous faire confiance.

Présenter le projet est, donc, une étape cruciale dans laquelle nous devons jouer au mieux nos cartes et rien ne doit être laissé à l’improvisation. Ensuite, réorganisons les idées et voyons quels sont les meilleurs outils pour une présentation réussie.

Tout d’abord, rappelez-vous que présenter le projet devrait être un peu comme raconter une histoire. Cette technique aide à capter l’attention et de nombreuses études scientifiques le démontrent également, qui attestent de la libération d’une plus grande quantité d’ocytocine, essentielle à l’activité de notre cerveau.

Voici les ingrédients pour présenter un projet : 

  • partir d’un concept clair ;
  • bien planifier le discours afin de ne pas trop s’allonger et de ne pas négliger les détails importants ;
  • montrer le résultat de manière suggestive mais claire ;
  • créer un lien empathique avec l’interlocuteur ;
  • utiliser des techniques suggestives telles que la réalité virtuelle immersive pour surprendre l’interlocuteur ;
  • laisser parler les images à travers une narration visuel complet de :
    • dessins ;
    • diagrammes ;
    • rendu ;
    • vidéo de présentation en temps réel.

Ce sont les images, donc, l’outil de communication le plus utilisé par les architectes, mais parmi les techniques les plus suggestives et convaincantes, il y a certainement la réalité virtuelle immersive qui est beaucoup plus qu’une simple image observée passivement. C’est une expérience directe, dans laquelle vous participez personnellement et vivez une expérience unique et extrêmement réaliste qui anticipe le résultat final de l’œuvre réalisée.

Aujourd’hui, un nouveau pas en avant a été franchi et on parle déjà de métavers appliqué au BIM. Grâce aux avatars, il est possible d’entrer dans le modèle numérique avec plusieurs utilisateurs en même temps, d’interagir avec les objets, de marcher dans les espaces que nous avons imaginés, d’observer les détails (matériaux, meubles, couleurs, etc.), de vérifier la fonctionnalité des environnements et le résultat final de l’ouvrage, d’une manière très proche de la réalité.

L’architecture virtuelle est de plus en plus répandue et à la portée de tous, voyons comment l’utiliser et quels outils sont nécessaires.

Architecture virtuelle : comment organiser une visite guidée dans la modélisation 3D

Avec l’application du métavers au BIM, il est possible d’aller au-delà de l’utilisation de la VR et d’organiser de véritables visites virtuelles dans la modélisation 3D avec plusieurs utilisateurs en même temps. Cela vous permet de guider votre client à la découverte du projet et d’illustrer les choix et les solutions adoptées au fur et à mesure que vous parcourez les espaces. En définissant la vue du client, en effet, il est possible de mettre en évidence les matériaux choisis, le mobilier, la disposition des espaces, les alignements entre les différents éléments architecturaux et les perspectives que nous avons étudiées.

Un autre aspect important est la possibilité d’organiser des visites virtuelles même avec des utilisateurs qui ne sont pas physiquement tous au même endroit. Imaginons que notre client n’habite pas à côté de nous ou qu’il soit temporairement absent. Avec le métavers BIM et l’architecture virtuelle, organiser des vérifications périodiques en mode virtuel devient simple et nous permet d’ économiser du temps et de l’argent. Surtout dans la phase initiale du projet, l’échange d’idées et les vérifications préliminaires du projet sont essentiels pour être sûr d’interpréter correctement les besoins et les goûts du client. Visualiser de manière réaliste les solutions de projet dès le début, évite de générer des malentendus et permet de transmettre les choix faits de manière claire et cohérente avec le résultat final.

Tout cela simplifie le travail du professionnel et aide le client à avoir une idée précise du projet.

Pour organiser une présentation de projet avec le métavers BIM, il faut avoir :

  • un appareil connecté à Internet (PC, smartphone, tablette) ;
  • un viseur (HTC VIVE, HTC VIVE PRO, HTC VIVE COSMOS, Oculus Rift, Oculus Rift S, Oculus Quest 2) ;
  • le modèle 3D du projet à naviguer en format ouvert (IFC) ou propriétaire (Revit, Edificius, etc.) ;
  • l’application en ligne usBIM.reality.

Pour commencer, connectez-vous à usBIM avec vos informations d’identification, créez un nouveau dossier, téléchargez le fichier (au format IFC) du modèle de projet à soumettre et partagez le lien avec le client.

Ensuite, suivez ces indications :

  • ouvrez le fichier en cliquant sur l’icône de l’écran et choisissez Modifier;
  • sélectionnez usBIM.reality dans le menu déroulant situé en haut à gauche ;
  • cliquez sur l’icône du viseur en bas ;
  • enfilez votre casque ;
  • utilisez les contrôleurs pour naviguer et interagir avec le modèle.

Votre client devra suivre les mêmes instructions, même s’il est physiquement éloigné de vous.

