Home » Jumeau numérique » Jumeau virtuel vs jumeau numérique : les principales différences

Jumeau virtuel Jumeau numérique

Jumeau virtuel vs jumeau numérique : les principales différences

Jumeau virtuel et Jumeau numérique: deux outils stratégiques pour l’innovation numérique dans la construction. Découvrez les applications et les différences

La capacité de créer et d’utiliser une copie numérique exacte d’un actif physique ou d’un processus améliore de nombreuses activités et secteurs (commerce, santé, construction, industries, etc.) en accélérant le développement et en simplifiant les opérations. Aux côtés du jumeau numérique (ou digital twin), un nouveau modèle numérique interactif prend également de l’ampleur ces dernières années : le jumeau virtuel (ou virtual twin).

Approfondissons ensemble dans cet article toutes les différences entre un virtual twin et un digital twin et découvrons comment ils peuvent vous être utiles pour améliorer votre flux de travail.

Qu’est-ce qu’un jumeau numérique dans le secteur de la construction ?

Dans le secteur AECO, un jumeau numérique est une représentation numérique de n’importe quelle construction réelle, qu’il s’agisse d’un bâtiment, d’un pont ou d’une route. Il reproduit fidèlement tous les aspects de la construction tels que la structure, la conception, les matériaux, les géométries, les données opérationnelles, etc. et repose sur l’utilisation de capteurs et de dispositifs IdO (Internet des Objets) pour collecter des données en temps réel à partir de la structure elle-même. Ces données sont ensuite utilisées pour créer une réplique numérique qui reflète les conditions et les performances actuelles de la structure.

Il est utilisé par les techniciens et les opérateurs dans le but de : 

  • faciliter et améliorer les processus décisionnels ;
  • améliorer l’efficacité énergétique ;
  • surveiller et analyser le comportement du bâtiment dans le temps ;
  • améliorer la gestion des équipements ;
  • soutenir la planification ;
  • simuler de nouvelles interventions.
Jumeau numérique d’un bâtiment : données et informations

Jumeau numérique d’un bâtiment : données et informations

Qu’est-ce qu’un jumeau virtuel dans le secteur de la construction ?

Par jumeau virtuel ou virtual twin dans la construction, on entend une simulation numérique avancée d’un bâtiment ou d’un projet de construction avant qu’il ne soit effectivement construit. Cet outil, basé sur des technologies numériques et des logiciels sophistiqués, est une réplique virtuelle détaillée de la structure en question. Avec la réalité virtuelle (VR) ou la réalité augmentée (AR), le modèle peut être exploré et il est possible d’interagir avec tous ses composants.

Grâce au virtual twin, il est possible d’avoir une vision plus immersive et détaillée du bâtiment, facilitant la collaboration entre les différents acteurs du secteur de la construction, y compris les architectes, les ingénieurs et les clients. Grâce à une modélisation 3D extrêmement détaillée du bâtiment en phase de conception, les parties prenantes peuvent explorer virtuellement le bâtiment et obtenir une compréhension complète de son apparence une fois terminé. Cette amélioration de la communication contribue à éviter les erreurs coûteuses et à garantir que tout le monde ait une vision claire du projet.

Jumeau virtuel vs jumeau numérique : quelles sont les principales différences ?

La comparaison entre un virtual twin et un Jumeau Numérique dans le domaine de la construction met en lumière une série de différences clés en termes de but, niveau de détail, phase d’utilisation et technologies. Voici une analyse détaillée des principales différences entre ces deux concepts : 

  1. but et moment d’utilisation : le virtual twin est principalement utilisé dans la phase de conception et de planification d’un bâtiment ou d’un projet de construction avant qu’il ne soit effectivement construit. Il s’agit d’une représentation numérique statique et anticipée du projet de construction et sert à l’explorer et à l’évaluer de manière virtuelle, en prenant des décisions éclairées avant le début de la construction. À cette fin, un logiciel de réalité virtuelle en architecture peut être très utile. Le digital twin, quant à lui, est généralement utilisé pendant la phase d’exploitation et de maintenance du bâtiment ou de la structure de construction pour surveiller les ressources en temps réel et prendre des décisions éclairées sur la base des données ;
  2. niveau de détail : les digital twin sont généralement très détaillés et précis, incluent des données en temps réel et des retours d’information provenant de capteurs et d’autres sources, tandis que les virtual twins pourraient ne pas avoir le même niveau de précision ;
  3. utilisation dans le cycle de vie des constructions : le virtual twin est plus présent dans les premières phases du cycle de vie des constructions, c’est-à-dire dans la conception et la planification. Le digital twin est pertinent dans les phases ultérieures du cycle de vie des constructions, c’est-à-dire pendant l’exploitation, la maintenance et éventuellement la rénovation ou la mise à jour du bâtiment ;
  4. technologies utilisées : le digital twin repose sur des modèles de données et des logiciels avancés pour refléter le fonctionnement et les performances réels du bâtiment, impliquant désormais presque toujours l’Internet des objets (IoT) pour collecter des données en temps réel et une analyse avancée pour le traitement des données. Le virtual twin utilise principalement des technologies immersives telles que la réalité virtuelle (VR) ou la réalité augmentée (AR) pour créer une expérience visuelle et interactive permettant aux utilisateurs d’explorer l’environnement virtuel de manière immersive.

Le virtual twin et le digital twin sont tous deux des concepts essentiels dans l’industrie de la construction et la combinaison des deux peut conduire à une gestion complète et améliorée du cycle de vie des constructions.

Comment créer et gérer un jumeau numérique dans la construction ?

La création et la gestion d’un digital twin dans le secteur de la construction nécessitent une approche bien structurée et l’utilisation d’un logiciel approprié, tel qu’un logiciel de jumeau numérique, capable d’optimiser le flux de travail. Il permet en effet de : 

  • interagir avec le modèle BIM, assimilant toutes les données sur la structure (informations de conception, matériaux utilisés, plans, spécifications techniques et données opérationnelles) ;
  • s’intégrer à l’IoT, pour collecter des données en temps réel sur les performances, l’efficacité énergétique et d’autres paramètres pertinents, qui seront essentiels pour la surveillance et la mise à jour continue du digital twin ;
  • gérer les données, en les stockant et en les organisant, afin d’en assurer un suivi constant;
  • surveiller les mises à jour du digital twin pour détecter les problèmes et les anomalies soudaines ;
  • simuler différentes conditions et scénarios ;
  • collaborer en permanence avec l’équipe de travail, les architectes, les ingénieurs, les clients ;
  • protéger les données, pour garantir la sécurité et éviter les violations de la vie privée.

 

usbim
usbim