Les utilisateurs connectés au modèle (dans ce cas, vous et le client) peuvent choisir de naviguer dans la modélisation3D via le viseur (en profitant de tous les avantages de la VRi et en vivant une expérience immersive, réaliste et immersive) ou en temps réel en utilisant un navigateur commun d’un appareil connecté à Internet et en se déplaçant avec la souris.

Pour guider au mieux votre client dans la découverte du projet, vous pouvez choisir de partager votre vision en direct et utiliser usBIM.meet (l’application de réunion vidéo et d’appel de conférence en ligne d’usBIM) pour interagir pleinement et parler avec lui même pendant la navigation. Avec ce mode, vous pourrez réduire toute distance entre vous et structurer la visite dans le modèle en fonction de la narration que vous avez préparé. Au cours de la visite, il sera également possible d’apporter de petites modifications au modèle, telles que l’effacement ou le déplacement d’un objet (un mur, une fenêtre, un meuble, etc.), l’insertion de nouveaux éléments, le changement des conditions climatiques (pluie, soleil, nuages), la simulation de vues nocturnes et la vérification de l’exactitude de tous les choix effectués.

Voici tout ce que vous pouvez faire lorsque vous naviguez en VRi dans l’architecture virtuelle que vous avez créée vous-même :

  • marcher librement dans la modélisation 3D et vivre de manière réaliste l’interaction avec le modèle ;
  • effectuer des mesures du modèle ;
  • déplacer des objets ;
  • supprimer des objets ;
  • modifier les conditions climatiques ;
  • simuler les différentes conditions de lumière pendant les différentes heures de la journée ;
  • enregistrer une vue du modèle pour une utilisation ultérieure ;
  • partager sa vision avec d’autres collègues connectés au modèle et les guider dans la visite virtuelle ;
  • sélectionner un objet et partager l’affichage de la sélection avec les utilisateurs concernés ;
  • détecter des interférences par des contrôles visuels ou par une clash detection ;
  • afficher l’avatar de tous les utilisateurs connectés ;
  • utiliser en temps réel et à travers la réalité virtuelle immersive, toutes les fonctionnalités de usBIM.browser (clash, checker, modification, etc.) pour coordonner au mieux les différentes disciplines grâce à une rétroaction visuelle de tous les choix de conception.

Réalité virtuelle et métavers en architecture

Le métavers a de nombreuses affinités avec la réalité virtuelle, bien qu’il s’agisse d’un concept beaucoup plus large. Nous serions amenés à superposer les deux technologies mais elles présentent en réalité quelques différences substantielles.

La première différence est que le métavers est basé sur l’utilisation de plateformes en ligne ouvertes qui permettent aux utilisateurs de développer et de partager du contenu et des applications. De multiples facettes du métavers sont liées à des activités commerciales qui offrent également aux utilisateurs la possibilité de percevoir des revenus grâce à la vente de biens et de prestations.

En outre, le métavers n’est pas un monde virtuel unique, mais un réseau de mondes virtuels distincts mais connectés les uns aux autres. Chaque monde virtuel peut avoir des caractéristiques particulières et les utilisateurs peuvent se déplacer librement d’un monde virtuel à l’autre, choisir parmi un large éventail d’options et d’expériences à vivre, interagir et collaborer dans un environnement extrêmement personnalisable.

Cela signifie que les utilisateurs eux-mêmes ont la possibilité de modifier le métavers et de façonner l’environnement de manière active. Dans d’autres mondes virtuels, cependant, cela ne se produit pas parce que seuls les développeurs peuvent modifier le monde virtuel qu’ils ont eux-mêmes créé et les utilisateurs ne font qu’explorer et interagir avec l’environnement.

Une autre différence est que le métavers est un environnement virtuel dans lequel les gens, à travers leurs avatars, peuvent se rencontrer, communiquer entre eux et collaborer comme s’ils étaient au même endroit et de manière très réaliste.

En conclusion, le métavers prévoit une parfaite intégration entre la vie physique et la vie virtuelle.

Dans le secteur de la construction, les scénarios d’application du métavers concernent les étapes suivantes :

  • révision de la conception (phase de projet) ;
  • présentation client (phase de présentation du projet) ;
  • formation des travailleurs (phase d’exécution et de maintenance du bien) ;
  • gestion des risques (phase d’exécution et de maintenance du bien).

La réalité virtuelle, en revanche, est une technologie capable de créer un environnement complètement numérique et loin de la réalité, généré par un logiciel spécifique et entièrement utilisable grâce à l’utilisation d’un matériel dédié (viseurs, etc.) qui permet une utilisation immersive de l’environnement par l’utilisateur.

La VRi a 5 macro tendances d’utilisation dans le secteur de la construction :

  • améliorer le design ;
  • faciliter la formation du personnel ;
  • soutenir le chantier ;
  • faciliter le flux de travail ;
  • gérer le projet.

 

usbim-reality
usbim-reality